Le langage du corps

Romans, essais, livres d'art, ... le corps dans tous ses états !

  • Nicolas Keramidas est atteint d'une malformation cardiaque à la naissance, la tétralogie de Fallot, ce qui l'oblige à subir une opération délicate et surtout inexpérimentée en 1973 : il devient ainsi le premier bébé en France à être opéré à coeur ouvert. 43 ans plus tard, lorsque son coeur s'emballe sur un terrain de foot, le mal se réveille et le conduit vers une nouvelle opération à coeur ouvert. Une expérience angoissante et douloureuse qu'il parvient à surmonter avec sa femme, Chloé, qui, comme lui, a tenu un carnet au jour le jour. C'est à partir de ces notes qu'il retrace en détails toutes les étapes de cette descente aux enfers médicale jusqu'à sa sortie définitive de l'hôpital.
    En usant d'humour et d'un savoir-faire acquis aux studios d'animation Walt Disney de Montreuil où il a travaillé pendant douze ans, l'auteur nous fait vivre l'expérience d'une opération chirurgicale lourde avec une sincérité touchante.

  • Peau d'homme

    ,

    • Glenat
    • 3 Juin 2020

    Sans contrefaçon, je suis un garçon !

    Dans l'Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c'était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d'homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d'un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d'homme, Bianca s'affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l'amour et la sexualité.

    La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l'objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l'instrument d'une domination à la fois sévère et inconsciente ?

    À travers une fable enlevée et subtile comme une comédie de Billy Wilder, Hubert et Zanzim questionnent avec brio notre rapport au genre et à la sexualité... mais pas que. En mêlant ainsi la religion et le sexe, la morale et l'humour, la noblesse et le franc-parler, Peau d'homme nous invite tant à la libération des moeurs qu'à la quête folle et ardente de l'amour.

  • Hyakkimaru est né amputé de 48 parties de son corps, chacune ayant été emportée par un démon avant sa naissance. Devenu un jeune homme, il se découvre le pouvoir d'attirer vers lui monstres et démons. Accompagné de Dororo, un petit voleur, il part à la recherche d'un endroit où il pourra enfin vivre en paix. Mais son voyage ne sera qu'une suite ininterrompue de luttes contre des esprits malfaisants...

  • Au sein de l'exceptionnelle bibliographie de Henri Focillon brille d'un éclat particulier un petit texte : Éloge de la main, qui #gure toujours en appendice à la Vie des formes. Pourtant ce texte court, d'une profondeur et d'une intensité rares, peut être lu pour lui-même, en ce qu'il propose au lecteur une ré&exion sensible autour de la main de l'homme, entendue comme outil pratique, artistique, voire spirituel, à même d'être élevé au statut d'une invention sans pareille, comparable à celles du feu et de la roue dans l'histoire de l'humanité.

    Ajouter au panier
    En stock
  • De la Grèce antique à aujourd'hui en passant par le Moyen Age et la Renaissance, partez à la découverte de l'histoire de cette discipline qui rassemble à la fois le savoir-faire des artistes et la connaissance des savants.
    Tête, bras, mains, tronc, jambes et pieds... l'ossature et les muscles de chaque partie du corps sont décrits et illustrés pour vous apporter toutes les connaissances nécessaires à une meilleure compréhension du relief extérieur du corps. Grâce à des explications claires et synthétiques, initiez-vous aux techniques et aux pratiques du dessin anatomique : maîtrise des proportions, étude des mouvements, choix du matériel...
    Des exemples de nu, illustrés et commentés étape par étape, pour une application pratique et immédiate de l'ensemble des enseignements dispensés dans cet ouvrage. Un livre indispensable pour découvrir toutes les connaissances fondamentales à la représentation du corps.

  • Depuis la préhistoire, avec l'apparition des venus hottentotes, la femme a été le centre et le support de tous les fantasmes. Déesse ou putain, vierge ou sorcière, virago ou odalisque, elle a été mise en scène, allumée, surexposée : son corps, toutes les parties de son corps, et son visage, à travers un regard essentiellement masculin.
    La première partie de cet ouvrage - La femme regardée - va jusqu'au moment où Courbet et Manet vont révolutionner le regard, la seconde - Les femmes qui nous regardent - jusqu'aux années 60 et la troisième - Ces femmes qui se regardent - débute avec les années 1970, quand s'est opérée une révolution majeure pour les femmes artistes qui désormais se représentent elles-mêmes. C'est donc aussi à une histoire de l'évolution du statut de la femme que ce livre convie, comme un voyage au Pays de l'émancipation sexuelle et politique, de Camille Claudel à Louise Bourgeois, et de Frida Kahlo à Cindy Sherman.

    "JE SUIS UNE FEMME. TOUT ARTISTE EST UNE FEMME.».
    PICASSO.

  • La mécanique du corps racontée avec sensibilité aux plus petits : comment ce corps s'ouvre au monde, devient une maison à une seule place, comment il se déploie, combien cet espace est sensible jusque dans son coeur qui se nourrit d'amour. Un petit livre simple pour dire combien l'amour est essentiel à un enfant.

  • Dans la forêt, la famille Bouloche découvre un énorme machin mystérieux, tout blanc. Ça sent bon, mais ça a mauvais goût... Qu'est-ce que ça peut bien être ? Quand il se met à pleuvoir, quelque chose de magique se produit sur l'immense objet : ça mousse ! Terriblement excités, les Bouloche s'y frottent jusqu'à devenir... tout propres ! Les boulettes de pied découvrent avec délectation que leurs corps sont colorés comme l'arc en ciel... Elles sont métamorphosées ! Mais catastrophe, à leur retour au village, personne ne les reconnait...

  • En se réveillant un matin, après des rêves sans doute agités, Blaise se retrouva dans son lit. Pourtant, en enfilant sa première pantoufle, il comprend qu'une chose bizarre venait de lui arriver. Malgré cette bien étrange métamorphose, dont il dissimule tant bien que mal les symptômes chaque jour plus nombreux, Blaise continue à se rendre à son bureau quotidiennement, à faire face à toutes sortes de tracas, parce qu'il le faut bien.
    Le parti pris réaliste de Julien Martinière, avec ses illustrations au trait précises et fouillées, accentue parfaitement cette invasion fantastique du quotidien sans trop déranger l'ordre des choses. Farce facétieuse ou critique existentielle du monde moderne ? À chacun d'interpréter comme bon lui semble cette histoire.

  • Par la talentueuse Seng Soun Ratanavanh, un imagier pour accompagner l'heure du bain et apprendre à nommer toutes les parties du corps, sans fausse pudeur. À son habitude, Seng Soun Ratanavanh compose des illustrations délicates, peuplées d'adorables enfants et de tendres personnages facétieux qui montrent comment exécuter les gestes de la toilette.
    Et, cerise sur le gâteau, bulle sur la mousse, une jaquette américaine fera un ravissant poster pense-bête !
    L'apprentissage de la toilette constitue un cap important dans le développement du tout-petit et son chemin vers l'autonomie en même temps qu'une occasion d'élargir son vocabulaire. Car ce rituel quotidien est un moment ludique et un temps de partage avec ses parents où, souvent, sous forme de jeu de reconnaissance, l'enfant s'amuse à identifier chaque petit coin du corps.
    Un guide indispensable pour se familiariser avec l'un des premiers apprentissages et rituels, et un manuel si joli que la toilette deviendra un vrai plaisir, même pour les lecteurs les plus rétifs au savon !

  • Anatomie

    Hélène Druvert

    Un livre enrichi de flaps et de découpes d'une finesse saisissante pour ausculter cette incroyable machine qu'est le corps humain. Hélène Druvert, avec son talent d'illustratrice et d'ingénieur papier, compose des doubles pages dans la plus grande tradition des planches anatomiques du XIXe siècle. Les textes sont précis, accessibles, passionnants et techniques à la fois. Le corps se trouve disséqué et magnifié pour en comprendre son mystérieux fonctionnement.
    Au sommaire : les muscles, le système nerveux, le cerveau, le squelette, l'appareil respiratoire, le système circulatoire, le coeur, l'appareil digestif, l'appareil urinaire, les organes des cinq sens, les systèmes reproducteurs et la grossesse.

  • Un nouvel album géant et spectaculaire pour découvrir l'incroyable machine qu'est le corps humain !

    Un coeur qui bat, les cellules de la peau qui poussent, une pensée qui apparaît... Rien de plus naturel, et pourtant quels incroyables phénomènes du quotidien ! À quoi ressemble le corps humain vu de l'intérieur ? Comment les milliers d'éléments qui le composent travaillent-ils ensemble ? Comment le corps se transforme-t-il au fur et à mesure qu'il grandit ? Comment naît la vie ?
    Ce beau livre nous fait découvrir cette fascinante aventure à laquelle nous participons à chaque instant sans nous en rendre compte. Organes, tissus, muscles, os, cellules... Tous les mystères du corps sont révélés grâce aux textes précis et passionnants du Dr Jennifer Z Paxton, et détaillés dans les superbes planches de Katy Wiedemann. Bienvenue dans l'Anatomicum !

  • À quoi ça tient l'existence ? À une bulle d'air. Une note de musique. Aux amis et aux compagnons d'infortune. À l'imagination. Au combat de chaque jour. Ce combat, Nola le mène depuis qu'à la suite d'une opération à l'hôpital ses jambes ne répondent plus correctement. Mais elle n'est pas seule : dans sa tête, il y a un clown, un avion avec un pilote, et un Soldat. Ensemble, à l'assaut de la vie !

  • Camille est aveugle de naissance. Il n'en est pas moins un enfant comme les autres, avec des idées folles, parfois. Ses parents s'inquiètent pour son avenir, mais Camille est confiant ; il pour projet de devenir le président de la République !

    Ajouter au panier
    En stock
  • À l'orphelinat Saint-Alliance, les enfants qui n'ont pas été adoptés à l'âge de 13 ans sont vendus aux usines de Linn. Carmin, 12 ans, pensait ne pas y échapper. En effet, qui voudrait d'un enfant handicapé doté d'un sabot de bouc à la place d'un pied ? Alors quand Gléphirina et Calphurnius Powell l'emmènent vivre dans leur maison à la campagne, Carmin se pose des questions. Ses questions se muent en franche inquiétude lorsqu'il découvre sa nouvelle demeure remplie d'animaux... empaillés.
    Les Powell veulent-ils le naturaliser, lui aussi ? Non, bien sûr, car on n'empaille pas les enfants. Même ceux avec un sabot à la place d'un pied... Et puis, ses «parents» se montrent prévenants à son égard.
    Ils lui ont même réservé une vraie chambre et tous les domestiques sont à son service. Pourtant, l'inquiétude de Carmin ne cesse de grandir. Que cachent ses parents adoptifs dans le cabinet où ils passent leur temps enfermés ? Quel est ce grand projet dont ils parlent à demi-mot et dont Carmin semble être la clé ? Et pourquoi Cuthbertina Saint-Alliance, la directrice de l'orphelinat, s'intéresse-telle de nouveau à lui ? Pour le comprendre, Carmin devra pousser des portes closes, lire des livres interdits et découvrir les secrets dissimulés dans l'immense demeure des Powell.
    Avec l'aide de Hermentine, une jeune domestique timide et muette, il devra, aussi, s'interroger sur ses origines. Car on ne naît pas par hasard avec un sabot, et ce sabot pourrait être la réponse à bien des questions...

  • Le champion nu

    Barry Graham

    • Tusitala
    • 21 Janvier 2021

    Billy est journaliste sportif, ancien boxeur. Il décide de passer un mois pour couvrir la préparation de Ricky Mallon, un jeune poids-léger qui se prépare au combat de sa vie. Pour Mallon, combattant acharné et talentueux, seule la victoire compte. Mais pour Billy, ce mois d'entraînement va au-delà du simple boulot de journaliste : c'est un moyen de prendre du recul afin d'opérer un choix crucial pour son avenir, entre la petite amie qu'il ne sait comment quitter et l'amour qui lui tend peut-être les bras.
    A partir de cette simple allégorie de la boxe, Barry Graham parvient, comme dans Le Livre de l'homme, à tisser une histoire d'amour, d'amitié, de solitude et de violence. L'écrivain n'a pas son pareil pour mettre des mots sur les déchirures qui nous habitent et les désirs qui nous hantent, et pour composer des romans universels, sincères et émouvants.

  • L'aveuglement

    José Saramago

    Un homme devient soudainement aveugle. C'est le début d'une épidémie qui se propage à une vitesse fulgurante à travers tout le pays. Mis en quarantaine, privés de tout repère, les hordes d'aveugles tentent de survivre à n'importe quel prix. Seule une femme n'a pas été frappée par la « blancheur lumineuse ». Saura-t-elle les guider hors de ces ténèbres désertées par l'humanité ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • «La Nuit myope est un roman noir, mais sans morts et avec beaucoup de style. Ça compense. C'est explicitement placé sous le signe d'Antoine Blondin, Marcel Aymé et Jacques Perret, dans la grande tradition des traversées de Paris. L'histoire est simple. C'est l'Odyssée à l'envers d'un Ulysse ivre qui quitterait Pénélope pour retrouver Calypso mais qui en sera empêché parce qu'il est myope et qu'il a cassé ses lunettes en repassant de nuit au domicile conjugal.
    On est au tout début des années 80 et le monde d'avant est encore là dans le Paris du petit matin où l'on croise des jeunes giscardiens en goguette, des gardiens de nuit qui dorment, des cabines téléphoniques, où l'on peut fumer dans les boîtes de nuit en dansant sur du disco, où les cadres sup rêvent de partir sur les traces de Stevenson dans les Cévennes après avoir insulté leur patron.
    C'est ironique, tendre, élégant, poétique : c'est ADG.» Jérôme Leroy.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Journal d'un corps

    Daniel Pennac

    Mercredi 18 novembre 1936 Je veux écrire le journal de mon corps parce que tout le monde parle d'autre chose.
    (13 ans, 1 mois, 8 jours) Jeudi 10 janvier 1974 Si je devais rendre ce journal public, je le destinerais d'abord aux femmes. En retour, j'aimerais lire le journal qu'une femme aurait tenu de son corps. Histoire de lever un coin du mystère. En quoi consiste le mystère? En ceci par exemple qu'un homme ignore tout de ce que ressent une femme quant au volume et au poids de ses seins, et que les femmes ne savent rien de ce que ressentent les hommes quant à l'encombrement de leur sexe.
    (50 ans et 3 mois) Lundi 26 juillet 2010 Nous sommes jusqu'au bout l'enfant de notre corps. Un enfant déconcerté.
    (86 ans, 9 mois, 16 jours)

    Ajouter au panier
    En stock
  • «Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps.» Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de geste, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le coeur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.

    Ajouter au panier
    En stock
  • éloge du gaucher

    Jean-Paul Dubois

    • Points
    • 10 Janvier 2008

    Vous êtes gêné face à une paire de ciseaux, ravi de conduire en Angleterre, et pour vous les poignées, de porte ou de main, sont toujours du mauvais côté. Bienvenue dans le monde des gauchers contrariés, tantôt vindicatifs, tantôt paralysés : un peuple entier sort de l'ombre sous la plume aiguisée de notre auteur, bien décidé à ne pas choisir entre ses deux mains !

    Ajouter au panier
    En stock
  • La moustache

    Emmanuel Carrère

    Un matin, le mari d'Agnès rase sa moustache qu'il porte depuis dix ans, sans le lui dire, pour la surprendre. Mais sa femme ne réagit pas, pas plus que son entourage qui feint de ne l'avoir remarqué. Quand ce dernier insiste, prenant à témoin ses amis, son entourage, on lui assure qu'il n'a jamais eu de moustache. Sa femme lui montre même des photos, pour lui montrer qu'il a coupé une moustache qui n'a jamais existé.
    Le narrateur, exaspéré, sourit jaune. Tellement jaune que, bientôt, il ne sourit plus du tout. Est-il fou ? Ou voudrait-on le lui faire croire ? Quelque chose dans l'ordre du monde ce serait-il détraquer à ses dépens ? A partir de ce canular innocent, le monde se dérègle et entraîne progressivement le héros dans une folie montante.

    Ajouter au panier
    En stock
empty