Yves Paccalet

  • Dans cet essai philosophique teinté d'humour noir, drôle et pessimiste, provocant et désespéré, Yves Paccalet dresse un véritable réquisitoire contre l'humanité.
    La conclusion est sans appel : l'Homo sapiens disparaîtra. Il imagine 13 scénarios catastrophe, tragiques et comiques à la fois - collapsus de la biodiversité, mitage de la couche d'ozone, climat en délire, empoisonnement de l'air, de la terre et de l'eau, nouveaux virus, guerre nucléaire... Ce ne sera certainement pas la fin du monde : tout juste l'extinction d'une espèce bête et méchante - la nôtre.
    « J'ai cru en l'humanité, écrit Yves Paccalet : je n'y crois plus... » Quinze ans après la première publication de ce pamphlet best-seller, l'auteur ajoute quelques pelletées de terre sur notre cercueil annoncé. Cette « Nouvelle édition revue et aggravée » s'imposait. Toujours plus impitoyable. Toujours plus hilarante...

  • Pays de Savoie

    Yves Paccalet

    L'auteur nous fait partager sa passion pour son pays natal à travers 14 itinéraires de découvertes répartis sur les petites routes de Savoie et Haute-Savoie : Chablais, Faucigny, Bornes et Aravis, Annecy, Chambéry, Chartreuse et Petit Bugey, Bauges et Combe de Savoie, Beaufortain, Tarentaise, Maurienne.

    Yves Paccalet, Xavier Pambour et Martin Toulemonde illustrent cet ouvrage avec leurs meilleures photos de la région.

  • Comment aimer la nature sans la connaître intimement et la protéger ? La contemplation des paysages littoraux est un plaisir renouvelé qui se nourrit de la connaissance des spécificités de chaque territoire, de son entretien et de sa préservation. L'harmonie du paysage du littoral procure un sentiment intime de paix et de sérénité pour chaque voyageur. Dans un lent voyage le long des côtes de France, défilent des paysages étranges, fascinants, irréels, où l'eau, le feu, la terre et l'air se partagent notre fascination. Afin de les appréhender, de les comprendre et de les protéger, Yves Paccalet nous donne un rendez-vous avec le littoral et se propose de nous livrer les clés de 110 lieux sélectionnés à travers la France (Corse comprise) à travers des notices précises et didactiques. Le lecteur, au gré de ses promenades pourra ainsi suivre et comprendre les différentes actions mises en place par les associations, les collectivités locales et territoriales dans le but de l'entretien, du suivi, de la sensibilisation et de l'éducation de l'environnement littoral.

  • Auguste Piccard a réalisé les deux exploits les plus mythiques de l'homme?: voler comme Icare et plonger comme le dauphin... Physicien, il enseigne à l'École polytechnique de Zurich et à l'Université de Bruxelles. Il est aussi le modèle du professeur Tournesol. Car il y a en effet du Tintin dans son personnage de matheux au grand front et aux lunettes rondes, qui conquiert coup sur coup la stratosphère et les abysses: il grimpe à 16000 mètres en ballon et descend à plus de 3000 mètres en bathyscaphe, avant d'imaginer le Trieste qui, en 1960, emmène son fils Jacques dans la fosse des Mariannes.

  • Pour accompagner le film de Philippe Calderon " La citadelle assiégée ", voici le roman vrai d'un univers ignoré : celui des termites et des fourmis. Dans l'obscurité de leurs galeries souterraines, ces insectes ont inventé des civilisations : des sociétés complexes, divisées en castes, avec des reines, des rois, des soldats, des ouvriers... Ces royaumes obscurs se font parfois la guerre. Ils s'affrontent en batailles féroces. Mais ils sont capables de bâtir de prodigieux monuments et de faire régner l'harmonie entre leurs sujets.

  • Le rutabaga, le topinambour, le crosne, le chou-rave, le panais, mais aussi la carotte pourpre, la pomme de terre vitelotte, la betterave crapaudine, les poirées, le navet boule d'or, le cerfeuil tubéreux, les tomates Ananas et tant d'autres... Des goûts subtils, des arômes, des délices que nos ancêtres ont connus et dont nous nous sommes privés. Bêtement. Par négligence. Pour des motifs de mode. Parce que l'agriculture industrielle privilégie le rendement et que les grandes surfaces ne jurent que par l'apparence du produit. Parce que certains de ces végétaux ont été associés à des périodes de malheur ou de disette... Il est temps de remettre la main - et surtout le palais - sur ces trésors de la terre. Les espèces ou les variétés oubliées renaissent. Des maraîchers font revivre les semences de leurs grands-pères. Et l'on trouve aujourd'hui sur les étals des marchés et même des grandes surfaces les produits des anciens jardins revisités. Non seulement ces légumes sont bons à manger - d'une texture agréable, parfumés, délicats, surprenants, toujours subtils -, mais ils sont excellents pour la santé. Riches en vitamines, en protéines, en sucres naturels, en bons lipides, en sels minéraux, en oligoéléments... Les remettre au goût du jour, c'est servir cette civilisation et cette cuisine de terroir dont nous sommes tous nostalgiques. C'est, avant tout, promouvoir le plaisir de la bouche ! Ces légumes ont souvent des formes et des allures originales et très esthétiques. Le photographe Marc Dantan nous les présente mis en scène comme de véritables stars du potager ! Un beau livre qui donne envie de vaincre sa timidité et d'assouvir sa curiosité en osant enfin acheter ces légumes bizarres et les cuisiner. Kathleen Paccalet nous offre plus de 150 recettes originales toutes dédiées à ces fabuleux légumes.

  • Comme dans«Sur les murs de la classe»de Cavanna, Y. Paccalet réunit des planches pédagogiques éditées entre 1900 et 1930 par la maison Deyrolle. Celles-ci sont consacrées aux sciences naturelles, aux plantes et aux animaux du monde entier, dont certains ont disparu depuis.

  • Une philosophie scientifique, une poésie, une aventure !
    Pour exposer les bases de son matérialisme (qu'il désire à la fois " poétique " et " ironique "), Yves Paccalet nous a donné Le Grand Roman de la vie. Dans ce premier volume, il tentait de répondre à deux questions essentielles : d'où vient l'univers ? Et d'où vient la vie ?
    Ce second tome est intitulé Le Grand Roman des hommes. L'auteur y manifeste la même exigence et la même curiosité. Il prétend - avec les armes de la science, toujours au service du matérialisme ironique et poétique - s'attaquer à la troisième grande question fondamentale que notre espèce se pose depuis qu'elle raisonne : d'où vient l'homme ?
    Quelles furent les aventures de la vie qui, depuis l'ère primaire, conduisirent, grâce à l'évolution des espèces, à coups de mutations génétiques, mais aussi de catastrophes astronomiques, solaires, géophysiques, climatiques et écologiques, à l'apparition de notre genre ?
    Comment naquirent les mammifères, et parmi eux les primates ? Comment les grands singes apprirent-ils à se mettre debout et à vivre en sociétés complexes ? Comment leur cerveau grossit-il et acquiert-il ces fonctions étonnantes qu'on appelle l'intelligence et la conscience ?
    Comment, parmi nos ancêtres australopithèques, certains devinrent-ils les premiers représentants du genre Homo ? Comment le hasard et la nécessité de la matière vivante et de l'environnement conduisirent-ils certains Homo à devenir sapiens - " sages " ? Autrement dit, nous-mêmes... Avec ce second volume de sa saga, Yves Paccalet bâtit résolument ce qu'il considère comme son Grand Roman des choses.
    Resterait, probablement, à débattre d'une quatrième interrogation majeure : non plus seulement " d'où vient l'homme ? " ; mais " où va-t-il ? " A-t-il un avenir ?

  • Le grand roman de la vie

    Yves Paccalet

    • Lattes
    • 10 Novembre 2006

    O Lucrèce, Des origines de l'univers à notre futur, je désire accomplir un voyage enchanté dans le poème de la vie.
    Tel fut le plaisir iconoclaste et subtil que s'accorda Titus Lucretius Carus voici plus de deux mille ans. Je m'envole à son exemple. En hommage au philosophe et poète latin Lucrèce et à son livre De la Nature, Yves Paccalet compose ici son oeuvre majeure : un hymne à la science et à la nature. Une prodigieuse saga de la vie depuis le Grand Bang, où l'on voit apparaître l'énergie et la matière, les étoiles, le système solaire, la Terre et le vivant.
    Un roman des existences et des possibilités, du hasard et de la nécessité où le curieux, le philosophe, le savant, l'humaniste, l'historien, l'écologiste pourront puiser le plus généreux et le plus fascinant des savoirs.

  • " voici les plus beaux sentiers que j'ai parcourus dans les montagnes de france, des collines jusqu'aux neiges éternelles.
    Depuis des décennies, un carnet de notes et un appareil photo à la main, je les arpente en observant les paysages, les rochers, les plantes et les animaux, et en allant à la rencontre d'hommes, de villages, de chapelles ou de bergeries. " philosophe, naturaliste, écrivain et photographe, ancien compagnon d'expédition du commandant cousteau, yves paccalet anime des chroniques sur la randonnée et les balades à pied dans différents magazines et à la radio.
    Il est l'auteur de nombreux livres sur la mer, la nature, la randonnée et les animaux. en une centaine d'itinéraires, il nous fait partager ses plus belles émotions de promeneur sur les sentiers des vosges, du jura, du morvan, du massif central, des alpes, des pyrénées et de la corse. chacun est prétexte à la découverte d'un site naturel, d'une faune ou d'une flore particulière, d'un patrimoine architectural, archéologique, historique, ethnographique ou gastronomique.
    Avec, pour chaque balade, un encadré précisant la localisation, la durée, les moyens d'accès, le niveau de difficulté, la dénivelée, les principaux repères du parcours et les cartes et topo-guides à utiliser, mais aussi les coups de coeur et les coins secrets de l'auteur.

  • Je revendique ma liberté de râler. Je veux protester. Geindre. Crier. Hurler. Ce dictionnaire énervé de l'écologie participe d'un principe de fureur qui me semble tout aussi légitime que celui de précaution. L'écologie se dresse avec force contre l'adversité je-m'en-foutiste ou vénale de ceux qui croient (ou veulent faire croire) que tout ne va pas si mal ; que la situation n'est ni désepsérée, ni grave ; que les annonciateurs de catastrophes sont des monomaniaques ou des paranoïaques ; que la sublime intelligence humaine résoudra tous les problèmes, y compris ceux de l'intelligence humaine ; que les parfaites solutions de la science et de la technique existent ; que la croissance matérielle sans limite constitue un espoir authentique ; que la liberté d'entreprendre nous garantit un avenir radieux ; bref, que tous ces intégristes verts, ces ayatollahs rétrogrades de la chlorophylle, des énergies douces et de la décroissance, nous conduisent au malheur. Il me plaît de devenir l'énervé de l'écologie. Soyons grognons, mes frères !

  • Apprendre à reconnaître les plantes sauvages, pour mieux les cueillir et en garder le souvenir, telle est la vocation poétique de l'herbier, qui offre ainsi l'éternité aux fleurs.
    L'univers végétal de la France, et de ses différentes régions, est d'une incroyable complexité. Les planches de ce magnifique album en proposent un florilège unique. Chaque plante est reproduite sur une planche en couleurs avec un texte explicatif. Un tableau présente les principales espèces communes en France, classées par famille et par genre.
    Le lecteur pourra consulter ce manuel du parfait herborisateur et faire sienne cette devise de J. B. de Lamarck, 1789 : « On devient botaniste en récoltant et en observant soi-même et en constituant un herbier »

  • Le progrès et la liberté : les deux mamelles du bonheur. Mais c'est au nom de ces idéaux que les crimes les plus atroces sont commis.
    Ce livre est un roman philosophique. Un conte cruel et hilarant dans la tradition du XVIIIe siècle, avec l'ironie du Candide de Voltaire, dans l'héritage duquel l'auteur s'inscrit. « De l'humour noir, très noir ; à l'occasion d'aventures tristes, très tristes ; mais drôles, très drôles. » Yves Paccalet promène Benoît, son héros né d'une manipulation génétique, dans les pires lieux de la Terre, aux pires moments de l'Histoire, sur les plus funestes champs de batailles et de massacres des XXe et XXIe siècles.
    Afrique du Sud de l'apartheid, Rwanda du génocide, Amérique du Sud des narcotrafiquants, Wall Street des magnats de la finance, Afghanistan, Iran des imams intégristes, Union soviétique du goulag ou Chine maoïste. Avec, en fond, la pollution des milieux naturels, le chaos climatique et le saccage de la biosphère.
    Au long des aventures désopilantes et trop humaines d'un héros naïf qui ne rêve que de retrouver sa fiancée, voici le pamphlet le plus violemment satirique envers tous les pouvoirs et toutes les idéologies qui ait été composé depuis longtemps.

  • Monter.
    S'élever. Grimper... Le mot " ascension " possède un double sens, physique et spirituel. On monte avec ses muscles ; mais, tandis qu'on stimule ses sens, on exalte sa conscience et son intelligence. Yves Paccalet a couru les mers avec le commandant Cousteau, mais il est né montagnard. Il n'a pas oublié ses passions d'enfant dans la Vanoise et n'a jamais cessé d'arpenter les hautes terres de la planète.
    Il raconte ici quelques voyages au pays du vertige, se remémore ses marches, ses émotions, ses découvertes. Mêlant littérature et science, descriptions de nature et poésie, Voyage au pays des montagnes nous entraîne sur les sommets du monde. Des hauteurs de la Corse aux glaciers du Tibet, des cratères du Kamtchatka aux laves de l'Etna, des Pyrénées aux Andes du Pérou, du mont Blanc jusqu'aux neiges du Kilimandjaro, une invitation au rêve...

  • Sortie de secours

    Yves Paccalet

    • Arthaud
    • 21 Février 2007


    En réponse aux lecteurs de«L'humanité disparaîtra, bon débarras»qui lui demandaient comment sauver la planète, l'auteur prône une évolution vers la sagesse pour changer l'échelle des valeurs. Il propose de redonner un sens à l'humain en respectant le principe d'égalité et en faisant preuve de générosité et de solidarité.


  • L'azur ! l'azur !

    Yves Paccalet

    • Lattes
    • 13 Mai 1998

    Simon embarque avec son oncle pour courir les mers. Nina est enlevée dans la forêt amazonienne par le chef d'un cartel de trafiquants. Une jeune dauphine est sauvée d'une marée noire et erre dans l'océan...


    Par-delà les vagues et les tempêtes, par-delà la cruauté et les dangers, l'innocence de la nature et la violence de l'homme, tous trois vont voir leur destin se rapprocher pour participer au réenchantement du monde.


    Après des études de philosophie à l'Ecole normale supérieure, Yves Paccalet devient écrivain officiel des Aventures Cousteau. Avec le commandant, il signe une longue série d'ouvrages et collabore à deux encyclopédies de la mer. Une autre sorte d'écrits le projette dans une ambitieuse fresque de la vie depuis ses origines : La Terre et la Vie, La Mer et la Vie. Il publie L'Odeur du soleil dans l'herbe et devient chroniqueur humoriste et écologique de la revue Terre Sauvage, pour laquelle il parcourt les sentiers de la France.

empty