Policier & Thriller

  • A Pueblo Quito, une localité frontalière du sud des Etats-Unis, une communauté défavorisée survit grâce aux retombées du commerce de la drogue. C'est également là qu'ont échoué nombre d'individus au passé tragique. A Pueblo Quito, tout le monde a quelque chose à cacher : crimes, trahisons, rêves absurdes, fantasmes sulfureux... Tout le monde a l'habitude de regarder anxieusement par-dessus son épaule pour vérifier que personne ne l'a pris en filature.
    Dans ce creuset en ébullition s'agite une population hantée par des peurs irrationnelles, notamment la légende du Cavalier du Septième Jour, personnage mythique qui, chevauchant à la tête d'une horde de mustangs déchaînés, viendra un jour punir les pécheurs en les piétinant jusqu'au dernier. Une légende ? Vraiment ?

  • Dans un immense hôtel à l´abandon, perdu au coeur d´une vallée hostile de haute montagne balayée par des vents glacés, neufs ami(e)s de jeunesse - neuf complices - se retrouvent pour le partage longtemps remis d´un énorme butin. Mais, à peine arrivés, la mort frappe une première fois. Une tempête de neige et l´écroulement d´un pont bloquent désormais toute fuite. Une série de face-à-face tendus se met en place. L´heure des règlements de compte - y compris intimes - a sonné. Les vieilles rancoeurs, les jalousies ressurgissent. Des dissensions quant au partage du magot se font jour. Rien ne va plus entre les vieux amis de toujours. Et la mort frappe à nouveau.. Sur une trame bien connue - celle des "Dix petits nègres" d´Agatha Christie - Jean-Pierre Andrevon tisse un thriller bien sûr glaçant et totalement visuel : chaque chapitre - court, rythmé - est comme la séquence d´un film, la réalisation crue d´un cauchemar au ralenti !

  • Cendres vives

    Serge Brussolo

    • H&o
    • 7 Février 2020

    Jérémie, 13 ans, vit au Chili, à la lisière de la forêt amazonienne. Son frère aîné, Jonah, est en proie à de curieuses idées fixes et exerce sur lui un harcèlement que sa famille refuse de prendre au sérieux. Lors d'une excursion insensée dans la jungle, Jonah disparaît et est bientôt présumé mort. Ravagés par le chagrin, ses parents accusent Jérémie d'avoir assassiné son propre frère par jalousie. Ne supportant plus sa présence, ils expédient l'adolescent aux USA dans un mystérieux pensionnat militaire où lui seront inculquées les techniques d'infiltration et d'assassinat qui constituent le bagage de tout vrai patriote au service de son pays. Jérémie va alors passer de l'autre côté du miroir et pénétrer dans le cercle très fermé de ceux qui tirent les ficelles du monde et ne reculent devant rien pour parvenir à leurs fins. Avec "Cendres vives", Serge Brussolo signe un nouveau thriller d'une redoutable efficacité.

  • L'horreur, c'est simple comme une araignée. Une araignée irradiée parce qu'elle a eu le malheur de tisser sa toile à côté d'une centrale nucléaire, par exemple. Et qui vous pique. Vous vous sentez mal ? C'est normal. Un venin s'est introduit en vous. Un venin nouveau, inconnu. Sans même que vous vous en rendiez compte, vous avez commencé à vous transformer, inéluctablement. Votre corps mute, vous devenez autre. C'est douloureux, n'est-ce pas ? Mais, réjouissez-vous, vous allez bientôt faire partie d'une entité plus grande. Une entité monstrueuse, répugnante, inhumaine. Et qui va dévorer le monde. Roman d'horreur, cri d'alarme écologique ? Si vous voulez ! Andrevon écrit la chair et ses tourments, à hauteur d'homme. Pour le meilleur, oui, sans doute. Mais ce qu'il préfère en nous, soyez en sûr, c'est le pire !

  • La cachette

    Jean-Pierre Andrevon

    • H&o
    • 5 Juillet 2019

    Un braquage qui tourne mal.
    Un homme qui s'enfuit au hasard des rues dans le hurlement des sirènes de police.
    Une fenêtre ouverte. Un refuge ?
    L'homme s'introduit dans la maison, se cache sous un lit, le temps que les choses se tassent.
    C'est sûr, il va reprendre sa cavale tout à l'heure, demain, la semaine prochaine...
    On ne peut pas vivre comme ça, caché sous le lit d'une femme malade, pendant des mois, si ?
    Véritable tour de force littéraire, La Cachette est à la fois un thriller implacable plein de surprenants rebondissements, un roman intimiste sans pudeur et une fable claustrophobe : le récit halluciné de la métamorphose d'un homme en rat.
    Un vrai coup de génie !

  • Lorsqu'un intégriste fanatique embarque à bord d'une croisière gay dans l'intention de purifier le monde à coup de bombe, il vaut mieux ne pas en être.
    Lorsqu'un chanteur de " boys band " décide de profiter de sa présence sur le paquebot pour éliminer le maître chanteur qui menace de révéler sa vie intime aux médias, mieux vaut fuir en canot. Et lorsqu'un journaliste féru d'astrologie se sent espionné par une présence invisible, c'est peut être qu'il se trame d'étranges complots à fond de cale... Oui, mais quand les Gogo Boys dansent sur le pont en petite tenue, c'est l'émeute pour embarquer ! Un polar pas sérieux du tout, fertile en quiproquos et en retournements (de situation, bien sûr) par l'auteur de " C'est toujours moins grave qu'une jambe cassée ".

  • Meutre au night wood bar

    Katherine V. Forrest

    • H&o
    • 16 Février 2001

    Un ange est mort.
    C'est du moins ce que pense Kate Delafield, détective du LAPD, en découvrant le corps de Dory Quillin sur le parking du Nightwood Bar, un établissement lesbien de Los Angeles. Mais la jeune fille au visage innocent n'était peut-être pas si pure. Drogue, prostitution, troubles de la personnalité semblaient aussi faire partie de sa vie. Pour débusquer son assassin, la détective devra fouiller dans le passé de Dory et affronter son entourage.
    Pour cela, elle ne pourra compter sur personne : ni sur les parents de la victime, qui l'ont rejetée depuis longtemps, ni sur les habituées du Nightwood Bar, pour qui la police symbolise l'oppression machiste. Seule, l'énigmatique et troublante Andrea viendra à son secours. Mais ses motivations pour séduire Kate sont-elles vraiment innocentes ?

  • On ecrase bien les cafards

    Katherine-V Forrest

    • H&o
    • 16 Septembre 2001

    Atroce.
    Telle fut la mort d'Owen Sinclair, réalisateur de série Z, que l'on a retrouvé menotté à son lit, empoisonné à la strychnine. Pourtant, en arrivant sur place, la détective Kate Delafield et son équipier Ed Taylor découvrent que ni la famille, ni les autres habitants de l'immeuble où habitait la victime, près de Beverly Hills, n'ont l'air de beaucoup le regretter. Il semble même que chacun avait de bonnes raisons de lui en vouloir.
    En fait, Owen Sinclair était une véritable ordure, un nuisible, odieux avec ses voisins, escroc à ses heures et ancien délateur au temps du maccarthysme. Dès lors, malgré son antipathie, Kate devra faire son devoir et mener l'enquête dans le monde clos de ce petit immeuble rempli de personnages hauts en couleur : stars déchues d'Hollywood, scénaristes ratés, acteurs aigris... Heureusement, un couple de femmes illumine l'endroit de sa présence.
    Paula Grant et sa nièce Aimee, toutes deux d'une beauté fascinante, aideront Kate à faire enfin le deuil de sa compagne disparue. Après le remarquable Meurtre au Nightwood Bar, en cours d'adaptation au cinéma, cette deuxième enquête de la détective Kate Delafield nous plonge dans un huis clos étouffant où planent encore les fantômes d'une époque troublée de l'histoire américaine.

  • Meurtre par tradition

    Katherine-V Forrest

    • H&o
    • 16 Février 2002

    A 23 ans, le charmant Teddie Crawford a tout pour être heureux : un restaurant prospère, de nombreux amis et une joie de vivre communicative.
    Pourtant, au moment où Kate fait sa connaissance, il est allongé dans la cuisine de son établissement, baignant dans son propre sang, transpercé de près d'une quarantaine de coups de couteau. Très rapidement, l'enquête s'oriente vers la personne de Kyle Jensen, un jeune homme que la victime a dragué dans un bar gay. S'agit-il d'une " petite fiesta " qui aura mal tourné, comme le croit Ed Taylor, ou a-t-on affaire à un crime homophobe, comme le soupçonne rapidement Kate ? Et s'il s'agissait tout simplement d'un cas de légitime défense ? Le procès qui s'ensuivra sera pour Kate Delafield le plus éprouvant qu'elle ait jamais connu et pourrait bien bouleverser sa vie privée autant que professionnelle.
    Basé sur un fait divers réel, ce roman est une véritable radiographie de la façon dont les homosexuels étaient traités par la police et la justice américaine à un moment charnière de l'histoire de la " libération gay ". Après Meurtre au Nightwood Bar, il a valu à Katherine V. Forrest, pour la deuxième fois de sa carrière, un " Lambda Book Award ".

  • La forêt des silences Nouv.

    La forêt des silences

    Serge Brussolo

    • H&o
    • 12 Janvier 2022

    On l'appelle la forêt des silences.
    On n'y entend ni chants d'oiseaux ni cris d'animaux, car c'est une forêt où prolifèrent poisons et plantes toxiques. Une forêt où jadis les marginaux se cachaient pour fuir leurs persécuteurs.
    Plus tard, un fameux juge expert en pendaisons transforma ces ar- bres séculaires en autant de potences. Les gens de cette contrée per- due du Texas le vénèrent encore comme une idole.
    Aujourd'hui, elle sert de rempart à une communauté armée jus - qu'aux dents, vivant dans l'attente - et l'espoir - d'une inévitable guerre civile. Une communauté étrange au fort potentiel d'agressi- vité! C'est là que Naomi, jeune documentaliste, est expédiée par son patron pour enquêter sur la disparition inexpliquée d'un célèbre jour- naliste d'investigation.

  • Service de nuit

    Jean-Pierre Ferrière

    • H&o
    • 15 Mars 2006

    Vincent Mortier, responsable du confort des clients au Crichton, un palace parisien, et Jérémy Farnel, star montante du cinéma français, n'auraient jamais dû se rencontrer...
    Mais le destin en décide autrement, et Vincent empêche le jeune et séduisant acteur de se suicider. D'étranges liens se tissent alors entre ces deux hommes que tout sépare, si ce n'est la solitude et le désir. Mais la mort, d'abord sollicitée puis écartée de justesse, refuse qu'on l'oublie. Un crime est commis. Le policier chargé de l'enquête comprend d'autant mieux les suspects qu'il en partage les goûts.
    Mais cela l'aidera-t-il à arrêter l'assassin ?....

  • Mourir en beauté

    Jean-Pierre Ferrière

    • H&o
    • 8 Février 2008

    Au départ : un mensonge de rien du tout, un de ces petits arrangements avec la réalité dont Marion, comédienne de théâtre, est coutumière. Après tout, prétendre que son amant est homosexuel pour détourner les soupçons d'un mari jaloux, ce n'est pas si grave ! Mais voilà que ce mensonge enfle, rebondit, prend une ampleur inattendue, provoque des drames et même un crime ; un premier crime... Qualifié d'" éclair de génie " par Michel Lebrun dans L'Année du polar 1987, ce roman est sans aucun doute l'un des plus cruels et des plus perspicaces de l'auteur des Relations de plage et de Service de nuit.

  • Leçons de meurtre

    Claire Mcnab

    • H&o
    • 2 Avril 2001

    Un prof de menuiserie qui se fait assassiner dans un lycée de la banlieue de Sydney, il n'y a pas de quoi défrayer la chronique des journaux à sensation...
    Seulement voilà : la victime n'est autre que le fils d'un ancien premier ministre au passé controversé mais à l'influence toujours vivace. De plus, le meurtrier a fait dans l'originalité : il a patiemment foré un trou dans le crâne de sa victime au moyen d'une perceuse électrique. Et ce n'est pas la seule surprise qui attend la très médiatique inspecteur Carol Ashton durant son enquête. L'ambiance qui règne dans l'établissement est rien moins que lourde : lettres de dénonciation, menaces de mort, harcèlements y sont monnaie courante.
    Et puis, il y a Sybil Quade, trop belle, trop fuyante pour être honnête, et dont Carol s'éprend au premier regard. Mais, peut-on vraiment suspecter quelqu'un dont on est en train de tomber amoureux ? Et peut-on raisonnablement tomber amoureux de quelqu'un qu'on suspecte d'un crime aussi atroce ? Quelque part entre Agatha Christie et " Twin Peaks ", Leçons de meurtre est un polar inclassable à l'ambiance étrange et décalée.

empty