Destremau/Laugier

  • Le paysage poétique contemporain se caractérise sans nul doute par son incroyable diversité.
    Et si, pour tenter d'en donner une définition, des repères ont été créés autour de courants, de tendances, parfois de revues ou de maison d'édition fédérant une certaine " idée de la poésie ", on ne peut cependant parler d'écoles à part entière ou classer telle ou telle figure sous un nouvel " isme " quelconque. Le propos de cet ouvrage collectif n'est donc pas de rassembler sous une appellation un certain nombre d'écritures poétiques, mais bien plutôt d'éclairer plusieurs voix (celles de Jean-Patrice Courtois, Jean-Baptiste de Seynes, Antoine Emaz, Jean-Louis Giovannoni, Bernard Lamarche-Vadel, Jean-Paul Michel, Jean-Luc Parant et Nicolas Pesqués) qui, chacune à leur manière, sont tout à la fois représentatives de cette diversité de la poésie française, importantes nous semble-t-il quant à la qualité de leurs écritures, et fondamentales dans la façon dont elles interrogent et rendent compte de notre monde.
    Les articles critiques sont suivis de quelques pages d'inédits ou d'extraits de chacun des poètes traités.

  • Ce volume poursuit le travail critique, débuté avec Singularités du Sujet, à propos de certains représentants de la poésie française contemporaine.
    Dans le même esprit donc, et sans intention de quelque rassemblement que ce soit, cet ouvrage éclaire les écritures poétiques de Jean-Christophe Bailly, Pascal Commère, Yves di Monno, Franck André Jamme, Sabine Macher, Matthieu Messagier, Jean-Michel Reynard et Patrick Wateau. La réflexion sur le(s) sujet(s), qui apparaissait dans le premier volume comme fondamentale de ces poétiques, est poursuivie, mais ce sont aux Pluralités du poème que s'attache aussi ce livre.
    Un redoublement de l'idée et de la marque du pluriel afin d'établir combien ces poètes font preuve d'une multitude de pratiques (registres de langue, formes du poème et du vers, fragments, passage à la prose, pans thématiques, sources, jeux de références, etc.), et combien les oeuvres mêmes de chacun d'eux ouvrent des espaces de voix non négligeables dans la poésie française. Les articles critiques sont suivis de quelques pages d'inédits de chacun des poètes traités.

  • Note d'introduction, Postface, Bio-Bibliographie des auteurs et intervenants.
    Chaque article traitant d'un auteur est suivi de quelques pages d'inédits ou d'extraits de chacun des poètes traités.

  • Douze poètes vient poursuivre et compléter un premier panorama, engagé en 2004 avec Quatorze poètes, anthologie critique et poétique, autour de poètes français d'une génération née dans les années 60 et 70. Un panorama dont le spectre se veut large et différencié, présentant des poètes aux choix formels et esthétiques parfois très éloignés les uns des autres. Cet éclairage critique ne représente pas, nous l'espérons, un nouveau positionnement dos-à-dos de poétiques dites opposées. Ce volume veut avant tout donner à lire des propositions d'interprétation (parmi d'autres possibles, évidemment) des livres de cette génération d'auteurs où la légèreté et la gravité, par exemple, se tressent selon des biais qui n'excluent ni l'interrogation du monde ni celle de la langue. Il se veut être un appel à la curiosité, au questionnement de la poésie dans ses évolutions singulières, et à la lecture (ou la relecture) tout court, ici des oeuvres de Marc Blanchet, Stéphane Bouquet, Ludovic Degroote, Ariane Dreyfus, Caroline Dubois, Manuel Joseph, Jérôme Mauche, Florence Pazzottu, Brice Petit, Nathalie Quintane, Véronique Vassiliou et Guy Viarre. En écho de ce regard critique, des pages d'inédits de chacun des poètes traités constituent une brève anthologie de poésie contemporaine.

empty