Presses De La Renaissance

  • fort de son expérience de père, de responsable des ressources humaines d'une grande entreprise puis de directeur d'une grande école, yannik bonnet propose les principes de base pour une éducation réussie.
    dans la première partie, il organise ces " fondamentaux de l'éducation " en trois axes principaux : le développement de la personnalité de l'enfant, sa socialisation, et l'aide à lui apporter pour qu'il trouve un sens à sa vie. dans la seconde, il traite de la difficulté de l'éducation à l'adolescence, du rôle et de l'importance de l'entourage, de la place et de l'aide que peut apporter la religion dans l'éducation.
    grâce à des exemples concrets et un ton non dénué d'humour, l'auteur nous ramène en toute simplicité à l'essentiel. il nous communique son enthousiasme pour l'éducation, grand défi selon lui du monde contemporain, et nous livre ici un véritable guide pratique à l'usage des parents et des éducateurs.

  • " ...alors mon âme s'est révoltée, et mon esprit s'est envolé vers des niveaux inaccessibles.
    j'ai souhaité si fort dépasser mes limites, mon désir est devenu force créatrice, et lorsque j'ai formulé mon souhait à la nature, elle l'a exaucé. " remise en question des considérations traditionnelles sur la vie, l'amour et la mort, orages réunit toutes les facettes de khalil gibran, poète chrétien du moyen-orient parmi les plus connus en occident. paru au caire en 1920, ce recueil est constitué de poèmes et de textes écrits en arabe, publiés dans la presse à partir de 1912.
    passant de la tendresse à la colère, du rêve au mépris, de la critique sociale à l'action engagée, l'auteur y encourage à détruire pour mieux reconstruire. pour comprendre la sagesse du prophète, il convient de lire les tourments de gibran dans orages.

  • Un jésuite devenu cardinal, un acteur de l'aggiornamento de Vatican II en lutte contre les excès de l'épiscopat post-conciliaire, un académicie mondain décédé en pêcheur d'âme sur le seul d'une prostituée. Tel fut le destin public de Jean Daniélou, eau-vive du catholicisme intellectuel. Un musicien autodidacte tombé amoureux de l'Inde et du corps des hommes, recherchant dans Shiva et le tantrisme la sublimation de sa sexualité. Tel fut l'itinéraire d'Alain Daniélou brûlant du feu de l'hindouisme. Entre le fils trop sage et trop aimé et son frère indocile et solitaire, Madeleine Daniélou, fondatrice de l'école Sainte-Marie de Neuilly, avait trop vite choisi. De ce trio déchiré entre foi et volonté de conquête sociale, Emmanuelle de Boysson - petite-nièce d'Alain et de Jean - restitue la vérité intime: la commune passion des deux frères pour l'origine des religions, leur respect des enseignements traditionnels, les passerelles maintenues coûte que coûte, à l'image de ces discrètes messes mensuelles que disait Jean Daniélou à la demande de Louis Massignon.

  • En arrivant a taris en juin 1996, Steven n'imaginait pas ce qui allait lui arriver : un casting pour un célèbre label musical, l'intégration d'un boys band, la gloire, des millions de disques vendus, l'argent facile..., mais aussi l'alcool et une vie qu'il ne contrôle bientôt plus. Puis, brusquement, plus rien. Après trois années de succès, c'est la mort du phénomène boys band : ses producteurs le lâchent, le groupe se disloque. L'oubli, la solitude, l'amertume, le trou noir après les lumières aveuglantes des flashs l'entraînent dans la dépression et dans une longue traversée du désert, jusqu'à sa rencontre avec Dieu, sans qui " la vraie vie est absente ". Autobiographie d'une vie en cours, ce récit est celui d'une rédemption, celle d'un gosse parti pour devenir un homme et que l'enfer du show-biz, ses illusions destructrices et ses désillusions ravageuses, va briser puis jeter dans la détresse dont seules l'arracheront la redécouverte du Christ, la puissance de son Amour et la force de son Pardon.

  • Lorsque l'auteur a rencontré Padre Pio le 23 août 1968, un mois avant sa mort, le prêtre capucin, stigmatisé et thaumaturge, attirait des milliers de Fidèles à San Giovanni Rotondo, au fin fond de l'Italie, à présent l'un des sanctuaires les plus visités au monde. Cette biographie fait une large place aux écrits de ce géant de la spiritualité. Au-delà des phénomènes extraordinaires jalonnant l'existence de Padre Pio, dont les charismes étonnants ont marqué les esprits, Joachim Bouflet pose une question fondamentale : comment se fait-il qu'il ait été condamné par le Saint-Office en 1923 et béatifié soixante-seize ans plus tard ? Loin des hagiographies habituelles, ce travail à partir des écrits de Padre Pio et des témoignages de ceux qui l'approchèrent restitue la grandeur incomparable d'un saint majeur du XXe siècle, que le pape Jean-Paul II a canonisé en 2002.

  • L'abbé Zundel a prêché toute sa vie le dépouillement personnel, le vide intérieur, pour laisser transpa-raître le vrai visage de Dieu. En ce sens, il n'a voulu laisser aucune trace de lui, demandant à ce que soient brûlés tous les papiers retrouvés dans sa chambre. Il a donc fallu au père de Boissière près de vingt-cinq ans pour rassembler les témoignages et retrouver les destinataires des lettres écrites par l'abbé et qui permettent aujourd'hui de faire le portrait de cet homme exceptionnel.
    Ce livre restitue, dans un style très vivant, la vie et le tempérament de ce mystique et prophète. Né en 1897 dans la ville protestante de Neuchâtel, Maurice Zundel est ordonné prêtre à Fribourg en 1919. Jusqu'en 1975 il mène une vie de prédicateur à Genève, Lausanne, Bruxelles, Paris, Londres, Le Caire et Beyrouth. En 1972, trois ans avant de mourir, Paul VI l'appelle à prêcher la retraite de carême au Vatican.
    La spiritualité de ce prêtre, considérée en son temps comme marginale, connaît aujourd'hui un grand retentissement. La pensée de celui qui s'attacha à disparaître se répand dans le monde chrétien et au-delà. Elle touche aussi bien des intellectuels que des gens modestes, des chrétiens que des chercheurs de sens. Par ses correspondances, conférences, souvenirs personnels et témoignages de ceux qui l'ont connu, il se fait jour un prêtre d'une grande sensibilité et d'une volonté ferme, qui voua à l'Homme cet amour tenace, empreint d'espérance. Une quinzaine d'ouvrage est consacré à Maurice Zundel, et il est lui-même l'auteur de plus de cinquante livres.


  • xavier le pichon pose un regard nouveau sur l'apparition de l'espèce humaine.
    en tant que scientifique, il nous fait parcourir l'histoire de la vie qui mène à l'homme, puis l'histoire de l'homme, afin de dégager les caractères qui le rendent unique. cette originalité apparaît dans la manière dont la société humaine prend en compte ceux qui n'ont plus d'utilité sur le plan biologique. les êtres que la vie semble avoir condamnés jouent à la fois le rôle de révélateurs de l'humanité et de transformateurs de la société.
    en tant que croyant, il montre que le message de jésus confirme le rôle essentiel joué par les plus petits et les plus faibles. ce livre s'adresse à tous ceux, croyants et non-croyants, qui cherchent à reconnaître ce qui fait l'éminente dignité de l'homme parmi les êtres vivants.

  • Ce livre est un défi. Face aux prophètes qui annoncent la fin du christianisme, il réaffirme le rôle absolument unique du Christ, « vrai Dieu et vrai homme ». Face aux théologiens hantés par les philosophies du siècle passé, il nous projette dans l'avenir, vers la rencontre des sciences du futur avec les plus folles intuitions mystiques. C'est cette vision mystique qui permet de rejeter deux tendances opposées que l'on retrouve dans toutes les grandes religions.Rien ne pourra nous sauver de l'extérieur, ni les rites, ni les prières des autres, ni leurs mérites, ni l'enseignement des maîtres - qu'ils s'appellent Bouddha, Mahomet ou même le Christ. Ce n'est pas non plus la dure loi du karma dans sa version primitive : aucune aide à attendre des autres. Chacun pour soi.Si le monde est comme un hologramme, alors, par-delà le temps et l'espace, il y a une osmose d'âme à âme qui fait que chacun agit dans la conscience des autres et peut les aider à se sauver, mais de l'intérieur. Et, du centre de l'hologramme, plus que tout autre, rayonne, au fond de chacun, le Christ.Incroyable ? Et pourtant, si c'était vrai ? C'est en tout cas ce qu'affirment tous les mystiques. Découvrez-les dans cet ouvrage facile à lire et captivant comme une aventure fantastique... la vôtre.

  • Né en 1930 à Saint-Germain-en-Laye, Jacques Fesch, devenu adulte, mène la grande vie et dilapide son argent en voitures de sport. Puis un ami le convainc du plaisir de naviguer en solitaire. Mais l'achat d'un voilier est coûteux. Lui vient l'idée d'attaquer un changeur. Le 25 février 1954, armé d'un pistolet, il entre dans un bureau de change pour dérober plus de deux millions de francs. L'affaire tourne mal. Poursuivi par un agent de police qui le menace de son arme, il tire le premier et le tue. Jugé, puis écroué à la prison de la Santé à Paris, il y restera trois ans.

    Le 1er mars 1955, il reçoit une grâce qu'il rapporte ainsi dans son journal spirituel : « J'ai entendu une voix qui n'est pas de la terre me dire : «Jacques, tu reçois les grâces de ta mort." » Ce choc entraîne sa conversion. Dès lors, toute sa vie et son regard changent. Plus tard il écrira : « Je suis comblé. On me sauve malgré moi, on me retire du monde parce que je m'y perdais. »

    L'instruction et le procès de Jacques Fesch déclenchent des débats passionnés aux assises et dans la presse. Le 6 avril 1957, le verdict tombe : il est condamné à mort. Le 1er octobre, celui que l'opinion publique surnommait le « dandy malfrat » est guillotiné, à l'âge de 27 ans. Les dernières lignes de son journal sont éloquentes et devinrent le titre d'un best-seller : « Dans cinq heures, je verrai Jésus... »

    En décembre 1993, le cardinal Lustiger a ouvert l'enquête préliminaire à la béatification de Jacques Fesch. « J'espère qu'il sera un jour vénéré comme une figure de sainteté. »

    Gilbert Collard s'est livré pendant trois ans à une enquête minutieuse à travers les dossiers du procès, les rencontres avec ceux qui ont connu Jacques Fesch - dont son voisin de cellule, Marcantoni - et l'étude approfondie de son journal spirituel et de sa correspondance. Il a également permis de retrouver le fils de Jacques Fesch, Gérard Droniou.

  • dans nos sociétés occidentales, l'unique réponse faite aux besoins essentiels de l'être humain est souvent celle du progrès technologique, de l'élitisme et du matérialisme, enfermant chacun en lui-même et dans son cocon social.
    seule la libération de nos peurs et préjugés peut conduire chaque personne humaine à s'ouvrir aux autres : c'est la " voie du coeur ", qui permet de retrouver le sens profond de la vie et le chemin de la paix. fruit d'une longue expérience de vie quotidienne avec les plus faibles et les exclus, ce livre remet l'homme sur le chemin de son humanité, faite pour la liberté, le pardon et la compassion.

  • Convaincre un auditoire, cela ne s'improvise pas. Le manque d'habitude, la difficulté à dompter son émotion et à organiser sa pensée sont autant d'embûches sur la route du " bien-parler ". Or la capacité à s'exprimer clairement est déterminante, dans la vie professionnelle comme ailleurs. Mais comment vaincre le trac ? Comment donner vie à ses paroles, trouver le mot juste, bâtir une argumentation ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Autant d'interrogations auxquelles chacun est confronté au moment de prendre la parole. Un seul secret : l'entraînement.

  • Maître Jacques Vergés, avocat des causes extrêmes, et le père Alain de La Morandais, ancien aumônier des ministres, confrontent dans cet entretien passionnant leurs convictions d'avocat du diable et d'avocat de Dieu. Explorant les méandres de l'âme humaine, le prêtre et l'agnostique débattent sur la liberté, la responsabilité et la part du divin en l'homme, et s'interrogent sur leurs combats, leurs engagements, leurs croyances. Par-delà leur érudition, Jacques Vergés et Alain de La Morandais, sans complaisance pour eux-mêmes - et encore moins pour les autres -, se livrent en profondeur, avec les mots simples de la conviction.

  • Vous allez donner naissance à un enfant. L'est un moment important dans la vie, la vôtre mais surtout la sienne. Premier acte, plein de sens : vous devez lui donner un prénom, comme on confie un secret, comme on transmet un héritage. Son choix est capital : il ou elle portera ce prénom toute sa vie. Comme un fardeau, ou comme un bijou précieux. Ce guide recense quelque 6700 prénoms et patronymes; il révèle leur signification exacte, ainsi que leurs origines, araméenne, hébraïque, chaldéenne, grecque, latine, celte ou anglo-saxonne; leur symbolisme; leurs différentes formes selon les pays et leurs influences sur les personnes qui les portent. De quoi vous éclairer judicieusement dans le choix du prénom de l'enfant à naître. Loin des livres gadgets où l'on parle de couleurs, de chiffres de la chance, de signes astrologiques, vous trouverez dans ce livre le fruit d'un travail exceptionnel par sa rigueur et sa richesse. L'ouvrage de référence indispensable pour connaître la vraie signification et la dynamique profonde de votre prénom, de ceux de vos enfants et de vos amis. Alors, bonne découverte et bon choix!

  • Printemps 1219 : François d'Assise, assoiffé de Dieu jusqu'au martyre, s'embarque pour les croisades. Désireux d'apaiser les loups qui se disputent la Terre sainte, il part à la rencontre du puissant sultan d'Egypte, Malek al-Kamel. Tandis que, dans une folie de massacres et de sang, se succèdent sièges et batailles, ces deux figures hors du commun nouent un étrange dialogue... Fragiles moments de grâce où tout paraît possible, où, ignorant la rage des guerriers de Dieu, le roi puissant et le saint dépenaillé entrevoient soudain l'unique chemin de la paix. Cet étonnant récit, qui se fonde sur des faits historiques attestés par de nombreux témoins, prolonge une quête toujours d'actualité : la rencontre, heurtée mais féconde, entre islam et chrétienté.
    />

  • Considérés par les adultes comme des êtres inachevés, déconnectés des grands enjeux, les jeunes rencontrent de plus en plus de difficultés à s'intégrer dans la société. Tour à tour sociologue, historien et anthropologue, Michel Fize analyse ici leur situation. En soulignant les rapports inégalitaires entre générations, il montre de quelle façon la domination adulte s'est instaurée au fil du temps. Alors jeunesse, " mauvais âge " ? Désenchantée, manipulée, elle est en grande difficulté pour envisager un avenir collectif. Les jeunes, avant de ne plus l'être, pourront-ils s'épanouir dans une société participative, et se débarrasser des discriminations dont ils souffrent ?

  • en novembre 2001, jean-marc pineau décide de revivre l'exploit de rené caillié qui, en 1827, est parti de boké, en guinée, pour atteindre, à pied et en pirogue, tombouctou, au mali.
    s'inspirant des carnets de voyage de l'explorateur, l'auteur raconte avec humour son quotidien de marcheur, mais surtout ses échanges avec les populations africaines. on se délecte des contes qu'il offre aux enfants dans les écoles et sur les places des villages ; on tremble aussi en découvrant avec lui, lors de son passage en côte-d'ivoire, les germes d'un conflit inévitable. une aventure humaine de 2 000 kilomètres pour un récit exceptionnel récompensé par le grand prix 2005 des explorations et des voyages de découverte attribué par la société de géographie.

  • quels sont les critères qui permettent à l'eglise de déterminer si un phénomène mystique est vrai ou faux ? c'est la question qui préside à cette enquête.
    suivant la méthode de la critique historique, joachim bouflet fait le point sur ces phénomènes, en partant des exemples qu'offrent l'histoire et la tradition de l'eglise. cet ouvrage ambitieux nous propose une véritable plongée dans un monde étrange, fait d'extases, de stigmates ou de statues qui pleurent, de fascinations et d'escroqueries. loin de nier la dimension surnaturelle du spirituel, il aide au discernement de chacun, ouvre, par une meilleure connaissance, à l'émerveillement véritable.
    c'est à la suite d'un entretien avec padre pio, le célèbre capucin stigmatisé - aujourd'hui béatifié -, que joachim bouflet a suivi une
    formation en phénoménologie mystique.
    il est alors parti sur les traces des visionnaires, mystiques véritables et " faussaires " de dieu, qui attirent tant de pèlerins.

empty