Accueil Agenda

Nos rencontres en cours

 

Guy Boley

Guy Boley

La Machine à Musique
Mercredi 14 Novembre 2018 à 18h30
Autour de Quand Dieu boxait en amateur publié aux éditions Grasset

René et Pierrot sont deux amis d'enfance nés dans un quartier populaire de Besançon qui ne se sont jamais quittés et qui partagent, dans un monde où cela compte peu, l'amour de la littérature et de la lecture. Leurs chemins finissent par se séparer : René devient forgeron à 14 ans et boxeur, le sport du populo, parce que sa mère pense que c'est le meilleur moyen d'en faire un homme et Pierrot devient abbé. Lorsque Pierrot reprend l'organisation du spectacle annuel de la paroisse et décide d'adapter La passion de Notre Seigneur Jésus-Christ, c'est naturellement à son ami René qu'il pense pour incarner le rôle principal. Guy Boley retrace l'amitié de ces deux hommes et rend surtout un bel hommage à ce forgeron flamboyant qu'était son père. Une belle histoire d'amour filial racontée avec humour et tendresse !

 

Guy Boley a exercé une multitude de métiers (ouvrier, cracheur de feu, directeur de cirque, chauffeur...) et a publié en 2016 un premier roman ¨Fils du feu (Grasset) qui a obtenu plusieurs récompenses dont le Grand Prix de la SGDL, le Prix Georges Brassens, le Prix Alain-Fournier.

 

La rencontre sera aimée par Christian Jacquot.

ANNULATION - Lettres du Monde - Asli Erdogan

ANNULATION - Lettres du Monde - Asli Erdogan

La Machine à Lire
Jeudi 15 Novembre 2018 à 18h30
Rencontre avec l'auteure autour de ses livres publiés aux éditions Actes Sud

Nous sommes au regret de vous informer de l'annulation de la venue d'Asli Erdogan, pour raisons de santé.

---------------------------------------

Asli Erdogan est un symbole du combat pour la liberté d'expression. La solitude, la violence, la condition des femmes, l'enfermement sont autant de thèmes qui traversent ses livres comme on peut le voir notamment dans Le bâtiment de pierre (2013) où elle rend hommage à une femme rescapée de la prison et de la torture, dans Le silence même d'est plus à toi (2017), recueil de 29 textes et chroniques où elle livre ses réflexions sur l'exil et l'écriture. Actes Sud publie cette année L'homme coquillage qui est, en fait, son premier roman, l'histoire d'une jeune chercheuse en physique nucléaire invitée dans le cadre d'un séminaire sur l'île de Sainte-Croix, aux Caraïbes, qui rencontre et tombe amoureuse d'un homme au physique inquiétant mais dont les cicatrices l'attirent immédiatement.

 

Asli Erdogan a reçu le Prix de la paix Erich-Maria-Remarque en Allemagne en 2017 et en 2018 à Paris le Prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes.

Grande soirée

Grande soirée "Vive l'impôt?"

Hors les murs
Jeudi 15 Novembre 2018 à 18h30
Le jeudi 15 octobre, dans le cadre du Festival "Vive l'impôt?"

Rencontre-débat à l'IUT Bordeaux Montaigne à partir de 18h30.

Avec Alexis Spire, Lison Rehbinder, Patrick Viveret et Guy Aurenche.

Plus de renseignement ici.

Roland Gori - RENCONTRE ANNULEE

Roland Gori - RENCONTRE ANNULEE

La Machine à Musique
Vendredi 16 Novembre 2018 à 18h30
Autour du livre La nudité du pouvoir publié aux éditions Les liens qui libèrent

L'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République "fait-elle partie des miracles politiques qui ouvrent un nouveau commencement ?" C'est du moins ce que l'on a pu dire et croire lorsque s'est imposé ce président hybride prétendant concilier les contraires. Roland Gori revient sur la personnalité d'Emmanuel Macron qui révèle le miroir de la culture et de l'éthique de notre époque, sur sa religion de l'entreprise et sur sa capacité à se saisir des opportunités comme l'épuisement des partis traditionnels, le développement des réseaux sociaux, l'aspiration des électeurs à une rupture pour construire un pouvoir vertical et tenter d'imposer un gouvernement post-démocratique. Mais n'est-il pas temps, comme dans le conte d'Andersen cité par l'auteur, de considérer que le roi est nu ? Une réflexion stimulante pour comprendre de quoi la révolution Macron est le nom.

 

Psychanalyste, professeur honoraire de psychopathologie à Aix-Marseille-Université, Roland Gori a publié une vingtaine d'ouvrages dont, aux Liens qui libèrent, La dignité de penser, L'individu ingouvernable, Faut-il renoncer à la liberté pour être heureux ?, La fabrique des imposteurs.

 

La rencontre sera animée par Jean-Paul Rathier.

Duende

Duende

La Machine à Musique
Samedi 17 Novembre 2018 à 17h30 
Mini concert acoustique autour de l'album Jugarse la vida (Kieki / Dibyz Music)

Présentation de l'album et de son livret.

 

Fils de catcheurs mexicains revenus de l'au-delà pour le Dìa de los Muertos, DUENDE, septet cuivré impose un univers plein de contrastes : de la salsa et du reggae, des merengues et du hip-hop, des mélodies entêtantes et des zombies fleuris, des déhanchés francs du collier sur des contes tragiques...

Duende et sa fusion latine adorent jouer à pile ET face.

 

Pour plus d'informations, visitez leur site officiel.

 

Lutz Seiler   

Lutz Seiler   

La Machine à Musique
Samedi 17 Novembre 2018 à 11h
Autour du livre Kruzo publié aux éditions Verdier

En 1989, quelques mois avant la chute du mur de Berlin, Ed, jeune est-allemand, décide après le décès de sa compagne de se rendre sur l'île d'Hiddensee où vit une étrange communauté d'intellectuels, d'artistes et de candidats à l'émigration clandestine vers le Danemark. Devenu plongeur dans un hôtel, il fait la connaissance d'Aliocha Krusowitsch, dit Kruso, fils d'un général soviétique, abandonné enfant sur l'île par sa soeur. Fidèle à l'idéal socialiste, Kruso est responsable d'une société secrète où la poésie joue un rôle libérateur. Une amitié se noue alors entre les deux hommes jusqu'au jour où tout bascule. Lutz Seiler décrit un univers mystérieux et poétique sur fond d'utopie libertaire. Un roman envoutant proche du réalisme magique.

 

Célèbre pour ses poèmes en Allemagne, Lutz Seiler signe avec Kruso son premier roman qui lui a valu, en 2014, le prestigieux prix du Livre Allemand de la Foire de Francfort.

 

Cette rencontre, proposée en partenariat avec le Goethe Institut, sera animée par Bernard Banoun. La traduction simultanée sera assurée par Cordula Guski.

 

Colloque d'Accompagnement et de Soins Palliatifs

Colloque d'Accompagnement et de Soins Palliatifs

Hors les murs
Samedi 17 Novembre 2018 à 9h00
le samedi 17 novembre à partir de 9h, à l'Université de Bordeaux

"Goûts, saveurs et faim de vie"

 

Programme et inscription par ici

Lettres du Monde - Welcome !

Lettres du Monde - Welcome !

La Machine à Lire
Dimanche 18 Novembre 2018 à 15h
Rencontre avec Brian Van Reet, Sinan Antoon, Lisa Mandel et Lyonel Trouillot

En français, c'est un bien joli mot, bienvenue. En anglais, il s'envole, prend des allures de liberté, d'universalité, de fraternité. Welcome ! ce mot magique court la planète et peut se faire comprendre par tous. De ceux qui viennent de loin et se risquent sur les chemins de l'exil. De ceux qui sont ici, en France, en Europe, tout près de nous.

 

Pour l'illustrer Lettres du Monde invite plusieurs auteurs.

 

Brian Van Reet qui, avec Le fer et le feu (L'Olivier, 2018), publie un premier roman retraçant l'engagement dans l'armée de Cassandra Wigheard au moment de la guerre en Irak menée par les américains, sa captivité et sa rencontre avec Abou al-Houi, un moujahid, et Seed, un criminel sans victime et qui dresse, dans ce premier roman, un portrait sans concession des effets de la guerre.

 

Le poète, romancier et traducteur américano-irakien Sinan Antoon qui, après le très remarqué Seul le grenadier (Actes Sud, 2017, prix de la littérature arabe), publie Ave Maria (Actes Sud, 2018) où à partir de l'histoire de Youssef et sa nièce Maha, il aborde la situation des chrétiens d'Irak après la chute de Saddam Hussein.

 

L'auteure de bande dessinée Lisa Mandel qui publie Un automne à Beyrouth (Delcourt, 2018) où à travers différents sujets comme les soirées de la haute société libanaise, la condition féminine, le harcèlement sexuel ou les tensions religieuses, esquisse avec humour un portrait du Liban d'aujourd'hui.

 

Lyonel Trouillot dont le dernier livre Ne m'appelle pas Capitaine (Actes Sud, 2018) raconte la rencontre entre Aude, une étudiante en journalisme issue de la grande bourgeoisie de Port-au-Prince, qui dans le cadre d'un reportage fait la connaissance du dernier habitant d'un quartier abandonné : Capitaine, un ancien professeur d'arts martiaux qui voulait faire de son club un lieu d'apprentissage et d'échanges. Alors que tout les sépare, ils finiront par faire cause commune.

 

La rencontre sera animée par Philippe-Jean Catinchi.

Lettres du Monde - Javier Cercas et Kirmen Uribe

Lettres du Monde - Javier Cercas et Kirmen Uribe

La Machine à Lire
Dimanche 18 Novembre 2018 à 11h30
Autour de leurs livres Le monarque des ombres publié aux éditions Actes Sud et L'heure de nous réveiller ensemble publié aux éditions Le Castor Astral

L'histoire de l'Espagne et notamment la période franquiste sont au coeur de l'oeuvre de Javier Cercas depuis Les soldats de Salamine. 80 ans après la bataille de l'Ebre, il se résout à écrire sur Manuel Mena qui y est mort à l'âge de 19 ans. C'était un jeune phalangiste de la première heure mort au combat contre les républicains. Cet homme est en fait le grand oncle maternel de l'auteur qui a été idolâtré pendant des années dans la branche maternelle de sa famille. Peut-on écrire sur un homme qui a choisi une idéologie meurtrière aux antipodes de ses propres convictions ? Javier Cercas choisit la voie de la responsabilité plutôt que celle de la culpabilité pour écrire ce livre de la honte où il mêle brillamment fiction et réalité.

 

A la fin de la guerre civile espagnole, alors que le gouvernement basque est en exil à Paris, Karmele Urresti rencontre Txomin Letamendi, un trompettiste qui devient son mari. Tous deux ont participé à la guerre : elle comme infirmière et lui comme soldat et sont engagés dans la lutte contre le franquisme. L'occupation allemande les contraint cependant à se réfugier au Venezuela où la résistance continue. Très vite Txomin est recruté par les services secrets du gouvernement basque aidé par le pouvoir américain. Ils retourneront pourtant en Espagne avec leurs enfants, mettant ainsi leur vie en danger. Partant d'une histoire vraie, Kirmen Uribe revient sur l'histoire de la cause basque durant la seconde moitié du XX° siècle, mêlant lui aussi fiction et réalité.

 

Javier Cercas enseigne la littérature à l'université de Gérone. Il est l'auteur de plusieurs romans, largement traduits et publiés chez Actes Sud, comme Les soldats de Salamine (2002), Anatomie d'un instant (2010, prix littéraire international Mondello-ville de Palerme), Les lois de la frontières (2014, prix Méditerranée étranger), Le point aveugle (2016).


Kirmen Uribe fait partie des auteurs de la nouvelle génération basque. Il a publié en 2006 Entre-temps donne moi la main (Le Castor Astral), Bilbao-New-York-Bilbao (Gallimard, 2012, prix national de la littérature espagnole).

 

Cette rencontre est proposée dans le cadre du festival Lettres du Monde.

Atelier écriture ALEPH

Atelier écriture ALEPH

La Machine à Lire
Lundi 19 Novembre 2018 à 11h30

L’atelier ouvert est lié à la rubrique « Lire pour écrire » de la revue numérique l'Inventoire – la revue de l’écriture de création.


Lecture d’extraits, proposition d’écriture, retours, échanges sur le livre. Si la littérature contemporaine et les ateliers d’écriture vous intéressent, l’Atelier ouvert pourrait vous passionner…

 

Animé par Arlette Mondon-Neycensas, formatrice en écriture littéraire.

Inscription : amondon@aleph-ecriture.fr, participation : 15€

Lettres du Monde - Elsa Osorio

Lettres du Monde - Elsa Osorio

La Machine à Musique
Mercredi 21 Novembre 2018 à 18h30
Autour du livre Double fond publié aux éditions Métailié

En 2004, sur la côte bretonne près de Saint-Nazaire, le corps d'une femme est repêché. Il s'agit de celui de Marie Le Boullec, un médecin apprécié de tous. Tout le monde conclut au suicide sauf Muriel, une journaliste qui décide d'enquêter suite aux révélations faites par le commissaire Fouquet qui lui parle notamment des origines argentines de cette femme. Muriel décide de remonter le fil de son existence et le lecteur se trouve plongé dans l'Argentine des années 70 lors des années noires de la dictature et dans l'ESMA, ce centre de secret de la rétention où étaient torturés tous ceux qui résistaient. Elsa Osorio revient dans ce roman sur un pan tragique de l'histoire de l'Argentine, sur les relations des responsables de la dictature avec la France et aborde la question des circonstances qui conduisent des êtres humains à devenir des monstres sans culpabilité. Un livre indispensable comme l'a rappelé Luis Sepulveda !

 

Romancière et scénariste, Elsa Osorio a reçu plusieurs prix pour son oeuvre dont le prix Amnesty International. Elle a publié plusieurs livres chez Métaillié dont Luz ou le temps sauvage (2000), Sept nuits d'insomnie (2010), La capitana (2012).

 

Cette rencontre, proposée dans le cadre du festival Lettres du Monde, sera animée par Maïalen Lafitte.

Conférence: la fratrie dans l'accompagnement

Conférence: la fratrie dans l'accompagnement

Hors les murs
Vendredi 23 Novembre 2018 à 9h
Une rencontre proposée par l'Association Rénovation,spécialisée dans la prise en charge d’adolescents et d’adultes affectés par des troubles du comportement et des maladies psychiques.

 

 

Pour toute information complémentaire et inscription rendez-vous sur leur site, par ici.

Laurent Seyer

Laurent Seyer

La Machine à Musique
Vendredi 23 Novembre 2018 à 18h30
Autour du livre Les poteaux étaient carrés publié aux éditions Finitude

À 13 ans, Nicolas est fan de foot et plus précisément de l'Association Sportive de Saint-Etienne (qu'il appelle Lasse) notamment depuis que sa mère est partie sans donner d'explication. Son père a refait sa vie avec Virginie, devenue sa belle mère (sa fausse-doche), et son fils Hugo. Le 12 mai 1976, ils se retrouvent tous devant la télévision pour voir la finale opposant l'ASSE au Bayern de Munich, un match d'une importance vitale pour Nicolas qui a remplacé la présence de sa mère par le club stéphanois dans une famille où tout l'insupporte. Laurent Seyer dresse, dans ce court roman très maîtrisé, le portrait d'un adolescent attachant, souffrant de l'indifférence de son père, cachant son désarroi derrière l'humour. Un livre sensible où le lecteur ne peut rester insensible à la lucidité de Nicolas.

 

Installé à Londres, Laurent Seyer est resté fidèle aux deux passions de son adolescence : le foot et la littérature. Il publie ici son premier roman.

Julia Robin  

Julia Robin  

La Machine à Musique
Samedi 24 Novembre 2018 à 18h
Mini concert - voix et contrebasse

Autour des Naked Songs,  de Joni Mitchell

Un solo en duo qui célèbre une figure majeure de la folk en mettant à nu ses chansons.

 

Dans ces Naked Songs, Julia Robin avec sa contrebasse subliment l'oeuvre folk de Joni Mitchell en la plaçant dans un écrin étonnant, intime et audacieux, tantôt écrit, tantôt improvisé, toujours poétique accompagné des timbres recherchés de sa grande dame de bois.

Jean Eimer et Christian Gasset  

Jean Eimer et Christian Gasset  

La Machine à Musique
Mardi 27 Novembre 2018 à 18h30
Autour du livre Montaigne, encore un essai ! publié aux éditions du Cairn

Jamais écrivain n'a suscité pareil déluge d'éloges ni un tel engouement. Et cela fera bientôt cinq siècles que cela dure. Non seulement il a écrit un chef d'oeuvre sans égal, inspirant de nombreux écrivains, de Shakespeare à Cervantès, de Nietzsche à Zweig, mais encore sa vie tient du roman. Frénétique amoureux des femmes, éternel ami de La Boétie, magistrat de seconde zone, petit nobliau, grand voyageur, diplomate, espion, homme politique, guerrier à l'occasion, Gascon vaniteux mais tellement génial ! Tellement intemporel ! Tellement homme !

Jean Eimer nous propose dans cet essai très documenté, une vision fraîche et décalée de l'écrivain Montaigne, illustré par les dessins de Christian Gasset.

 

Jean Eimer a fait toute sa carrière de journaliste au quotidien régional Sud Ouest. Un temps responsable des pages culturelles en Gironde, il a ensuite dirigé la rédaction de Sud Ouest Dimanche puis celle des suppléments rédactionnels du journal.

Christian Gasset a longtemps été dessinateur de presse dans le journal Sud-Ouest Dimanche. Il anime Le Pis Aller qui conçoit des reproductions humoristiques de chefs d'oeuvre. Ils ont déjà publié ensemble chez Cairn Le journal d'un clochard et Voyage dans les Pyrénées avec un âne.

 

La rencontre sera animée par Patrick Rödel.

La Ronde, atelier d'écriture

La Ronde, atelier d'écriture

La Machine à Musique
Mercredi 28 Novembre 2018 à 19h
Animé par Renaud Borderie

Nouvelle séance de l'atelier d'écriture mensuel La Ronde, plus particulièrement  autour de Les Argonautes de Maggie Nelson"Dans ce récit en fragments ciselés, Maggie Nelson raconte l'amour fou, le sexe, la grossesse, la famille, le travail, l'écriture. L'accouchement. La mort. Ce que c'est que de prendre soin. Et comment, sans l'amour, on tombe en morceaux."

 

Auteur, metteur en scène au sein du Collectif jesuisnoirdemonde, Renaud Borderie anime également des ateliers d'écriture, de théâtre et des formations en techniques de communication. Il est l'auteur notamment de Tout semblait calme (Confluences, 2006), Rencontres sportives à Lormont (Confluences, 2013), Flappers (L'Ire des Marges, 2013), De l'eau jusqu'à la taille (L'Ire des Marges, 2014).

 

 

Renseignements, tarifs et inscriptions : renaudborderie@gmail.com - 0617679002.

 

<em>Une généalogie littéraire des pratiques de soi</em> - Rencontre d'écrivains

Une généalogie littéraire des pratiques de soi - Rencontre d'écrivains

La Machine à Musique
Jeudi 29 Novembre 2018 à 19h
Soirée lecture - Une généalogie littéraire des pratiques de soi. Michel Foucault/Roland Barthes/Claude Mauriac.

Dans le cadre du colloque international consacré aux pratiques de soi à l’Université Bordeaux-Montaigne, La Machine à Lire accueille une lecture réalisée par le comédien Serge Renko. Aux textes des écrivains au programme du colloque – Michel Foucault, Roland Barthes, Claude Mauriac – seront associés les récits de soi de Xiaolu Guo, de Marielle Macé, ainsi que de Mathieu Riboulet.

 

En présence de Xiaolu Guo (National Book Critics Circles Award 2017 pour l’autobiographie) et de Marielle Macé.

  

Organisé à la Maison de la recherche et Archéopôle de l'Université Bordeaux Montaigne, le colloque « Une généalogie littéraire des pratiques de soi. Michel Foucault, Roland Barthes, Claude Mauriac » se tiendra les 28, 29 et 30 novembre.

Il s’agit dans le cadre de ce colloque de s’interroger, du point de vue de la littérature et de la philosophie, sur ce moment charnière de la fin des années 1970 qui voit infléchir la pensée de Michel Foucault vers une problématisation autre de son objet de recherche. Après avoir publié en 1976, le premier tome de l’Histoire de la sexualité, Foucault délaisse les ars eroticae pour recentrer son propos sur les pratiques du souci de soi antiques, l’Epimeleia heautou.

Ce moment coïncide avec un retour implicite, indirect et non formulé à la littérature. S’il évoque alors officiellement un intérêt pour la « non-littérature », dans « La vie des hommes infâmes » c’est bien une généalogie de la « littérature au sens moderne » qu’il tente d’échafauder. De même, s’il définit à partir de Kant et de l’article « Was ist Aüklarung ? », une « attitude de la modernité » répondant à une « critique ontologique de soi-même », c’est Baudelaire qui vient l’incarner.

Alors même que Michel Foucault avait souhaité rompre avec la littérature dans les années 1960, le tournant des années 1970-1980 s’ouvre sur une nouvelle approche du littéraire, de l’écriture littéraire, qui n’est plus un objet d’étude mais paraît revêtir un intérêt autre. Ce retour à la littérature semble nourrir sa réflexion sur les pratiques de soi antiques par l’observation de pratiques littéraires contemporaines, qu’elles relèvent du récit de soi, avec Claude Mauriac dans Le Temps immobile, ou d’une théorisation, dans les cours au Collège de France de Roland Barthes.

 La littérature aurait été en quelque sorte l’autre de la pensée foucaldienne des pratiques de soi, cette « grande étrangère » (Michel Foucault, La grande étrangère. A propos de la littérature, EHESS, 2013).

  

Colloque soutenu par 

Les équipes de recherche TELEM (Textes, Littératures : Écritures et Modèles) et SPH (Sciences, Philosophie, Humanités)

Le Centre Malagar

Le Centre Michel Foucault

Le Columbia Global Centers

Il s’inscrit dans le cadre du programme de recherche ‘Procesos de subjectivación’ (Université de Grenade et soutenu par le Ministère Espagnol de l’Économie et de la Compétitivité (FFI2015-64217-P)

Timothée Duverger  

Timothée Duverger  

La Machine à Musique
Vendredi 30 Novembre 2018 à 18h30
Autour du livre L'invention du revenu de base : La fabrique d'une utopie démocratique publié aux éditions Le bord de l'eau

Le principe d'un revenu de base, quelle que soit sa dénomination, apparaît comme l'une des grandes utopies du XXIe siècle dans la mesure où la fin de la croissance économique, les mutations du travail et les changements de société nous obligent à repenser nos modèles. Pourtant, l'idée s'inscrit dans une histoire ancienne qui remonte, pour la France, à la Révolution française. Timothée Duverger revient sur les débats autour du revenu de base dans trois démocraties (la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis) où il prend différentes formes (allocation universelle, crédit social, impôt négatif) avant de dresser un bilan des expérimentations faites. Un livre indispensable pour avancer vers la reconnaissance d'un nouveau droit qui interroge nos démocraties et l'autonomie des individus.

 

Maître de conférences associé à Sciences Po Bordeaux et chercheur associé au Centre Émile Durkheim, Timothée Duverger a notamment publié La décroissance, une idée pour demain (préface de Serge Latouche, Sang de la Terre, 2011), L'économie sociale et solidaire, une histoire de la société civile en France et en Europe de 1968 à nos jours (Le Bord de l'Eau, 2016) et L'égalité (im)possible ? Manifeste pour une solidarité active (avec Stéphane Junique, Les Petits Matins, 2018).

 

La rencontre sera animée par Yves Déloye.

Livraison express à vélo

Livraison express à vélo

dans Bordeaux intra-muros
Livraison colissimo

Livraison colissimo

frais de port forfaitaires
PAIEMENT SECURISE

PAIEMENT SECURISE

BNP PARIBAS
Expédition 24/48h

Expédition 24/48h

pour les livres en stock
8 place du Parlement 33000 Bordeaux
05 56 48 03 87

lundi de 14h à 20h

mardi au samedi de 10h à 20h

Suivez-nous

Facebook Twitter Instagram

Accueil

Les Machines

Coups de cœur

Actualité

Contact

Dossiers

Agenda

Le Wok

Nouveautés