La Boite A Pandore

  • Une histoire noire de l'Église, une histoire basée sur plus de 5 ans de recherches et un constat majeur : il n'y avait pas que les Borgia.
    2000 ans bien sombres...

    Les scandales pédophiles d'aujourd'hui...
    Alexandre VIII qui fait payer les pardons pour s'offrir de jeunes enfants et nomme ses amants cardinaux à 14 ou 15 ans.
    Innocent VIII qui fait reconnaitre ses enfants et organise leurs noces au Vatican. Il nomme également le fils de Laurent de Médicis cardinal à 13 ans seulement !
    Sergus III qui fait assasiner par étranglement ses deux prédécesseurs.
    Un pape qui détermine le nombre d'évangiles : quatre parce que quatre vents ou encore quatre parce que ce sont les quatre qui ne sont pas tombés de la table.
    La pornocratie pontificale de 904 à 963 : la papauté est dirigée par des prostituées dont la plus célèbre est Marozie, maîtresse du Pape Jean X.
    La donation de Constantin : un faux réalisé par l'Église comme titre de propriété des États du Vatican.
    Le Synode cadavérique où on déterre le pape Formose pour le juger neuf mois après sa mort, à St Jean de Latran.

    ...jusqu'au scandale de la banqua Ambrosiano et la mort étrange de Jean Paul Ier.

  • Saviez-vous qu'une observation astronomique d'un très sérieux père jésuite est à l'origine de la croyance en l'existence extraterrestre ?

    Saviez-vous que, déjà au XVIIe siècle, des médecins ont tenté de réaliser des transfusions sanguines pour soigner des maladies mentales, et cela en utilisant du sang de chien ou de mouton ?

    La « mémoire de l'eau », la « fusion froide », la « formule du Benzène », la « fureur lobotomiste » sont autant d'affaires extraordinaires à propos desquelles les scientifiques ont mené des recherches hasardeuses qui ont donné lieu à de grandes inepties et à de grossiers mensonges.

    Les récits de ces « erreurs scientifiques » sont passionnants et nous sont présentés comme de véritables enquêtes policières. Ils nous apprennent que même les plus savants parmi les hommes peuvent se tromper, ou mentir.

  • Les femmes chercheurs dans les laboratoires et travaillant comme ingénieurs dans les entreprises sont monnaie courante aujourd'hui. Il n'en a pas été ainsi pendant des siècles, puisque la recherche était avant tout réservée aux hommes.

    Qui sont donc celles qui sont parvenues à révolutionner ce stéréotype et ont permis à la science de progresser ? Nous connaissons tous le travail de Marie Curie sur le radium mais connaissez-vous...

    Émilie du Châtelet et la gravitation des corps .
    Sophie Germain et les nombres premiers.
    Ada Lovelace et la programmation des ordinateurs.
    Antonia Maury et la classification des étoiles.
    Eleanor Ormerod et l'invention des pesticides.
    Nettie Stevens et la détermination chromosomique du sexe.
    Ida Noddack et la fission nucléaire.
    Jenny Pickworth et la chimie du cancer ?

    Depuis l'Antiquité grecque jusqu'au XXIe siècle, l'auteur a mis en avant plus d'une quarantaine de femmes ayant contribué au progrès des connaissances humaines.

    Voici un bel hommage à la féminité là où certains ne l'attendent pas.

  • - L'histoire de la pornocratie de l'an 1000, cette période pontificale où des courtisanes conduisirent sur le siège papal des laïcs incompétents (Jean XII fut pape à l'âge de seize ans). La période fut marquée par la débauche, des actes de cruauté et des sacrilèges.
    - Quels étaient les dieux gaulois toujours adorés par les paysans ?
    - Il y avait un saint suaire vénéré à Compiègne.
    - Comment le dernier roi Carolingien fut victime d'une usurpation de titre par Hugues Capet, ce que les manuels occultent souvent.
    - Le très célèbre « bon roi Dagobert» avait un véritable harem et faisait défiler ses filles devant lui pour en choisir une pendant qu'il mangeait.
    - Quand Charlemagne perdit la femme qui l'avait initié à l'amour, il ne voulu pas quitter son cadavre embaumé qu'il emportait partout avec lui.
    - À Beauvais, à la sortie de la messe de la fête de l'âne, les fidèles criaient «hi han hi han» et le prêtre les accompagnait en criant lui aussi de toutes ses forces.
    - Charles le Chauve, mort au mont Cenis, dont le corps dégageait une odeur tellement insupportable qu'on le ramena dans un tonneau entouré de peau et qu'on dut nettoyer les os un par un à l'arrivée.
    - Charlemagne fut embaumé assis sur un trône avec son épée et tenant un évangéliaire d'or, les épaules maintenues contre le dossier.

  • Ce livre propose :
    Un panorama des plus grandes controverses de l'Histoire.
    Une entrée dans le monde parfois méconnu de la science.
    Un parcours historique chronologique accessible à tous.

  • Un aperçu chronologique de l'Histoire de la navigation dans le monde, et ce, jusqu'aux sous-marins actuels, à travers les navires les plus emblématiques :
    Le Kon-Tiki, radeau avec lequel un anthropologue norvégien traversa le Pacifique en 1947 .
    Le Bellerophon qui amena Napoléon sur l'île de Sainte-Hélène .
    Le Potemkine, cuirassé célèbre par la mutinerie qui y eut lieu durant la Révolution de 1905 .
    Le Bounty, tristement célèbre pour la mutinerie qui vit le Capitaine quitter le Navire et s'exiler avec 31 de ses hommes sur une île .
    Le Bismarck, cuirassé allemand coulé en 1941, un des plus grands navires de guerre utilisé pat l'Allemagne .
    Le Titanic dont le triste destin fit couler beaucoup d'encre depuis, mais qui fut prédit dans le roman Futily de Morgan Roberston en 1898 .
    La Nina, la Pinta et la Santa Maria, célèbres pour avoir découvert, avec Christophe Colomb, l'Amérique.
    La Pérouse qui fit naufrage sur les côtes de Madagascar après s'être lancée dans l'escadre du Moyen-Orient et de l'Océan Indien .
    La Calypso, dragueur de mines, célèbre navire du Commandant Cousteau .
    Mais aussi les bateaux avec lesquels Jules César parti à la conquête de la Bretagne, les grandes découvertes de Magellan.

  • Les femmes dans la Bible pourraient être perçues comme des soumises effacées, mères avant d'être amantes, voire prostituées ou maîtresses cruelles, intrigantes, manipulatrices et ambitieuses, sans scrupule ou franchement saintes et martyrs. Elles sont surtout le terrain fertile de fantasmes, incarnant des valeurs, elles sont l'objet de fabulations.

    De la mère de l'humanité, Ève, à sa rivale légendaire Lilith, l'une blanche, l'autre noire, en passant par l'émouvante Sara, épouse d'Abraham et mère du peuple hébreu, on ne compte plus les personnalités attachantes et charismatiques du récit biblique. Qui furent-elles ? Des légendes incarnées ou des femmes dont on a tronqué l'histoire ? Qu'y a-t-il de probable et d'improbable dans ces histoires de femmes ?

    Découvrez :
    - Hagar, mère du peuple arabe.
    - la douce et sublime Rebecca, remplacée sous un voile lors de son mariage, par sa soeur.
    - l'autoritaire juge d'Israël Judith.
    - l'héroïque reine de Perse Esther.
    - Bethsabée, mère de Salomon, qui a manipulé le vieux roi David.
    - la sensuelle Balkis, reine de Saba.
    - Dalila, la prostituée amoureuse de Samson.
    - Jézabel, traîtresse mangée par ses propres chiens.
    - Marie, mère de Jésus.
    - Marie Madeleine femme de petite vertu devenue l'amie intime du Christ. 

  • Ce livre relate des procès de sorcellerie et évoque les méthodes barbares utilisées pour obtenir des aveux parfois extravagants.  Deux types de procès de sorcellerie existent : d'abord ceux qui, par des bûchers, mettent un terme à des mouvements d'hystérie populaire de masse, souvent engendrés par des famines ou des guerres interminables. D'une toute autre nature sont les procès « pour sorcellerie » impliquant des grands personnages, qu'ils soient innocents, comme Jeanne d'Arc, ou ignoblement coupables, comme Gilles de Rais, la comtesse Báthory ou la marquise de Brinvilliers, qui ont pactisé avec le Diable.  Découvrez :  - les plus ignobles procès de sorcellerie restés confidentiels dans la grande Histoire.

    - les châtiments les plus extrêmes.  - des témoignages hallucinants.  - des extraits de certains textes d'archives émanant des autorités  judiciaires et religieuses, de la cruauté des interrogatoires et de l'obscénité des pratiques et des rapports des exorcistes.  

  • Des histoires de Noël, belles, insolites, incroyables (souvent inconnues) ayant pour héros des anonymes, des célébrités contemporaines ou des personnages historiques.
    Le lecteur est plongé dans une ambiance magique, celle de la plus belle fête de l'année. Durant cette courte parenthèse enchantée, surgissent de belles et incroyables histoires...

    - 1818. Afin d'attirer du monde dans la petite église d'Obendorf, en Autriche, où il est second pasteur, Josef Mohr écrit «Douce nuit». Il est soutenu par l'instituteur, organiste et compositeur, Franz Gruber.
    - 1843. Charles Dickens publie le premier de ses livres de Noël qui va devenir une tradition contribuant à faire de Noël, en Angleterre, la principale fête de l'année.
    - 1742. Au matin de Noël, Mme de la Tournelle se fait déposer dans sa chaise à porteurs au milieu de la Cour des Ministres du château de Versailles. Elle veut attirer l'attention de Louis XV. Et ça marchera puisqu'elle va devenir sa favorite...
    - 1847. En quelques heures, un inconnu, Placide Coppeau, de Roquemaure, sur les bords du Rhône, écrit «Minuit chrétiens» pour la collégiale. Une cantatrice tombe sur le texte et le donne à Adolphe Adam, célèbre musicien qui a notamment signé le ballet «Gisèle». Il en compose la partition. Création le 24 décembre à Roquemaure.
    - 1925. La première aventure de Winnie l'Ourson paraît sous la plume d'Alan Alexander Milne le 24 décembre 1925 dans un quotidien britannique avec un tel retentissement que la BBC fait lire le texte le lendemain sur son antenne ! Derrière ce Winnie imaginaire, se cache une émouvante histoire vraie...
    - 1797. A peine cinq mois après leur rencontre coup de foudre, Walter Scott épouse Charlotte le 24 décembre.
    - 1898. Louis Renault part réveillonner dans une voiturette de son invention. Ses amis le voyant arriver sont séduits. Il repart avec douze commandes pour le même véhicule !
    - 1642. Naissance le 25 décembre d'Isaac Newton. L'enfant est tellement chétif que deux sages-femmes affirment qu'il ne passera pas la journée. Il vivra 85 ans...
    - 1914. Dans la précipitation la plus totale (elle enfile une robe banale même pas neuve !), Agatha Christie épouse Archibal, son premier mari.
    - 1959. Le 24 décembre, Joséphine Baker adopte un bébé trouvé un peu plus tôt enroulé dans un chiffon à côté des poubelles de la gare Saint-Lazare.
    - 1954. Le 24 décembre en début de soirée, une inconnue décidée à devenir chanteuse arrive d'Egypte à Paris sous la neige. C'est Dalida.
    - 1956. Jean Nohain anime la soirée du réveillon à la RTF en direct. Soudain, le feu se déclare sur le plateau alors qu'il raconte un conte de Noël intitulé «Le briquet»... Tout se terminera bien !
    - 1946. Quelques mois avant Noël, Tino Rossi tourne «Destin», un film de Richard Pottier. Au cours des prises de vue, on se rend compte qu'il manque une chanson pour Tino. En vitesse, Raymond Vinci et Henri Martinet écrivent «Petit papa Noël» dont la carrière discographique démarre à Noël. Le début d'un triomphe. Le film, lui, n'est pas passé à la postérité.
    - 1967. A Paris, réveillé en sursaut, un homme reçoit un coup de poing sur la figure. Son plus merveilleux Noël commence !
    - 1985. Un businessman anglais rate son train. Il erre dans une gare jusqu'à ce qu'il soit attiré par un clochard très différent des autres...
    - 1990. Un gamin de sept ans parcourt trente kilomètres seul pour offrir à sa famille le plus beau des cadeaux.

  • Ces petites histoires des Grands de France à travers les âges ont méticuleusement été collectées et retranscrites de façon inédite ! Une multitude d'anecdotes, parfois méconnues et le plus souvent oubliées, éclaireront de façon originale tous ceux que l'Histoire de France intéresse.

    La vaisselle précieuse de Clément V pesait l'équivalent de 159 kilos et celle de Clément VI, 196.
    L'appétit pantagruélique de Louis XIV, comme celui de sa mère, étonna ses contemporains. Il dévorait jusqu'à six plats par service.
    Après sa condamnation à mort, en 1945, Pierre Laval chercha à se suicider avant d'être fusillé. Il avala le contenu d'une ampoule de cyanure, mais il survécut parce que le poison se résorba dans l'intestin.
    Jacques Chirac, à l'âge de sept ans, lançait des couteaux de cuisine dans le jardin de la maison de campagne familiale, à Parmain. Mais l'un deux lui revint en plein figure et il en a gardé une cicatrice indélébile près de l'oeil droit.
    Et bien d'autres encore...

  • «Les plus grands psychopates» présente plusieurs types de tueurs et de meurtres, ainsi que des exemples d'affaires toujours plus violentes les unes que les autres.
    Carl Panzram fut violé à l'âge de 14 ans et se vengea en sodomisant de force plus d'un millier de garçons et de jeunes hommes et en tuant plus de 20 personnes.
    Ed Kemper tua sa grand mère d'une balle dans la tête et de 2 dans le dos. Ensuite, il se chargea de son grand-père, de sa mère, d'une amie de celle-ci et de six auto -stoppeuses.
    Jerry Brudos étrangla Jan Whitney et fit pendre son cadavre au plafond pendant plusieurs jours.
    Petro Pacciani écopa de 13 années de prison pour avoir tué un représentant de commerce qui avait couché avec sa fiancée.
    Pacciani ne se contenta pas de la poignarder à 19 reprises : il viola également son cadavre.

  • Le meurtre d'hommes et de femmes occupant une position élevée dans un but politique ou idéologique est une pratique aussi ancienne que le pouvoir politique lui-même.

    «Les plus grands assassinats de l'Histoire» raconte l'histoire sinistre et sensationnelle à la fois de vingt siècles de meurtres politiques, de la Rome antique à nos jours. Ce livre présente le récit des assassinats les plus tristement célèbres de l'histoire, de la mort de Jules César en 44 avant J-C à la fusillade qui coûta la vie au Président Kennedy en 1963, en passant par le meurtre de Martin Luther King en 1968 et l'attaque terroriste fatale à Benazir Bhutto en 2007.

    Comme le révèlent les histoires présentées dans ce livre, l'assassinat est la méthode ultime pour obtenir un changement de régime. Il a permis de renverser des gouvernements, de plonger des pays dans le chaos, de déclencher des guerres et de soumettre des populations entières à la tyrannie. La capacité d'un meurtre politique à changer le cours de l'histoire a fait naître une nouvelle discipline, la spéculation contrefactuelle. Et si la voiture de l'Archiduc François-Ferdinand ne s'était pas égarée dans les rues de Sarajevo et qu'il avait échappé à son assassin ? Et si John F. Kennedy avait survécu ? Et si son frère n'était pas mort des mains de Sirhan Sirhan, et était devenu Président des États-Unis ?

  • Des véritables raisons qui poussèrent l'Allemagne à entrer en guerre jusqu'à la manière dont mourut Augustin Trébuchon, le dernier tué français de la Première Guerre, en passant par les ridicules péripéties de l'attentat de Sarajevo, des dizaines d'histoires oubliées concernant la Grande Guerre vous sont présentées dans ce livre, notamment...

    La première bataille aéronavale de l'Histoire qui eut lieu en Afrique, sur le lac Tanganyika .
    La raison de la présence de cent-quarante mille Chinois sur le front .
    Le crime de guerre que représente la mort d'Alain Fournier .
    Le premier mort allemand du front français .
    Comment va réellement être gagnée la bataille de la Marne .
    Comment un talus de chemin de fer flamand sauva la France .
    Comment l'insigne Ferrari nous vient en ligne droite de la Première Guerre mondiale .
    Les véritables raisons qui firent perdre la guerre aux Allemands .
    L'offensive anglaise de 1916 menée grâce à ballon de football .
    Le premier avion abattu lors d'un conflit .
    Les amours français du caporal Adolf Hitler .
    L'énigme de la mort du célèbre as de l'aviation allemande, le baron Von Richthofen .
    La prise d'un sous-marin allemand par des lanciers .
    La mort d'une petite fille de dix ans accusée d'avoir aidé des prisonniers français .

  • Avec ce livre, vous partez dans des eaux bien troubles, sur les traces de tueurs en série, de prédateurs sexuels, de maîtres chanteurs et autres terroristes parmi les plus tristement célèbres de notre époque.

    Dans un langage clair, simple, accessible à tous, à la lumière de récits dramatiques et d'expériences vécues par les plus grands profileurs, cet ouvrage vous invite à suivre, voire à mener l'enquête. Aux côtés d'experts chargés de les traquer, vous allez découvrir qui sont ces prédateurs, comment ils agissent et ce qui motive des hommes, des femmes, et même des enfants, apparemment comme vous et moi, à comettre des meurtres les plus abominables et les plus inimaginables.

    Enfin, ce travail, outre ses intérêts historique, judiciaire, psychologique, humain, tord encore le cou au mythe du crime sans mobile et met à l'épreuve la croyance populaire qui veut que tous les tueurs soient fous.

  • Daniel-Charles Luytens part à la recherche d'archives inédites, oubliées ou méconnues.

    Les dossiers nous livrent entre autres:

    - les confidences de l'homme qui brûla le corps d'Hitler.
    - une des dernières confessions d'Hitler où il explique pourquoi il a perdu la guerre.
    - l'histoire de l'espion juif d'Hitler, de Max Lorenz, son ténor, celles des voix anglaises au service des nazis que furent Sally de l'Axe ou Lord Haw-Haw mais aussi les étranges amours d'Eva Braun, l'attitude réelle de Hitler par rapport à l'athlète noir américain Jesse Owens.
    - le dernier anniversaire du Fu¨hrer, les derniers jours dans le Bunker.
    - le point sur ce qu'aurait été le fabuleux trésor d'Hitler.

    En parallèle, nous apprendrons aussi tout sur le fils caché de Mussolini, les sosies de Staline et la mort du fils du dictateur russe dans un camp allemand...
    Voici quelques-une des nombreuses histoires étonnantes rassemblées dans ces pages de recherches.
    Un ouvrage captivant qui se destine tout autant aux néophytes qu'aux passionnés et aux professionnels.

  • De l'ambiguë Agrippine, mère haineuse de Néron, à Ma Barker, célèbre chef de gang américaine à l'époque de la prohibition, de la flamboyante Aliénor d'Aquitaine qui dressa Richard Coeur de Lion et ses frères contre leur père Henri II d'Angleterre, à la médiocre Athanaïse Claudel qui, sans le moindre état d'âme, condamna sa fille Camille, artiste trop libre à son gré, à une atroce et mortelle réclusion dans un asile d'aliénés, elles sont nombreuses ces mères sans scrupules et sans coeur , ces mères abusives. Leurs histoires s'écrivent dans le sang et les larmes. Le sang du massacre de la Saint-Barthélemy qui souilla Charles IX mais qu'avait causé la politique indécise de Catherine de Médicis, le sang des enfants princiers ottomans éliminés impitoyablement par la séduisante Roxelane, aimée de Soliman. parce qu'ils entravaient le désir de l'ancienne esclave du harem d'imposer ses propres fils sur le trône d'Istanbul. Les larmes de Marie-Antoinette, comme celles de ses soeurs, mariées contre leur gré, encore enfants, pour assouvir l'ambition européenne tentaculaire de Marie-Thérèse d'Autriche, les larmes refoulées de Louis XIII, le timide, bafoué en public par une Marie de Médicis, mère castratrice.. Et que dire de ces malheureux princes et princesse sommés d'assurer la continuité d'une dynastie et qui, jusque dans l'alcôve, n'avaient pas droit à un peu d'intime chaleur. Blanche de Castille représente l''exemple le plus connu de cette intrusion indiscrète voire inquisitrice dans la vie sentimentale d'un fils. Saint Louis, les chroniqueurs le rapportent, devait user de mille ruses pour rencontrer son épouse en secret. Toutes ces mères abusives ne savaient pas aimer ...Mais elles-mêmes, dans leur enfance, avaient-elles connu un sort enviable ? Est-il possible de donner de l'amour quand on ne l'a jamais reçu en partage ?

  • Des capacités immenses et insoupçonnées de notre cerveau à la télépathie, qui pourrait être le téléphone du futur, en passant par la communication avec les plantes et les animaux, les prémonitions, l'hypnose, la numérologie, les prophéties ou encore les poltergeist, la vie après la mort ou les voyages hors du corps.

    L'auteur, un ancien journaliste scientifique, passe en revue tous les phénomènes inexpliqués ou dit inexpliqués que nous connaissons, en nous faisant part des dernières avancée de la sciences et des recherches qui nous permettent d'enfin les comprendre.

    Un livre qui montre que l'inexpliqué d'hier est le connu d'aujourd'hui ou le sera bientôt demain.

    Une histoire de l'étrange à travers le temps, vue par un journaliste scientifique qui remet le mystère là ou il doit être, c'est à dire dans un coin encore méconnu de la science.

  • Stricto sexo s'attarde sur tout ce que notre époque moderne compte de phénomènes de société et de tendances en rapport avec l'occupation favorite des êtres humains : de l'irruption du porno aux sex toys, en passant par le sexe 2.0, le friend fucking, l'exhibitionnisme et les « perversions » sexuelles les plus étranges ! Au passage, il se penche aussi sur les statistiques de l'amour - qui fait quoi, avec qui et comment - les us et coutumes amoureuses d'ici et d'ailleurs, les modes et tendances de l'érotisme, les légendes urbaines à caractère sexuel, la gaudriole dans le sport, l'économie, la politique ou le monde de l'espionnage.

  • De Charles Martel, bâtard de Pépin le Bref, qui permettra l'avènement du grand charlemagne à Mazarine Pingeot et le scandale que suscita la révélation de son existence, en passant par l'enfant que Napoléon eut avec une suivante de la Princesse Murat, prouvant sa fertilité qui le poussa à la répudiation de Joséphine de Beauharnais et Pierre Ier devenu Tsar de Russie, alors qu'il est un enfant bâtard de la Grande Catherine.

  • Des histoires d'amour incroyables, drôles ou dramatiques qui sont arrivées à Monsieur et Madame-tout-le-monde.

  • Ce livre propose :
    Une retranscription d'histoires inédites.
    Une découverte originale de l'Histoire.

  • Ce livre propose :
    Un panorama des plus grandes inventions de l'Histoire.
    Une entrée dans le monde de la science, de la technique et de l'Histoire pour le grand public.
    Une vision critique et documentée de la société actuelle.
    Une réflexion sur le futur.

  • Parmi les plus grandes tromperies, découvrez...
    - Le célèbre Victor Lustig que nous connaissons tous, qui réussit à vendre à un ferrailleur la Tour Eiffel mais connaissez-vous son homologue anglais, Arthur Ferguson, qui, lui, vendit la Colonne Nelson, Big Ben, Buckingham Palace, la statue de la Liberté et même la Maison Blanche ?
    - Les politiques qui jouèrent le rôle de beaux pigeons en achetant à deux inventeurs un système miraculeux pour repérer, depuis un avion, les gisements de pétrole, mais qui ne détectait absolument rien.
    - L'acquisition du Louvre de la célèbre tiare de Saïtapharnès qui s'est révélée être une belle imitation.
    - Les détecteurs d'explosif -qui ne détectent rien- qu'utilise encore aujourd'hui l'armée irakienne.
    - « La Grande Thérèse » qui réussit à se faire prêter par des banques des millions de francs sur base de la promesse d'un héritage qui n'existait pas, allant même jusqu'à manipuler la justice pour arriver à ses fins.
    - « Le baron d'Arizona », équivalant américain de Thérèse, qui, lui, prétendit que sa femme était l'unique héritière d'une succession la désignant comme propriétaire du vaste territoire d'une grande partie de l'Arizona. Sur base de cette annonce, les banques firent de lui un homme très riche. Jusqu'à ce qu'on se rende compte que tous les documents étaient des faux.
    - L'alchimiste de Pigalle qui vendit une formule bidon qui devait permettre de produire des diamants les plus beaux et le plus gros du monde grâce à l'électricité, comme un autre qui prétendit transformer le plomb en or grâce à une poudre secrète.
    - Un « médecin » américain qui transplanta des milliers de testicules de boucs à des hommes en manque de virilité ou de jeunesse, inspirant quelques années plus tard le fameux médecin de Hitler, Theodor Morell.
    - Carlo Ponzi, qui vendit des investissements devant avoir un rendement de 50%, taux incroyable qu'il pouvait de permettre d'annoncer vu qu'il remboursait les uns avec l'argent des autres, comme le fera beaucoup plus tard un certain Madoff.
    - Le baron Michel de Rosier, qui réussit à vendre pour des millions à trois hommes bien naïfs du sable soi-disant enrichi à l'uranium pour sauver la France.
    - Henry Ford qui acheta à coup de dollars une solution liquide présentée comme une alternative à l'essence avec l'immense avantage de coûter trente fois moins cher. Le produit miracle n'en était évidemment pas un.
    - D'autres encore réussirent à vendre une mine de pierre précieuse qui n'existait pas, les faux carnets intimes de Hitler, de Eva Braun ou de Mussolini ou l'autobiographie de Howard Hughes,... ou encore à faire passer des bouts de papier noircis pour de l'argent, à trafiquer de manière judicieuse le libellé de chèques, à faire racheter par la personne qui vient de vous la vendre, une pierre précieuse deux fois son prix, ou à vendre à prix d'or un faux tableau à un collectionneur avec le consentement écrit de celui-ci....

  • Marc Pasteger a conçu un livre étonnant où aliments et boissons servent de points de départ à des récits étonnants, tous centrés sur la gastronomie.

empty