George Du Maurier

  • Voici un livre qui paraît modeste et qui est pourtant un des plus beaux que nous ait offert la littérature anglaise. Un roman d'amour qui raconte la passion impossible qu'une femme et un homme (emprisonné injustement et à vie) se vouent et qui vont devoir se réfugier dans le monde du rêve (le "rêver-vrai") pour vivre leur bonheur. Du Maurier ne se savait pas romancier, il confia son idée de sujet à son ami Henry James qui l'invita à se lancer et à ne pas abandonner une si belle idée. C'est donc en "amateur" et avec une belle naïveté que l'auteur s'est lancé dans cette aventure littéraire qui fascina les surréalistes et tous ceux que l'onirisme fascine. On sort de ce livre, paru en 1892 mais tellement "neuf" dans son regard sur l'amour, comme lustré de beauté et de joie.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Lorsqu'il paraît en 1894 sous forme de feuilleton dans le Harper's Monthly, Trilby suscite une vogue incroyable. Le livre devient un best-seller : en un an 300.000 exemplaires sont vendus des deux côtés de l'Atlantique. À la grande surprise de son auteur, George du Maurier, le grand-père de Daphné, illustrateur de la célèbre revue satirique Punch, devenu romancier sur le tard. À la grande surprise également de son meilleur ami Henry James qui faillit hériter du sujet. Voici donc, contée par une plume diserte l'histoire d'une grisette, Trilby, " blanchisseuse de fin et modèle pour l'ensemble ".
    Voici encore le récit de la carrière de Petit Billy, peintre anglais génial, flanqué de deux amis pour la vie, épris de Trilby et contrarié par la morale de son milieu. Voilà Svengali, pianiste génial, magnétiseur à toute heure qui entreprend l'héroïne. Voici revivre le Quartier latin d'il y a cent ans et plus, ses bistrots, sa bohème, son petit peuple et la haute. Et nous voilà délicieusement dépaysés. Autant que le changement d'époque, c'est le ton cocasse et émouvant qui réjouit. Et l'argument fantastique fournit par le thème de l'hypnose qui fit entrer Trilby au panthéon des surréalistes.

empty