Pierre Lénel

  • Les champs applicatifs de la gamification ou la transposition d'éléments de jeu à des contextes de non-jeu sont aujourd'hui multiples. Ils s'étendent à la santé, l'éducation, le travail, les médias, etc., qui sont désormais concernés par des pratiques gamifiées. Or, les sciences humaines et sociales critiquent et analysent encore bien trop peu ces pratiques. Les recherches conduites sur la gamification portent le plus souvent sur des objets et n'abordent pas la gamification dans sa dimension logique.

    Considérant que le jeu en tant que modèle et référent, chargé de valeur sociale, mérite d'être interrogé au-delà de ses objets d'application, La gamification de la société propose de rassembler plusieurs textes, observations et critiques qui interrogent l'influence que le jeu et ses «mécaniques » ont sur le social. Les recherches empiriques présentes dans cet ouvrage (pratiques de designers, petite enfance, action politique, quantified self, etc.) sondent en outre différents contextes nationaux - Norvège, Belgique, États-Unis, France, etc. -, restituant cette logique dans sa dimension globalisée.

  • « À quoi nous sert l'activité pour comprendre le travail contemporain » ? Neuf spécialistes du travail répondent à cette question. Le lecteur y trouvera l'exposé synthétique et pédagogique de leurs théories de l'activité et du travail, assorti d'une définition des concepts clés (action, activité, actes, travail réel...) et d'une présentation des méthodologies. Invités à préciser également à quelles théories du sujet, de la santé et des rapports sociaux les auteurs adossent leur pensée, ils proposent d'ouvrir un dialogue pluridisciplinaire renouvelé.

    Cet ouvrage majeur s'adresse à tous ceux qui cherchent à appréhender la diversité théorique des analyses du travail du point de vue de l'activité.

    Avec les contributions de : Alexandra Bidet, Anni Borzeix, Yves Clot, Christophe Dejours, Marie-Anne Dujarier, Dominique Lhuilier, Yves Schwartz, Gilbert de Terssac, François Vatin.

  • Le principe universel d´une démocratie représentative se heurte aujourd´hui aux pratiques quotidiennes de l´exercice démocratique et à une conception plus pragmatique qui revitalisent le processus démocratique. Ce contexte invite à construire des dispositifs de production de la démocratie « ouverts » sur des territoires, à une multiplicité d´acteurs. Plus fortement soumise à l´épreuve de son utilité sociale, l´expression de la démocratie est aussi aujourd´hui plus contingente. Sa polymorphie constitue autant de contre épreuves à sa conception plus classique et très générale.
    Si l´on commence à connaître la démocratie participative, on saisit moins ses réalisations dans d´autres domaines. Ce livre donne justement à comprendre les états dans lesquels la démocratie se trouve aujourd´hui, là où se portent ses enjeux les plus importants et où elle connaît une forte évolution : le travail, les politiques sociales, les théories des sciences humaines et sociales et les espaces délibératifs.
    Plutôt que de considérer ces transformations comme un dévoiement de l´essence démocratique, l´ouvrage proposera de les appréhender comme des opportunités et des réinventions sans taire les tensions, les controverses et les critiques dont elles font l´objet. Ni pensum ni hymne aux versions douces de la démocratie, l´ouvrage présente également des conceptions plus radicales. Au-delà de ses versions plurielles et parfois en tension se dessinent pourtant les contours d´une nouvelle pensée et pratique de la démocratie que le livre s´efforce de mettre en évidence.

  • « À quoi nous sert l'activité pour comprendre le travail contemporain ? ».

    Faisant suite au précédent ouvrage dédié à cette question, ce tome II regroupe des exposés synthétiques et pédagogiques de douze autres chercheurs venant de huit disciplines différentes : psychologie, médecine, ergonomie, sociologie, sciences de l'éducation, communication, anthropologie et philosophie. Ils ont été invités à préciser ici leurs concepts, leur méthodologie, ainsi que leur théorie du sujet, de la santé, des rapports sociaux et de l'historicité dans leur approche de l'activité et du travail.

    Cet ouvrage s'adresse à celles et ceux qui s'intéressent aux théories du travail saisi du point de vue de l'activité, et qui souhaitent disposer d'une synthèse qui offre de les connaître dans leur diversité et actualité, de manière pluridisciplinaire.

empty