Donald Worster

  • Sur la trace d'un nouveau territoire de la pensée, Donald Worster remonte aux origines du concept d'écologie et dresse les portraits attachants des personnalités marquantes de cette conquête : Linné, White, Darwin, Thoreau, ainsi que quelques écologistes incontournables comme Clements, Leopold ou Odum.
    Tout au long de cette histoire, l'auteur montre comment la pensée écologique s'est développée dans différentes directions. Concluant sur les orientations essentielles de l'écologie, l'auteur établit comment, en tant que science mais aussi mouvement majeur des idées, elle a modelé la perception moderne de la place de l'homme dans « l'économie de la nature ».

    Ajouter au panier
    En stock
  • Paru aux états-unis sous le titre nature's economy, ce livre raconte, dans un style chaleureux et captivant, la conquête d'un nouveau territoire de la pensée : l'écologie.
    Remontant aux origines de ce concept, l'auteur dresse les portraits attachants des personnalités marquantes qui furent, à ses yeux d'historien américain, les pionniers de cette conquête : linné, white, darwin, thoreau, ainsi que quelques écologistes majeurs du xxe siècle comme clements, leopold, odum. tout au long de cette histoire, l'auteur montre comment la pensée écologique s'est développée dans différentes directions qu'il regroupe en deux courants principaux : l'écologie humble, arcadienne, holistique et l'écologie prétentieuse, impérialiste et analytique.
    La première accepte l'homme comme une partie de l'harmonie du monde et encourage l'amour et le respect de la nature, la seconde assigne à l'homme la tâche de gérer les ressources du monde et l'encourage à exploiter celui-ci. concluant sur les orientations récentes de l'écologie, donald worster montre comment, en tant que science mais aussi mouvement majeur des idées, elle a modelé la perception moderne de la place de l'homme dans "l'économie de la nature".

  • Anglais Rivers of Empire

    Donald Worster

    • Oup aca
    • 20 Août 1992

    This treatise argues that the American West serves as a testament to a dependence upon water as the "shaping force" of a region's history and development. It defines the West as a "modern hydraulic society" dependent on man-made systems of irrigation such as dams, irrigation ditches and canals.

empty