Cambourakis

  • Après le succès de Comme un million de papillons noirs et du Chemin de Jada, nouvel album de Laura Nsafou avec une nouvelle illustratrice, Olga Guillaud. Avec sensibilité et tendresse, elle interroge la question du deuil par une petite fille qui a du mal à comprendre la mort de sa grand-mère et lui organise malgré tout une très belle fête d'anniversaire. Un album également bouleversant et juste sur la question de la transmission.

  • Quelle est cette série ? Nouv.

    Après le succès de "Quel est ce film ?", un nouvel ouvrage de Paul Rogers tout en images, cette fois-ci consacré aux séries. Un livre jeu dans lequel il s'agit, à partir de 6 indices par double page, de deviner les titres de 100 séries, nouvelle passion mondiale depuis quelques années.

  • Après le succès du Voyage de blaireau et du Pull de Noël, un nouvel album de Cecilia Heikkila. Petit ours entend parler du plus bel endroit du monde depuis qu'il est né. Selon son grand-père, il se trouve de l'autre côté de l'océan, en pleine nature sauvage, entouré de montagnes de glace, de lacs profonds et peuplé d'animaux incroyables. Il aimerait à présent bien pouvoir le voir en vrai. C'est le début d'un voyage en quête de cet endroit rêvé et de cette nature préservée. Une histoire épique et enchanteresse.

  • Après la rencontre de la sorcière Hilda avec la princesse Mélusine dans Hilda et la princesse, elles vivent désormais en harmonie dans la forêt, jardinant et chassant allégrement. La découverte d'un oeuf de dragon bientôt éclot va bouleverser leur quotidien. Amatrice de cylindrées qu'elle ingurgite sans égards pour les villageois proches, la jeune dragonne demande en effet une attention de tous les instants. Une histoire pleine d'humour et de rebondissements qui déconstruit de nouveau à merveille les conventions des contes de fées, doublée d'une fable écologiste tout à fait d'actualité.

  • Moomin et l'orchestre des mers Nouv.

    Nouvel album de la série des Moomins adaptée de textes inédits de Tove Jansson. À l'initiative de Papa Moomin, nostalgique de ses grandes aventures de jeunesse, toute la famille Moomin embarque à bord de L'Orchestre des mers. Une traversée qui va être riche en rencontres et en péripéties.

  • Un poulpe à la gorge

    Zerocalcare

    Après le succès de Kobane Calling et dans la lignée de Oublie mon nom, un roman graphique de formation décalé, mêlant humour et gravité, dans lequel Zerocalcare revient sur trois moments de sa jeunesse lui permettant de souligner les premiers questionnements existentiels, l'importance cruciale de l'amitié et les désillusions qui surgissent à l'approche de l'âge adulte. Le tout à travers un narrateur possédant un véritable don de l'autodérision, impitoyable avec ses faiblesses qui peuvent aussi être les nôtres.

  • Après le magnifique L'Ours Kintsugi, le fantastique duo revient pour donner corps et voix à un attachant bison. Né tellement poilu que sa bouche en est obstruée, le petit bison est surnommé non-non car tout le monde interprète ses regards muets comme des "non". Une invitation délicate et essentielle à trouver sa voix et à la faire résonner, pour ne pas laisser les autres parler à sa place.

  • Après le succès de l'édition grand format (près de 4000 exemplaires vendus), parution en poche du premier roman de la collection Sorcières, véritable ode à la sororité d'un groupe de filles ayant toutes subi un viol, qui se regroupent pour se faire justice elles-mêmes. Salvateur et libérateur.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Adé est une jolie petite fille à la peau noire, aux grands yeux bruns et aux cheveux crépus. Une chevelure magnifique et fournie, qui lui vaut néanmoins de nombreuses moqueries à l'école, les autres enfants lui disant notamment qu'ils ont l'impression qu'elle a « comme un million de papillons noirs sur la tête ». Adé aime les fleurs, les papillons, les éclairs au chocolat et poser des questions. Un jour qu'elle est en compagnie de sa mère et de ses tantes, elle les interroge donc sur ses cheveux sans cesse raillés. Grâce à elles, elle va découvrir en douceur la beauté de ces papillons endormis sur sa tête, jusqu'à leur envol final. Un ouvrage qui invite à la tolérance, l'acceptation de soi et vise à introduire un peu de diversité dans la littérature jeunesse. « »

  • Clair-obscur

    Don Carpenter

    Un nouveau roman inédit de Don Carpenter, dans la droite lignée de «Sale temps pour les braves». En Californie et dans ses environs, Carpenter nous plonge aux côtés de petits mafieux et de désaxés qui se croisent à l'adolescence, se perdent de vue après un drame qui va bouleverser leurs existences et se retrouvent des années plus tard. Comment reconstruire sa vie, avancer et pardonner pour ne pas succomber aux désirs de vengeance? Don Carpenter souligne l'âpreté des relations humaines mais nous offre des portraits de ses protagonistes d'une bouleversante humanité, qui nous attachent irréversiblement à l'intrigue.

  • Petite souris va à la campagne Nouv.

    Le quatrième album de la série à succès finnoise est un tendre conte automnal. Les quelques jours que passent Petite Souris et sa maman à la campagne, dans le chalet de Papy Souris sur une île, donne lieu à une bouleversante rencontre avec la nature du point de vue de l'enfant.

  • 4e volume du Glou guide, cette fois-ci sous forme de hors série consacré aux terroirs, cépages et élevages rares. 120 vins naturels exceptionnels y sont référencés avec toujours le souci de proposer des cuvées à des prix abordables (moins de 30 euros).

  • Après le succès de la publication en grand format, édition de poche de ce premier roman percutant qui nous plonge au coeur de la Sacra Corona Unità, organisation mafieuse des Pouilles, dans les pas de son chef, Domenico Trevi (dit Mimi), fou de douleur après le suicide de son fils de 15 ans. Un texte puissant qui interroge le recours et le rapport à la violence ainsi que la part animale qui sommeille en chacun de nous.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dures à cuire

    Till Lukat

    Nouvelle édition augmentée proposant le portrait en deux pages de 60 femmes hors du commun qui ont marqué l'histoire, qu'elles soient artistes, aventurières, sportives ou scientifiques. Avec entre autres les portraits supplémentaires de Jane Goodall, Greta Thunberg, Ruth Bader Ginsburg...

  • Cinéphile passionné, Paul Rogers a concocté cent énigmes graphiques en six images, six détails tirés d'un film dont le lecteur doit retrouver le titre. Pour corser la difficulté, aucune star trop facilement identifiable n'apparaît jamais dans ces vignettes, ni aucune de ces scènes clés qu'on associe immédiatement à un film.
    Paul Rogers fait appel à la mémoire visuelle, s'attachant à des formes particulièrement frappantes, enseignes, affiches, éléments manuscrits ou architecturaux qui laissent souvent une forte empreinte inconsciente sur le spectateur. Du détail jaillit l'étincelle de la mémoire.
    Un double index (dans l'ordre des pages et alphabétique) permet soit d'aller directement à la solution, soit de jeter un oeil à l'ensemble des titres pour faciliter le jeu. La filmographie comporte des classiques américains et européens, beaucoup de films noirs, de films des années 1970, même si toute l'histoire du cinéma est balayée, du muet jusqu'aux années 2000.
    Ludique et esthétiquement très soigné, Quel est ce film? est un cadeau idéal pour tous les amateurs de cinéma !

  • Après «Au 10 rue des Jardins», Felicita Sala revient avec un nouveau livre de recettes réalisables avec des enfants, autour de fruits et de légumes facilement cultivables, en ville ou à la campagne, le maître mot étant le respect des saisons. À la fois livre de cuisine et mini manuel de jardinage, «Un an à Fleurville» se lit aussi comme un album qui célèbre les plaisirs de la rencontre et du partage autour de ces « merveilleux comestibles » qu'il est si amusant de cultiver, avant de les déguster !

  • Réédition en poche de ce livre d'entretiens avec cette sociologue, féministe et écrivaine exilée en France, une des plus grandes intellectuelles turques contemporaines avec Asli Erdogan. Elle revient sur son parcours, ses engagements auprès des minorités et son soutien à diverses contestations. Elle témoigne surtout de son désir de décloisonner les luttes et d'élargir les coopérations au-delà des frontières.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les mouvements écologiques dans leur ensemble ont du mal à intégrer la question des minorités et notamment des minorités sexuelles. Certains adoptent même des discours ouvertement LGBTQIphobes, sur la PMA et la transidentité par exemple, qui les rapprochent des positions les plus réactionnaires. Nous plongeant dans les courants de pensées socialistes anglais du XIXe siècle, Cy Lecerf Maulpoix, journaliste engagé dans les luttes LGBTQI et dans les luttes pour la justice climatique, part à la recherche d'une histoire ignorée, celle des espaces, lieux et communautés dans lesquelles ont été expérimentées des modes de vies minoritaires qui sont autant de ressources pour aujourd'hui.

  • Sensible

    Nedjma Kacimi

    À l'approche des soixante ans de l'Indépendance de l'Algérie, Nedjma Kacimi propose un premier récit dans lequel elle part du constat des discriminations dont elle a fait l'objet - longtemps sans même s'en rendre compte - pour disséquer une société française qui se remet difficilement de ses blessures post-coloniales et dans laquelle les "minorités visibles" se trouvent toujours largement déclassées. Un récit percutant où l'intime, la mémoire collective et le politique entrent en collision.

  • Premier roman de Fotini Tsalikoglou a être traduit en français, Huit heures et trente-cinq minutes est l'épopée sur plusieurs générations d'une famille de la diaspora grecque aux États-Unis qui interroge magnifiquement la transmission du trauma de l'Histoire et la manière dont on peut le surmonter.

  • Ce nouveau roman de Wendy Delorme vient enrichir la liste de fiction de la collection Sorcières. Dans cette dystopie, se reflètent les crises que nous traversons aujourd'hui: une société totalitaire est mise en place après la disparition soudaine d'une partie de la jeune génération mobilisée pour le climat. Les livres sont interdits, les frontières fermées et les femmes appelées à procréer pour renouveler la population. Mais une communauté inspirée des «Guérillères» de Monique Wittig émerge pour résister à ce nouvel ordre imposé... Un roman choral incandescent, qui n'est pas sans rappeler «1984» de George Orwell ou «La Servante écarlate» de Margaret Atwood, où il est question d'émancipation des corps, d'esprit de révolte et de sororité.

  • Alexis Zorba

    Nikos Kazantzáki

    Le livre qui a inspiré le film Zorba le Grec avec Antony Queen, réalisé par Michael Cacoyannis en 1964.
    Classique intemporel de la littérature grecque et mondiale, Alexis Zorba est l'un des grands romans emblématiques de Nikos Kazantzakis, publié ici dans une nouvelle traduction signée René Bouchet. À travers l'histoire de la rencontre entre deux hommes, jeune intellectuel désireux de sortir de ses livres pour se confronter au réel, et Zorba, un homme mûr, force de la nature animé par un élan vital impétueux, un être à la liberté souveraine, tous deux en partance pour la Crète où ils exploiteront ensemble une mine de lignite sous l'oeil circonspect des villageois, Kazantzakis aborde des questionnements existentiels fondamentaux qui font écho à la destinée de l'auteur mais dont la portée est universelle.

  • Ombre

    Lefteris Giannakoudakis

    Premier ouvrage de la collection Agonia à paraître en grand format, et première enquête dans le sillage de Dimos Guérès, ici de retour en Crète en 2012 pour se rendre au chevet de son père mourant. Découvrant sur une plage le cadavre d'une femme avec dans la bouche une bague et un scarabée rouge, il se trouve malgré lui plongé dans une intrigue qui va l'amener à reconsidérer son histoire familiale en même temps que celle de la Grèce. Tandis que le parti d'extrême droite Aube dorée est bien placé pour remporter les élections, son enquête le replonge dans d'autres heures sombres de la politique de son pays, notamment au moment de coup d'État de Chypre en 1974. Un roman haletant, qui articule parfaitement tous les ingrédients du roman noir et pointe les failles sociétales et humaines.

  • à la pointe Nouv.

    à la pointe

    Pierric Bailly

    Dans ce 4e titre de la collection "récits d'objets", Pierric Bailly prend le musée pour objet et, sans jamais y pénétrer, interroge le rôle de ce bâtiment dans la ville pour tous ceux qui évoluent alentour. Un récit profondément humain, qui donne la voix à des passants anonymes, met en lumière métiers et passe-temps oubliés, en même temps qu'il retrace l'histoire et la géographie d'un ancien quartier industriel reconverti en presqu'île culturelle, et par-delà la trajectoire de toute une ville et la manière dont cela conditionne les interactions des habitants avec un quartier.

empty