Christian Delorme

  • Au coeur du XXe siècle, dans les riches États-Unis d'Amérique, un homme s'est levé qui n'acceptait pas l'oppression subie par son peuple et qui rappelait que Dieu veut la liberté et la dignité pour ses créatures. Cet homme était noir, arrière-petit-fils d'esclaves, pasteur d'une Église baptiste. Martin Luther King (1929-1968), homme de foi nourrie de la lecture quotidienne de la Bible, avait fait de la non-violence son arme définitive et avait convaincu son peuple de faire de même.
    Son assassinat le 4 avril 1968 a soulevé un émoi qui, 50 ans après, dure encore et inscrit le leader noir comme figure éternelle du martyre pour la liberté et la fraternité entre tous les hommes.

  • Chemin de croix

    Christian Delorme

    • Salvator
    • 21 Janvier 2016

    La dimension Incarnée de la fol chrétienne ne se traduit pas seulement par la naissance de Jésus, mais aussi par sa mort sur la Croix, qui témoigne du don de sa vie jusqu'au bout pour libérer l'homme du mal. En nous proposant ce Chemin de Croix, le père Christian Delorme Invite à prier « en compagnie du Fils de Dieu, avec tous les crucifiés de notre Inhumanité ». Car notre humanité est marquée par les guerres, les tortures, les violences ou les faims de tous ordres. Par sa Croix, le Christ vient rejoindre et porter toutes ces souffrances, non par dolorisme ou pour se poser comme une sorte de surhomme, mais pour mieux témoigner de la sollicitude aimante de Dieu.
    />

  • Un livre-entretien dans lequel Christian Delorme, à la lumière de plus de trente ans de travail avec les musulmans, analyse et apporte des réponses aux questions posées par l'immigration aujourd'hui. Pour lui, les politiques n'ont pas intégré le fait que la majorité des musulmans en France sont des citoyens français et il s'insurge contre l'avancée d'un populisme anti-musulmans. Mieux connaître l'islam, et faire le bilan de notre histoire coloniale nous permettrait, selon lui, d'avancer vers une paix sociale. Tout en portant un regard réaliste sur les difficultés d'intégration de certains Français issus de l'immigration, il explore dans cet ouvrage, accessible et vivant, les voies d'un dialogue constructif.

  • Pendant cinq ans, chaque semaine Christian Delorme a répondu aux questions des lecteurs du Pèlerin.
    Drôles, désespérées, profondes, inattendues, embarrassantes... "Dieu ne veut pas m'entendre! Mon petit chien est mort..., Le pape est-il infaillible ? La prière peut-elle guérir ? Un mariage posthume est-il possible ? Dieu aime-t-il les chauves ? " Pour lui, toute question mérite attention et réponse. Avec brio, verve et délicatesse, il nous propose plus de 250 réponses qui forment ici une petite catéchèse d'une grande humanité.

  • Durant l'été 1981, Christian Delorme mène une grève de la faim qui aboutira à l'arrêt des expulsions des jeunes immigrés. Lors de « l'été meurtrier » de 1983 (émeutes, descentes de police, mort d'un enfant, Toufik, 9 ans) il a l'idée d'organiser, avec les jeunes immigrés des Minguettes, une grande marche, inspirée de celles de Martin Luther King. Ils partent à 32 de Marseille le 15 octobre 1983 et arrivent à 100 000 le 3 décembre. C'est la première fois dans leur histoire que des jeunes issus de l'immigration s'affirment comme acteurs citoyens et revendiquent des droits spécifiques. Christian Delorme raconte cette incroyable épopée et réaffirme son engagement contre tous les racismes. Il souligne que le refus du racisme est une prise de conscience assez récente et rappelle que L'Église a été raciste et antisémite durant des siècles. Aujourd'hui, des questions nouvelles apparaissent :
    L'islamophobie, l'homophobie... Pour lui, nous n'avons pas fini de marcher pour l'égalité.

  • A l'heure où la méfiance s'intensifie sur le religieux et ses promoteurs, où les réflexes identitaires concentrent l'attention sur sa propre tradition, il peut sembler anachronique de proposer une lecture croisée de textes religieux. Et pourtant, le besoin spirituel et celui du dialogue avec l'autre différent seront vraisemblablement les clés d'une société de paix pour les temps à venir.

    C'est donc un chrétien, un prêtre, fin connaisseur du monde de l'Islam et du Coran, qui conduit cette lecture pleine de curiosité et de bienveillance à propos de textes bien méconnus. Qu'est ce que l'homme du XXIe siècle peut retirer d'une lecture du Coran ?
    Comment s'y repérer mais aussi peut-on y nourrir son intériorité ? C'est un peu faire l'expérience de Christian de Chergé, prieur de Tibhirine, qui aimait y sentir battre le coeur du peuple aimé qui l'entourait.

  • Instrument de supplice réservé à l'origine aux esclaves révoltés, la croix est, pour les chrétiens, plus qu'un symbole de ralliement ou de reconnaissance : c'est le signe de l'amour total, le témoin éternel de la vie donnée de Jésus de Nazareth.
    Et parce que le Christ a vaincu la mort, elle est le signe de la vie nouvelle, l'annonce de notre propre résurrection. Mais trop souvent encore, nous sommes tributaires d'une perception doloriste de la Passion et de la croix, comme effrayés par les images sanglantes véhiculées par notre culture ou notre éducation. Avec liberté et profondeur, Christian Delorme invite à découvrir ou redécouvrir la méditation autour de la croix de jésus à partir de trois propositions originales.
    Un Chemin de croix, bien entendu, mais aussi un Stabat Mater et une méditation autour des Sept dernières paroles du Christ en croix. Ces formes de prière qui ont, au fil des siècles, soutenu la foi des chrétiens, inspiré les artistes ou musiciens comme Pergolèse ou Haydn, renvoient chacun au coeur de sa propre existence. Pour Christian Delorme en effet, il ne doit pas s'agir d'une dévotion extérieure, mais d'un appel lancé à la liberté de l'homme.
    L'amour de Dieu invite à choisir, le chemin de croix est un chemin de foi et de choix, non de lamentation ou de passivité.

  • Cri ou silence contemplatif, louange ou supplication, la prière appartient à l'histoire de l'humanité. Mais si elle surgit spontanément du coeur de l'homme en grande détresse, elle peut s'avérer plus difficile à vivre dans le déroulement des jours ordinaires. Pourtant, l'être humain a besoin, pour s'accomplir, d'être relié à sa Source, et d'être en communication avec Celui qui est son origine et qui préside à sa destinée. C'est certainement une urgence pour l'homme moderne que de savoir retrouver les chemins de la prière.
    Mais comment prier ? Et qui prier ?
    Il y a mille et une manières de prier. L'une d'entre elles consiste simplement à ouvrir le Livre des Evangiles, et à entrer tout doucement dans un dialogue intérieur avec celui qui en est le personnage central : Jésus de Nazareth, que les chrétiens confessent comme vrai Dieu et vrai homme, l'image visible du Dieu invisible, le Fils Unique du Père Unique. Les récits évangéliques, en effet, nous font entrer dans l'intimité du Christ, dans sa façon de rencontrer les gens, et aussi dans le secret de sa relation au Père Eternel. Le texte des Evangiles parle au coeur de celui ou de celle qui s'y plonge, et la rencontre avec le Seigneur devient accessible à qui veut bien s'y abandonner.
    Régulièrement, Christian Delorme propose ses prières issues de la méditation des Evangiles aux auditeurs de R.C.F ( Radios Chrétiennes en France ). Une centaine d'entre elles sont rassemblées dans le présent volume.

  • Il n'y a pas si longtemps,la France sécularisée croyait en avoir fini avec les religions. Mais tout a changé : notre paysage humain, notre démographie, nos rapports sociaux. D'où viennent ces tentions qui secouent la société française, la République, et remettent en cause ce qu'elle croyait être un consensus? L'Eglise est complètement déroutée. Pour elle aussi, tout a changé,certains s'accrochent à Vatican II, d'autres le rejettent. L'évêque de Toulon invite Marion Maréchal Le Pen, brisant comme un tabou. Les auteurs l'affirment, le "dialogue islamo chrétien de papa" est mort.De son côté, l'islam vit des transformations radicales. De nouvelles expressions, de nouvelles formes se répandent, sans que l'on sache ce qu'elles produiront. Une nouvelle islamisation du monde en train de se produire. Et tout le monde musulman est bouleversé. Qu'est-ce qu'être musulman aujourd'hui ?Face à ces tensions, ces angoisses qui émergent, deux pionniers du dialogue interreligieux ont décidé de rompre le silence.Ils proposent dans ce texte commun des pistes de réflexion afin que de nouvelles voix puissent se faire entendre ; qu'un certain type d'islam puisse triompher dans notre société et que les conditions du vivre ensemble puissent être renforcées. C'est une urgence, une nécessité absolue.

empty