Lisez Kae Tempest !

  • «Quand la connexion s'établit, tout est relié et converge vers un moment d'émotion partagée, vers une affinité créatrice qui arrime chaque personne à un présent vécu comme une expérience collective. » Printemps 2020 : alors que la crise du Covid-19 impose au monde de se calfeutrer et prive de scène des milliers d'artistes, Kae Tempest nous livre une réflexion toute personnelle sur la créativité et ce qui la nourrit. À l'heure où les réseaux sociaux nous poussent à la représentation perpétuelle, où l'apathie nous gagne au point de nous faire oublier qui nous sommes, Tempest crie l'urgence de nous reconnecter. À nous-mêmes, aux autres, à la réalité, pour que jaillisse l'étincelle vitale de la création. On retrouve dans ce texte tout ce qui fait sa force : une voix qui porte, cogne parfois, et une grâce hors du temps.

  • Dans ce recueil, Kae Tempest déploie une nouvelle traversée poétique de l'être humain, suivant le mythe de Tiresias, le prophète aveugle transformé par Héra.
    Un jeune garçon, baskets aux pieds et écouteurs sur les oreilles, se promène en forêt un matin et délace d'un coup de bâton l'union d'un couple de serpents. Pour le punir de son acte, Héra le transforme en femme. C'est ainsi que débute son errance sublime d'être en être, se délestant de sa peau pour une renaissance à soi. Ce conte contemporain, sensuel et hypnotique, emprunte les sentiers des forêts antiques où se rencontrent des êtres non binaires, riches d'une sensualité non normée. Un hymne à l'Amour.

  • Les nouveaux anciens

    Kate Tempest

    • L'arche
    • 18 Octobre 2017

    Dans ce poème épique urbain, des vies modernes désenchantées sont revisitées par les mythes anciens et les dieux antiques. Kate Tempest célèbre l'humain trop humain des supermarchés, des rues, des bars et des open-space, entre poésie, rap et « spoken word ». Pour «Les nouveaux anciens», la rapeuse-poète a reçu en 2013 le prestigieux Prix de poésie Ted Hughes.

    Traduit de l'anglais par D' De Kabal et Louise Bartlett.

  • Running upon the wires

    Kate Tempest

    • Picador
    • 20 Septembre 2018

    B>'Whether on stage or on the page, her language hits like lightning. It illuminates and it burns.' Guardian/b>Running Upon The Wires is Kate Tempest's first book of free-standing poetry since the acclaimed Hold Your Own. In a beautifully varied series of formal poems, spoken songs, fragments, vignettes and ballads, Tempest charts the heartbreak at the end of one relationship and the joy at the beginning of a new love; but also tells us what happens in between, when the heart is pulled both ways at once.Running Upon The Wires is, in a sense, a departure from her previous work, and unashamedly personal and intimate in its address - but will also confirm Tempest's role as one of our most important poetic truth-tellers: it will be no surprise to readers to discover that she's no less a direct and unflinching observer of matters of the heart than she is of social and political change. Running Upon The Wires is a heartbreaking, moving and joyous book about love, in its endings and in its beginnings.

  • Inconditionnelles

    Kate Tempest

    • L'arche
    • 21 Février 2020

    Les chansons sont des compositions originales de Kate Tempest et Dan Carey, sur des paroles de Kate Tempest.
    La présente édition propose les partitions originales des musiques de la pièce.
    Cette pièce musicale se déroule entre les murs d'une prison pour femmes.
    Chess chante dans sa cellule et agace les autres détenues. Quand Serena, sa codétenue et âme soeur, apprend sa mise en liberté conditionnelle, les deux femmes sont dévastées. Face à sa solitude, Chess se remémore sa vie, son crime, sa fille, sa blessure. Elle se met à composer sur une boîte Février 2020 - 07/02/2020 - 96 pages - 11,6 cm x 18,7 cm - 13 € ISBN : 978-2-85181-966-6 à rythmes apportée par Silver, une productrice au passé sombre, qui anime des ateliers en prison. Chess compose des chansons pour dompter son passé, sans penser qu'il puisse la rattraper un jour...
    Cette partition aux échanges acérés, en équilibre entre drame et comédie, rappelle l'atmosphère de la série « Orange Is The New Black », diffusée entre 2013 et 2019 sur Netflix.

  • Fracassés

    Kate Tempest

    Sismographe d'une génération à la dérive, Fracassés oscille entre rage de vivre, lutte et désespoir.
    À Londres, trois jeunes gens, Ted, Danny et Charlotte se battent pour donner un sens à leur existence.
    Solitude et sentiment d'aliénation s'adossent à des conditions de vie précaires et une morosité du quotidien.
    Tous trois restent fortement éprouvés par la mort de leur ami Tony, survenue dix ans plus tôt.
    Prisonniers de jobs insatisfaisants et de vies étriquées, ces quadragénaires sombrent dans une fuite en avant qui les absorbe et leur fait perdre la raison.
    Le jour de l'anniversaire de la mort de Tony, ils décident de se retrouver le temps d'une soirée pour faire le bilan et se donner un nouvel élan.
    Monologues intérieurs, scènes chorales, slams et scènes dialoguées au réalisme brut s'entremêlent avec un réalisme social des plus violents où les rêves de jeunesse se fracassent, les désillusions tournent en addictions.

  • écoute la ville tomber Nouv.

    Becky, Harry, Leon. Ils sont jeunes, hésitent entre le cynisme et le besoin éperdu d'utopie. Chacun a des rêves, des aspirations, que la ville nourrit et feint d'encourager pour mieux les broyer. Ce roman résonne des bruits et du rythme de notre époque, dans la prose incandescente de Kate Tempest, star du hip-hop, poétesse et artiste déjà légendaire à 30 ans à peine, admirée par Virginie Despentes, Lola Lafon ou Don DeLillo. Best-seller international, ce livre impose la jeune Anglaise comme une voix majeure de la scène littéraire d'aujourd'hui. 

    Ajouter au panier
    En stock
  • THE SUNDAY TIMES BESTSELLER WINNER OF THE BOOKS ARE MY BAG BREAKTHROUGH AUTHOR AWARD Kate Tempest ' s critically acclaimed debut novel, the literary companion to her Mercury-Prize nominated album Everybody Down , takes us into the beating heart of the capital in this multi-generational tale of drugs, desire and belonging Young Londoners Becky, Harry and Leon are leaving town in a fourth-hand Ford Cortina with a suitcase full of money. They are running from jealous boyfriends, dead-end jobs, violent maniacs and disgruntled drug dealers, in the hope of escaping the restless tedium of life in south-east London - the place they have always called home.

    .This book has been printed with two different cover designs. We are unable to accept requests for a specific cover. The different covers will be assigned to orders at random.

  • Le chant d'Achille

    Madeline Miller

    Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu'Achille est solaire, puissant, promis par sa déesse de mère à la gloire des immortels. En grandissant côte à côte, l'amitié surgit entre ces deux êtres si dissemblables. Indéfectible.
    Quand, à l'appel du roi Agamemnon, les deux jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l'un et la colère de l'autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre... Au risque de faire mentir l'Olympe et ses oracles.

  • Circé

    Madeline Miller

    Fruit des amours d'un dieu et d'une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l'Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu'elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu'elle est sensible. En l'exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Ici, l'immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse...

    Ajouter au panier
    En stock
  • C. G. Jung Présent et avenir Cet essai, écrit par Jung vers la fin de sa vie, résume sa pensée morale et sociale et peut à bon droit passer pour son testament spirituel.
    Malgré leurs divergences, Jung et Freud s'accordent pour penser que l'épanouissement de l'individu est menacé par le développement de la civilisation.
    La pression des masses organisées plonge l'individu dans un état de « somnambulisme infantile » où il perd sa dignité. La science qui l'ignore au profit des abstractions de la statistique légitime cette évolution.
    De surcroît, les grandes idéologies de masse - politiques ou religieuses - portent jusqu'à la dépossession de soi cette réduction de l'individu réel à la moyenne abstraite de l'homme commun entreprise par le rationalisme scientifique. Mais le pire, c'est que l'on fuit alors la raison pour le mythe, qu'il s'agisse des religions ou des dictatures, de la Cité de Dieu ou de l'Etat déifié.
    Toutefois, cette perspective réductionniste n'est pas inéluctable. La voie indiquée par Jung pour y échapper consiste à porter le regard vers les « profondeurs » du Soi, pour intégrer les énergies archétypiques qu'il révèle. Ce « processus d'individuation » est la condition préalable qui ouvrira à terme les voies d'un « compromis entre l'individu et la société ».

    Ajouter au panier
    En stock
  • Lorsqu'en 1869, sous le pseudonyme de lautréamont, ducasse fait imprimer les chants de maldoror, c'est un texte inclassable que le jeune poète de vingt-trois ans offre aux lecteurs.
    Cette épopée de la peur, des ténèbres et du mal, qui brandit son attirail de cruautés et fait sourdre un fond de terreur infantile dans les amples strophes de ses six chants, à sa parution demeura à peu près sans écho : il fallut donc attendre la redécouverte des surréalistes pour que ce livre où s'inaugure la transgression moderne prît sa vraie place. l'année suivante, les poésies, dont on ignore si l'édition fut diffusée, démentaient leur titre en proposant, écrites en prose, un ensemble de maximes et de réflexions, acerbes parfois mais aiguës, sur la littérature et la morale.
    Le livre fut-il alors lu ? quelques mois plus tard, ducasse mourait mystérieusement.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans Le Mariage du Ciel et de l'Enfer, recueil de poésies en prose publié en 1790, William Blake exprime sa méfiance vis-à-vis de la conception religieuse manichéenne de la vie. En Enfer, la sagesse des démons triomphe sur celle des anges. L'Ame et le Corps ne sont pas pour William Blake deux entités distinctes. Le poète proclame au contraire l'unité humaine, et un nouvel ordre moral dans lequel le vice et la vertu ne feraient qu'un. D'où ce titre ingénieux, Le Mariage du Ciel et de l'Enfer. Mêlant prose et poésie, humour et cynisme, il en vient à écrire une véritable apologie du Mal, à l'encontre des opinions de son époque qui encensait la Raison. Quand il évoque Jésus, c'est pour montrer les manquements du Sauveur aux dix commandements. Moderne tant par ses idées que par son style hybride, William Blake se détache ici des conceptions religieuses pour proclamer une vision novatrice de la vie, pleine de lucidité.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le livre rouge ; texte

    Carl Gustav Jung

    • Arenes
    • 13 Septembre 2012

    Le livre secret de Jung, un des plus importants de l'histoire de la psychologie, republié dans sa version texte, parue initialement en 2012, et vite épuisée

  • «Une sorte d'épouvante emplit Eschyle d'un bout à l'autre ; une méduse profonde s'y dessine vaguement derrière les figures qui se meuvent dans la lumière. Eschyle est magnifique et formidable, comme si l'on voyait un froncement de sourcil au-dessus du soleil.» Victor Hugo.

    Ajouter au panier
    En stock
  • William Blake (1757-1827) brille au firmament de la littérature universelle comme un astre énigmatique.
    Manieur de mots, il écrit des poèmes ; manieur de burin, il grave des planches où les images servent d'écrin aux vers ; manieur de pinceau, il les enlumine à l'aquarelle. C'est ainsi qu'il compose en 1788 son premier grand recueil, les Chants d'Innocence : dans un style naïf et doux emprunté aux comptines et aux berceuses, il contemple avec attendrissement la petite enfance et s'émerveille de la présence du Dieu sauveur.
    Mais en 1794, selon la même technique, il grave des Chants d'Expérience qui, reprenant les Chants d'Innocence, en offrent la version noire et comme maudite : enfance maltraitée, Dieu méchant, monde déchu, universel esclavage. C'est qu'entre ces deux dates celui qui avait vu passer les anges s'en est allé visiter l'Enfer et, de retour, a composé, gravé et enluminé un long texte en prose, le Mariage du Ciel et de l'Enfer, parodie sarcastique de Swedenborg, virulente charge contre les églises, les lois et les conventions morales, où il procède à une inversion des valeurs qui culmine dans des " Proverbes de l'Enfer " bien dignes de figurer dans une anthologie de l'humour noir.
    C'est ce texte, le plus célèbre du poète, qui a fait écrire à André Gide : " L'astre Blake étincelle dans cette reculée région du ciel où brille aussi l'astre Lautréamont. "

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Dans ce livre j'ai tenté de livrer directement de bouche à oreille un peu de cet univers grec auquel je suis attaché et dont la survie en chacun de nous me semble, dans le monde d'aujourd'hui, plus que jamais nécessaire. Il me plaisait aussi que cet héritage parvienne au lecteur sur le monde de ce que Platon nomme des fables de nourrice, à la façon de ce qui passe d'une génération à la suivante en dehors de tout enseignement officiel.
    J'ai essayé de raconter comme si la tradition de ces mythes pouvait se perpétuer encore. La voix qui autrefois, pendant des siècles, s'adressait directement aux auditeurs grecs, et qui s'est tue, je voulais qu'elle se fasse entendre de nouveau aux lecteurs d'aujourd'hui, et que, dans certaines pages de ce livre, si j'y suis parvenu, ce soit elle, en écho, qui continue à résonner. »

    Ajouter au panier
    En stock
empty