Dispute

  • Les théories économiques prétendent souvent au statut de science exacte, libres de tout jugement de valeur. L'auteur montre au contraire leur fonction idéologique et, plus particulièrement, celle de la science économique officielle, instrumentalisée dans le débat public pour justifier des choix partisans, à l'instar des politiques d'austérité. Il défend notamment la pertinence des théories postkeynésiennes, pour lesquelles la répartition des richesses est au coeur de l'explication de la crise des subprimes et des dettes souveraines.
    Instrument de compréhension de l'histoire et des implications politiques des théories économiques, ce livre est un outil de critique des théories néolibérales, et un plaidoyer pour la construction d'une pensée économique alternative.

  • La crise que subir le capitalisme est communément présentée comme une crise financière due à la prolifération de créances douteuses.
    Qui se serait ensuite propagée dans l'économie réelle par le biais d'une contraction du crédit. Suivant un raisonnement postkeynésien. il montre en quoi. sous ses aspects financiers. cette crise provient avant tout dune répartition des revenus inégalitaire et destructrice pour l'économie. dont la dynamique est dès lors dépendante du surendettement. Il présente le véritable état des lieux. Aujourd'hui âprement débattu.
    Du partage salaire-profit et de l'érosion du pouvoir d'achat des classes moyennes et modestes en France. Il explique pourquoi les mesures d'urgence cherchant à assainir le bilan des banques ne suffiraient pas à faire redémarrer un système dont les règles du jeu resteraient inchangées. Il énonce les principes d'une politique économique assurant la transition vers de nouveaux modes de régulation et de répartition des richesses.
    Ce livre s'adresse à tous. simples citoyens. militants syndicaux ou politiques. étudiants. qui entendent comprendre et peser en connaissance de cause sur les choix urgents qui concernent chacun de nous au plus haut point.

empty