Bernard Marlière

  • La Belgique est à la mode et défraie la chronique.
    Depuis toujours, le monde entier raffole de l'humour belge.
    Le succès des émissions partout en Europe consacrée aux humoristes de notre pays et du dernier film de Dany Boon "Rien à déclarer" nous donne une occasion en or de mettre la Belgique à l'honneur !
    Tous les grands talents présents et passé de l'humour belge se sont donné rendez-vous dans cette anthologie.
    Des extraits des textes les plus célèbres et des sketches les plus connus depuis les fables de Pitches Cramouille jusqu' aux humoristes actuels comme Les frères Taloche, Virginie Hocq, Benoît Poelvoorde, François Damiens, Noël Gaudin...
    Des textes inédits où les Français sont vus par les belges, les célèbres belges drôles... malgré eux : Jean-Claude Van Damme et ses meilleures élucubrations philosophiques, Plastic Bertrand et ses chansons déjantées ou encore la fantastique émission Strip Tease !
    Prendre le temps de savourer les meilleurs textes de nos humoristes.

  • D'intrépides chercheurs ont investi longuement les bistrots, estaminets, tavernes, bars belges, afin d'y recueillir les affirmations, sentences, répliques, (contre-)vérités et aphorismes proférés par nos voisins francophones.
    Plusieurs dizaines de demandes venant de France nous font penser que cet ouvrage devrait intéresser.
    - À mon bureau, à l'administration des ponts et chaussées, j'ai trois collègues enceintes :
    C'est bien la preuve que l'oisiveté est la mère de tous les vices.
    Même Einstein n'a pas réussi à inventer une chasse d'eau réellement silencieuse.
    - Il est presque mort, et il va faire des bains de boue !
    - Justement. C'est pour s'habituer à la terre.
    Bernard Marlière, auteur d'anthologies de l'humour belge et directeur de " L'Os à Moelle ", la cave mythique bruxelloise, a agencé ce recueil où affleurent pêle-mêle le bon sens, la dérision, la naïveté souvent, la bêtise et l'ostracisme parfois. Demeure surtout l'ineffable faculté que possède le Belge : celle de se moquer de lui-même.

  • Sur les tréteaux et sur les ondes, les humoristes belges maîtrisent à merveille un art difficile, que Molière qualifiait d'«étrange entreprise», celui de faire rire les gens. Certains d'entre eux montent à Paris, pour y triompher aussitôt, tels Poelvoorde et Geluck, ou pour y faire carrière, à l'instar des Valardy, Ruben, Udiany... D'autres encore, comme Bruno Coppens ou les frères Taloche, arpentent avec succès l'espace culturel belge francophone, admirables ambassadeurs de l'humour du «plat pays». D'autres revendiquent un humour régional, parfaitement exportable quand on s'appelle Pirette, Lamy ou Marc Hermann.

empty