Bruno Halioua

  • Les médecins d'Auschwitz

    Bruno Halioua

    • Perrin
    • 14 Avril 2022

    Le 27 janvier 1945, les troupes soviétiques libèrent le camp d'Auschwitz Birkenau, le plus important camp de concentration, de travail et d'extermination du régime hitlérien. Ce jour-là, 2 819 détenus sont délivrés. Mais comment ont-ils fait pour survivre à cinq ans d'enfer ?
    Certains ont été utilisés comme cobayes dans les expériences médicales du docteur Josef Mengele. Comme lui, de nombreux médecins SS ont profité de leur affectation à Auschwitz pour réaliser des expérimentations sur les déportés, et participer activement à chacune des étapes du processus d'extermination des Juifs, depuis la sortie des wagons jusqu'à l'entrée dans les chambres à gaz. De l'autre côté du miroir, on trouve les médecins déportés qui, eux, ont fait preuve d'obstination et d'acharnement pour soigner coûte que coûte les malades qui les entouraient.
    Comment des membres du corps médical - qui avaient embrassé la carrière médicale pour soulager leur prochain - ont-ils pu commettre de telles atrocités ? À l'inverse, comment les soignants déportés ont-ils réussi à venir en aide aux autres détenus avec le peu de moyens dont ils disposaient ? Et, surtout, comment ont-ils pu rester intègres tout en collaborant avec des médecins SS ?
    Dans cet ouvrage qui s'appuie sur de nombreux témoignages, le docteur Bruno Halioua répond à toutes ces questions et retrace avec maestria l'histoire méconnue des médecins d'Auschwitz qui est avant tout l'histoire d'une confrontation entre deux conceptions antinomiques de la médecine.

    Ouvrage préfacé et introduit par Claude Quétel.

  • Leur Seconde Guerre mondiale

    Bruno Halioua

    • Buchet chastel
    • 22 Octobre 2020

    Qui sait que Françoise Giroud et Juliette Gréco ont été emprisonnées à la prison de Fresnes pour fait de Résistance ? Que Robert Hossein a été perdu par ses parents pendant l'Exode ?
    Que Jean Gabin a été un héros des combats de la poche de Royan ? Qu'Yves Montand et Jean d'Ormesson ont participé à la Libération de Paris ? Que Tino Rossi, José Giovanni et Charles Hernu ont été emprisonnés à la Libération ? Que la carrière de mime de Marcel Marceau trouve son origine dans son activité de passeur à la frontière suisse ? Que Michel Rocard a forgé son engagement politique pendant qu'il assurait l'accueil et les soins des déportés libérés des camps de concentration à l'hôtel Lutétia ?
    Grâce à plus d'une centaine de parcours étonnants ou exemplaires, haïssables ou héroïques, de personnalités anonymes mais dont le nom aujourd'hui ne nous est plus inconnu, Bruno Halioua brosse un portrait aussi passionnant qu'original d'une nation et d'un peuple en guerre tout en renouvelant l'approche du livre historique consacré à la Seconde Guerre mondiale.

  • Les 948 jours du ghetto de Varsovie

    Bruno Halioua

    • Liana levi
    • 1 Février 2018

    Le 12 octobre 1940 commence la légendaire histoire du ghetto de Varsovie.
    Alors que l'on célèbre le Yom Kippour, les autorités nazies donnent l'ordre de transférer dans le ghetto les Juifs vivant ailleurs, en lieu et place des chrétiens. 381 000 habitants arborant l'étoile juive (soit 40% des habitants de Varsovie) vont vivre dans un périmètre désormais clôturé. Lorsque le 19 avril 1943, à six heures du matin, les troupes allemandes pénètrent dans le ghetto, toutes les conditions sont réunies pour l'ultime transfert, celui vers les camps de concentration. Pourtant une pluie de balles, de grenades et de cocktails Molotov s'abat sur les soldats. Les combats vont durer près d'un mois. Mais le 16 mai, les Allemands prennent le dessus et le général SS Jürgen Stroop adresse ce télégramme à Himmler : « Le quartier juif de Varsovie n'existe plus. » C'est la fin de la plus grande communauté juive d'Europe. La seule qui ait opposé une résistance armée à l'extermination.
    Peu d'ouvrages sont parus sur l'histoire proprement dite du ghetto de Varsovie. Grâce à l'ouverture des archives et à la lecture de nombreux témoignages, Bruno Halioua propose ce livre de synthèse, indispensable à tous ceux qui souhaitent comprendre cet événement majeur de la Seconde Guerre mondiale.

  • La médecine au temps des pharaons

    Bruno Halioua

    • Liana levi
    • 8 Novembre 2013

    Prononce-t-on le nom d'Égypte qu'immédiatement viennent à l'esprit les images des vestiges de cette ancienne civilisation : pyramides, papyrus, nécropoles, momies. De ces vestiges, l'égyptologue a su, depuis quelques décennies, tirer un profit inattendu : la connaissance de la médecine pratiquée par les Égyptiens. Les momies ont témoigné des pathologies des vivants, les papyrus ont expliqué comment traiter ces maladies, les stèles ont révélé une pratique de la médecine et de la chirurgie au-delà des rituels magiques.
    Mais comment les maîtrisaient-ils ? C'est à ces questions que répond Bruno Halioua dans un livre très documenté et captivant.

  • L'histoire de la médecine pour les nuls

    Bruno Halioua

    • First
    • 27 Août 2015

    Avec ce panorama de l'histoire de la médecine, conçu de façon pédagogique et pratique, vous découvrirez l'évolution de la médecine depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours : dates clés, faits marquants, innovations médicales et chirurgicales, thérapeutiques disponibles et pratiques chirurgicales selon les époques, grandes épidémies...
    Du silex chirurgical à la bioéthique contemporaine, du premier traité des médecins datant du XVIIIe siècle avant notre ère aux recherches de pointes sur les grandes maladies du XXIe siècle, laissez-vous emporter dans cette incroyable odyssée de l'art de guérir !

  • Blouses blanches

    Bruno Halioua

    • Liana levi
    • 29 Décembre 2002

    Quel fut le sort réservé aux médecins juifs, en France, pendant la Seconde Guerre mondiale ? Quelle fut l'attitude du corps médical, de la presse, des facultés de médecine ? Et la part de responsabilité du conseil de l'Ordre ? Pour la première fois, Bruno Halioua a répondu à ces questions.
    Son ouvrage fait date.

  • L'ouvrage (dont l'édition originale est parue chez Vuibert en 2007) retrace l'histoire de la rédaction du Code de Nuremberg qui signe la naissance de la bioéthique moderne. Cette réédition en poche répond au devoir de rappeler aux jeunes générations cet événement historique fondamental, à l'occasion de ses 70 ans.

    Le 19 août 1947, le juge Walter Beals qui préside le procès des médecins de Nuremberg depuis 139 jours établit les critères qui permettent de définir les "Expériences médicales licites". L'énoncé de ces principes qui ont pris par la suite le nom de "Code de Nuremberg", constitue un événement d'une portée historique fondamentale à la fois sur les plans juridique et médical. Cet acte, qui annonce la naissance de la bioéthique moderne, fixe pour la première fois la légitimité des expériences médicales, tout en mettant en place des limites destinées à protéger les sujets qui y participent grâce à l'instauration du "consentement éclairé".

  • Histoire de la medecine

    Bruno Halioua

    • Elsevier-masson
    • 4 Septembre 2001
  • Science et conscience

    Bruno Halioua

    • Liana levi
    • 24 Septembre 2004

    Depuis le début du XXe siècle, chaque décennie a été marquée par des découvertes médicales majeures.
    Des découvertes qui bouleversent les possibilités d'intervention du médecin, mais également la perception que l'homme a de lui-même et de sa toute-puissance. La mort devient inacceptable et la vie façonnable à l'envi. La pilule, la procréation médicalement assistée, la thérapie génique, la greffe d'organes, la réanimation, les soins palliatifs participent de cette transformation. Et posent par là même des questions inattendues d'éthique médicale.
    L'histoire de ces découvertes médicales et de ces interrogations permet de comprendre et d'analyser les enjeux et les conséquences des débats bioéthiques actuels.

  • Les maladies sexuellement transmissibles

    ,

    • Que sais-je ?
    • 8 Février 2002

    Fondée en 1941 par Paul Angoulvent, traduite en 40 langues, diffusée pour les éditions françaises à plus de 160 millions d'exemplaires, la collection " Que sais-je ? ", est aujourd'hui l'une des plus grandes bases de données internationales construite, pour le grand public, par des spécialistes.
    La politique d'auteurs, la régularité des rééditions, l'ouverture aux nouvelles disciplines et aux nouveaux savoirs, l'universailité des sujets traités et le pluralisme des approches constituent un réseau d'informations et de connaissance bien adapté aux exigences de la culture contemporaine.

  • Etrange maladie, syndrome controversé...
    La fibromyalgie suscite polémiques et scepticisme. Comment comprendre en effet une maladie se manifestant par des douleurs chroniques diffuses, mais restée longtemps sans explication organique ? De plus en plus reconnue aujourd'hui, cette pathologie touche 2,2 % de la population mondiale et concernerait plus d'un million de personnes en France. Cet ouvrage retrace l'histoire des découvertes et des avancées médicales qui ont jalonné la " longue route " conduisant à la reconnaissance de la fibromyalgie.
    Est-elle une pathologie musculaire, psychiatrique, neurologique... ? Ce livre est conçu comme une partition à trois voix : le médecin, historien de la médecine qui rappelle les principales étapes de la construction du syndrome, la responsable d'une association de malades fibromyalgiques au niveau national qui questionne la science et ses visions historiques, le médecin spécialiste qui tend à harmoniser les réponses et lie les perspectives physiopathologiques.
    Véritable cheminement à travers l'histoire et la science, cet ouvrage a pour objectif de montrer aux patients et à leurs proches comment la connaissance d'une maladie répond autant aux données de la science médicale qu'au contexte scientifique et social qui l'environne. Parallèlement à cette approche historique, les questions les plus fréquentes que se posent les patients - mais aussi les soignants - sur cette maladie ponctuent les chapitres de ce livre.

empty