Actes Sud

  • Réalisateur, créateur de La Noiraude, écrivain, lauréat du prix Femina en 2008 pour son livre Où on va, papa ? Jean-Louis Fournier est une fine gueule. De ses appétits à ses aversions gustatives, en passant par les souvenirs culinaires et autres croisements de fourchettes, l'auteur est ainsi croqué par Caroline de Bodinat, journaliste portraitiste.
    Dans cette petite autobiographie culinaire, Jean-Louis Fournier raconte ses « madeleines », les moments forts de son existence qui sont associés à un repas, un goût, un plat, un aliment, une boisson... On entremêle le propos gastronomique et l'intime, avec des confidences et des anecdotes. Quelques recettes au fil de l'ouvrage viennent ponctuer ces souvenirs.

    « Moi qui m'ennuie souvent, moi qui me lasse de tout, il y a dans ma journée deux moments dont je me réjouis toujours, le déjeuner et le dîner. Quand j'étais petit, il y en avait trois, avec le goûter.
    Dans les maisons de retraite, le goûter revient. Il y a des plaisirs qui durent... »

empty