Mathieu Pierre

  • Un père et son fils découvrent la vie à deux, quand les parents se séparent. Ce duo émouvant évolue de scène en scène, dans les pages quasi muettes aux illustrations malicieuses. Des scènes du quotidien, où qui sait lire entre les lignes verra toute la tendresse entre ces deux garçons, exprimée par des gestes, quelques mots qui n'ont l'air de rien mais qui sonnent juste. L'été se passe tout en douceur, à savourer les petits plaisirs du quotidien. Mais le jour de la rentrée approche et le père regarde son fils prendre le chemin de l'école pour la première fois... Nicolas Mathieu nous offre son premier album pour la jeunesse et donne vie à un émouvant duo : un père et un fils qui apprennent à vivre ensemble. C'est le bédéiste Pierre-Henri Gomont qui illustre ce texte, en mixant habilement illustrations classiques et récits en bande dessinée. Un album malicieux, sur la complicité entre un père et son fils, et plein de sensibilité...

  • L'écriture, en dépit de son apparente simplicité, nécessite une certaine maîtrise avant de donner des résultats probants. Mieux vaut donc s'armer d'un guide pour affronter la page blanche. Bien qu'il n'existe pas de recette miracle pour atteindre les sommets de la littérature, quelques tours permettent de s'améliorer notablement.

    À travers les écrits et les témoignages de romanciers, d'éditeurs, d'essayistes ou de critiques, cet ouvrage propose une plongée dans les coulisses de la création littéraire, de l'idée originelle à la publication. Au-delà des éléments utiles à tout auteur en devenir, cette promenade libre et divertissante offrira aux curieux un aperçu singulier des arrière-cuisines de la littérature. Loin de la légende du génie inspiré par sa muse, les affres de la conception et les secrets des écrivains s'y révèlent dans toute leur ampleur.

    D'aveux en anecdotes et d'analyses en archives, le lecteur découvrira les méthodes employées par Balzac, Hugo, Flaubert, les terribles frères Goncourt, Marguerite Yourcenar ou Marguerite Duras, mais aussi nos contemporains. Antonin Baudry, François Bégaudeau, Charles Dantzig, Marie Darrieussecq, François-Henri Désérable, David Foenkinos, Jérôme Garcin, Alexis Jenni, Maylis de Herangal, Lola Lafon, Olivia de Lamberterie, Hervé Le Corre, Nicolas Mathieu, Amélie Nothomb, Camille Pascal, Éric Reinhardt, Tatiana de Rosnay et bien d'autres ont accepté de livrer leurs conseils.

  • Un kit complet pour fabriquer son robot en carton et apprendre en s'amusant les bases de la robotique.
    Fabriquer entièrement un robot et le personnaliser.
    Faire 8 expériences expliquées pas à pas dans le livre.
    Expérimenter comment programmer un robot en modifiant la position de ses capteurs et son environnement immédiat.
    Comprendre ce qu'est un robot et comment il fonctionne.
    Jouer des heures et développer sa culture scientifique et son imagination, tout en s'amusant.
    Nouvelle édition : des accessoires de personnalisation inclus, paper toys et panoplies à imprimer en 3 D !
    Dès 9 ans.

  • Un voyage dans le temps avec de nombreuses anecdotes et beaucoup d'humour qui passionnera les paléontologues et les archéologues en herbe.

    Sais-tu que qu'on a découvert des fossiles de serpents et de baleines à quatre pattes ? À ton avis, quel animal avait une scie circulaire dans la mâchoire ? Veux-tu voir à quoi ressemble un lézard à deux têtes ? Sais-tu qu'un proche parent de T-rex avait des plumes ? Et aussi qu'un dinosaure a été fossilisé en train de couver ? Du trilobite aux cheveux fous au dinosaure à quatre ailes, du bernard-l'hermite dans sa coquille d'ammonite au monstrueux mégalodon, cet ouvrage a pour objet de présenter les créatures les plus surprenantes, les plus terrifiantes, les plus amusantes que la Terre ait portées. Tu y trouveras aussi quelques magnifiques fossiles exposant en trois dimensions des instantanés de vie ou de mort saisis pour l'éternité.

  • Christine Crozat Nouv.

    À l'orée d'une année 2021 qui verra le travail de Christine Crozat largement diffusé, cette première vaste monographie relate les trois dernières décennies du travail de l'artiste et arrive à point nommé. Fruit des envies et des efforts conjoints de l'artiste elle-même, de plusieurs centres d'art, de collectivités territoriales, de ses galeries, d'amis et de passionnés, cet ouvrage est le témoignage de l'amour que la société - pas seulement le monde de l'art et ses collectionneurs - voue à ses créateurs, et un hommage qu'elle leur rend, en reconnaissance du bonheur qu'ils nous procurent. Plus qu'une monographie consacrée à son oeuvre, ce livre, est, comme une part d'elle même, son oeuvre à part entière.

    At this very beginning of 2021, a year during which the work of Christine Crozat will be widely disseminated, this first vast monograph recounts the past three decades of the artist's work and comes at an appropriate time. Resulting from both the desires and efforts of the artist herself, of several art centers, local authorities, of her galleries, friends and enthusiasts, this work is the testimony of the love that society - not only the art world and art collectors - dedicates to its creators, and is a tribute to them, in acknowledgement of the joy they give us. More than a monograph dedicated to her work, is like a part of herself, her work as a whole.

  • Camille, jeune française vivant à Singapour, entretient des relations difficiles avec sa mère, Suzanne Rochant, chercheuse de haut vol en psychologie et neurosciences, trop souvent absente. Mais voici que Suzanne meurt brutalement dans des circonstances tragiques. Peu après, Camille débarque dans une bourgade d'Angola à la recherche d'un homme qui pourrait être son père, qu'elle n'a jamais connu. Elle est porteuse pour lui d'une lettre trouvée dans le testament de sa mère. Mais la vérité qui l'attend n'est pas exactement celle qu'elle pressentait...

  • Fouad, infirmier belge, travaille comme bénévole en mission humanitaire au fin fond de la Colombie, lorsqu'il est témoin d'un enlèvement. Cet événement suspect suscite en lui les pires craintes: si la « WW2A », (la « World war to aids »), la richissime fondation humanitaire qui l'emploie, cachait derrière sa campagne d'éradication du Sida un projet bien moins avouable : utiliser à leur insu des populations du tiers monde comme cobayes pour des expérimentations pharmaceutiques...? Fouad pourrait faire celui qui n'a rien vu. Il y aurait sans doute intérêt. Mais, ce n'est pas son genre. d'autant qu'il ressent une profonde sympathie pour Zélie, la jeune femme enlevée...

  • Après Fouad et Camille, c'est au tour de Darius d'entrer en scène. Électricien de son état, brave homme sans histoires résidant à Los Angeles, Darius s'évertue à protéger Bram, son voisin de palier. Jeune homme à la dérive, naviguant entre usage de stupéfi ants et fréquentations douteuses, ce dernier n'a rien d'un enfant de choeur.
    Pourtant, Darius veille sur lui. Il n'est ni son père, ni son tuteur, mais une obligation secrète l'oblige à garder les yeux rivés sur Bram. Reste à comprendre pourquoi.
    L'Humanité est sous contrôle. Aux quatre coins du monde, six individus sont confrontés à une découverte scientifi que d'une portée phénoménale. Sans le savoir, ils détiennent dorénavant notre liberté entre leurs mains.

  • Rose flou est une nouvelle inédite de Matthieu Peck, écrite en réponse à « Décadence et destruction » de Pierre Drieu la Rochelle (1927). Avec la plume acérée qui le caractérise, il y raconte l'histoire de Louis Ditchka, un start-upper bourgeois qui fait la rencontre d'un clochard venu s'abriter dans son hall d'immeuble. Le récit progresse dans une violence sociale inouïe que la puissance des descriptions rend tristement banale. L'auteur interroge le lecteur sur ce qui l'entoure dans nos sociétés développées et sur la vacuité dont l'homme peut faire preuve en 2021.

  • Le deuxième livre de la collection mythologie de Quelle Histoire entraîne les jeunes lecteurs dans les aventures d'Hercule, le plus fort et le plus courageux des héros mythologiques. En dix scènes emblématiques de la vie de ce héros de la mythologie grecque, découvrez l'histoire d'Hercule, fils de Zeus et de d'Alcmène.

  • Cet ouvrage articule la présentation de la recherche des trente dernières années autour de l'interrogation actuelle sur les origines de la nouvelle religion et sur les rapports qu'entretient le monde musulman avec les mondes non musulmans. L'effervescence de l'Arabie, le dur conflit perso-byzantin et les multiples remises en cause des doctrines religieuses témoignent de l'éclatement du Moyen-Orient au VIIe siècle. Le succès de l'Islam, unifiant en un siècle un espace immense de l'Atlantique au centre de l'Asie, noyant la variété des cultures et des ethnies sous un projet musulman, n'en fut que plus étonnant. La culture matérielle s'enrichit de nouvelles techniques agraires, d'un artisanat varié au goût sûr, de villes nombreuses au service de marchands voyageurs, également hommes de lettres, juristes et théologiens. Dans un second temps, et alors que la domination islamique était généralement acceptée, la diversité provinciale réapparut ; les héritages anciens et les contacts lointains, assimilés dans un esprit nouveau, donnèrent naissance à une culture intellectuelle riche et diverse. Au-delà de cette réussite, dès le IVe-Xe siècle, des fragilités et des dangers de faille se profilaient. L'ouvrage met donc également en relief les contradictions et les limites de cette civilisation.

  • Prévenir et traiter l'infertilité L'infertilité touche de plus en plus d'adultes en âge de procréer. Phénomène médical particulièrement fréquent dans les pays occidentaux, il concerne 10 % à 15 % des couples. Cet ouvrage accessible et illustré, rédigé par trois spécialistes du sujet, rappelle les progrès réalisés par la médecine. Il vise à informer, rassurer et redonner espoir.
    * L'édition mise à jour d'un ouvrage de référence.
    * L'ensemble des connaissances actuelles sur la reproduction.
    * Les approches médicales permettant la prévention et le traitement de l'infertilité.

    Dr Pierre Miron est diplômé en médecine et en obstétrique-gynécologie. Fondateur du centre de procréation Fertylis, il est à l'origine de trois programmes de fécondation in vitro au Québec. Dr Mathieu Provençal est le directeur de Fertilys, où il supervise le programme de dépistage prénatal.

  • Le 1er avril 1970, Salvador Dali choisissait le musée Gustave Moreau à Paris pour annoncer au monde la création de son propre musée dans sa ville natale de Figueras. Cet événement montre l'infl uence posthume du peintre symboliste dans l'histoire du surréalisme à travers ses deux principaux acteurs, Salvador Dali et André Breton, tous deux admirateurs de Moreau, comme en expose les raisons cette étude très documentée.

  • Qu'est-ce que le lieu? Est-il la surface du corps contenant, comme le voulait Aristote, ou un espace (vide) dans lequel les choses trouvent leur place? Les penseurs du Moyen Âge ont traité cette question de différentes manières, considérant d'une part la physique des corps dans une perspective aristotélicienne. De l'autre, c'est par des modalités de localisation distinctes qu'ils ont conçu le rapport des esprits - âmes humaines et anges - aux lieux physiques. Leurs doctrines sont ici exposées, développant des conceptions novatrices qui envisagent la détermination locale comme mode relationnel intrinsèque (Pierre de Jean Olivi), comme position mathématique (Henri de Gand), comme simultanéité et coprésence aux choses (Richard de Mediavilla) ou encore comme communication de leur présence aux lieux du monde (Matthieu d'Aquasparta).
    Ce volume propose la première traduction en langue moderne de quatre questions sur la localisation des anges datant de la fin du XIIIe siècle.

    Textes latins introduits par T. Suarez-Nani, traductions et notes sous la direction de T. Suarez-Nani.

  • L'État providence est à la croisée des chemins. Mis sous tension dans toute l'Europe par la crise financière et la crise des finances publiques, il est aujourd'hui confronté à des niveaux de chômage et de pauvreté élevés.
    Il ne peut pourtant compter que sur ses recettes fiscales limitées par l'ampleur et la durée de la crise, et sur une capacité d'endettement déjà fortement mise à contribution.
    Plus que jamais, le citoyen européen attend de l'État providence qu'il soit protecteur face aux chocs économiques. L'objectif de ce livre est de se garder des grands dogmes : il ne perd pas de vue l'objectif, moins de chômage et plus de justice sociale, et garde un oeil sur les moyens, des ressources limitées et un contexte fragile.

  • Le processus pictural de Dan Barichasse est singulier. L'artiste dépose sur ses support, le plus souvent des papiers glacés, une succession de matières qui se répandent, s'étalent, se rencontrent pour aboutir à un hasard qui s'impose. Un langage pictural proche de la poésie prend alors forme. En sèchant, les toiles laissent affl eurer fi gures et évocations du minéral, du végétal, de l'animal et de l'humain. Ce travail questionne les processus de mutation de la matière qui, de recomposition en décomposition, se réduit à l'état de poussière et qui, régressant jusqu'à la genèse primordiale des formes, s'épure en spiritualité. Une extrême fl uidité caractérise les oeuvres de Dan Barichasse, dans lesquelles l'éphémère, l'ombre, la poussière et le feu font pacte avec l'inépuisable et vigoureuse insistance des formes.

  • Un voilier, des artistes et, au bout du voyage... la création.
    Depuis plus de dix ans, de l'océan Arctique à l'océan Pacifique, des artistes ont embarqué à bord de Chamade pour humer l'air du grand large, découvrir d'autres mondes et s'en inspirer.
    C'est en Alaska que Matthieu Berthod, Pierre Crevoisier et Diane Peylin sont venus tremper leurs plumes. Au gré des vagues, entre montagnes et brouillards, coups de vents et coups de c?ur.
    Des « marins à l'encre » qui ont navigué entre les îles aléoutiennes et découvert l'immensité des terres sauvages qu'une poignée d'humains disputent aux animaux, dans une nature toute puissante. Immergés dans l'univers surréaliste de cette «ultime frontière », entre saumons et autres rencontres plus improbables, ils ont fait le plein de ces émotions indispensables à l'écriture, dessinée ou romancée, de ce recueil de nouvelles.

  • Les révélations fracassantes qu'ont réunies Camille et Miep sur la nature de cette énigme n'ont pas encore éclaté au grand jour. Elles lancent un ultimatum à Urasawa et à la milliardaire Grynson. Mais c'est sans compter sur le pouvoir financier et logistique dont dispose Urasawa, désormais lié, que cela lui plaise ou non, à Noah, le fils du président des USA... Lequel semble avoir perdu toute mesure, uniquement obsédé par le profit et le pouvoir que les découvertes de la U-Tech peuvent lui assurer. La confrontation est inévitable, et ce dernier opus de la première saison est aussi l'amorce d'une deuxième saison. Alter Ego n'a pas encore révélé tous ses secrets...

  • L'existence de Moreau, contrairement à ce que croyait le peintre lui-même, éclaire singulièrement une oeuvre où il s'est beaucoup plus impliqué qu'il ne le pensait : il est un des initiateurs et des principaux représentants de ce courant symboliste qui a prévalu à la fin du XIXe siècle, qui justement se définit par la projection sur la toile de sentiments intérieurs souvent propres à l'artiste et qu'une connaissance précise de sa biographie permet de mieux pénétrer, un siècle après sa mort, maintenant que les interdits qu'il avait lui-même imposés à ses premiers biographes sont levés par le temps et que les appartements « privés » conservés au coeur de « son » musée, qu'il avait si minutieusement fait aménager pour la postérité, sont depuis peu accessibles au public. Il est désormais permis - et possible - de présenter ce que l'on connaît - et finalement l'on en sait beaucoup - de l'existence de celui qui s'intitulait « ouvrier assembleur de rêves ».

    Depuis sa thèse de doctorat d'État soutenue à la Sorbonne en 1976, L'auteur s'est révélé être le meilleur connaisseur de l'oeuvre et de la personnalité de Gustave Moreau, auquel il a consacré de nombreux ouvrages traduits en plusieurs langues.

  • Quel point commun existe-t-il entre Tadanori Yokoo - un des plus grands artistes contemporains japonais, lauréat du Praemium Imperiale 2015 - et les mangas de science-fiction? Apparemment, aucun. Et pourtant, outre le fait que les noms de Yokoo et des mangaka soient peu connus en Europe - Osamu Tezuka est encore relativement inconnu ici, alors qu'il est surnommé le "dieu du manga" au Japon -, les affiches sérigraphiées du premier procèdent d'un mode de création sensiblement identique à ces bandes dessinées tant adulées de nos jours. Les posters de Yokoo et les mangas d'après-guerre s'inspirent de motifs au départ non japonais (Pop Art, science-fiction), les font entrer en résonance avec l'esthétique nippone (emakimono, ukiyo-e) et créent des oeuvres hybrides qui, à leur tour, influenceront les travaux des artistes ou dessinateurs européens et américains.

    Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à la Maison d'Ailleurs d'Yverdon-les-Bains, cet ouvrage richement illustré fait état de ce dialogue original entre les oeuvres de Yokoo et les pages originales de Tezuka, et montre de manière spectaculaire la façon dont les créateurs japonais ont hybridé les traditions nippones et les tendances occidentales afin de réinventer une identité culturelle mis à mal après la Seconde Guerre mondiale. Un ouvrage explosif et fascinant, qui passionnera non seulement les amateurs de mangas et de pop art, mais également tous ceux désireux de faire connaissance avec deux figures majeures de l'art populaire japonais.

empty