Christianisme

  • Une histoire noire de l'Église, une histoire basée sur plus de 5 ans de recherches et un constat majeur : il n'y avait pas que les Borgia.
    2000 ans bien sombres...

    Les scandales pédophiles d'aujourd'hui...
    Alexandre VIII qui fait payer les pardons pour s'offrir de jeunes enfants et nomme ses amants cardinaux à 14 ou 15 ans.
    Innocent VIII qui fait reconnaitre ses enfants et organise leurs noces au Vatican. Il nomme également le fils de Laurent de Médicis cardinal à 13 ans seulement !
    Sergus III qui fait assasiner par étranglement ses deux prédécesseurs.
    Un pape qui détermine le nombre d'évangiles : quatre parce que quatre vents ou encore quatre parce que ce sont les quatre qui ne sont pas tombés de la table.
    La pornocratie pontificale de 904 à 963 : la papauté est dirigée par des prostituées dont la plus célèbre est Marozie, maîtresse du Pape Jean X.
    La donation de Constantin : un faux réalisé par l'Église comme titre de propriété des États du Vatican.
    Le Synode cadavérique où on déterre le pape Formose pour le juger neuf mois après sa mort, à St Jean de Latran.

    ...jusqu'au scandale de la banqua Ambrosiano et la mort étrange de Jean Paul Ier.

  • Ce livre critique les aspects les plus variés du phénomène religieux. En mathématicien et en pédagogue, Odifreddi apporte une vision nouvelle de la lecture de la Bible. Son livre cherche à articuler une conception de la spiritualité laïque. Il met en évidence les incongruités et erreurs contenues dans la Bible et les Evangiles. Ce livre sarcastique fera débat.

  • Les femmes dans la Bible pourraient être perçues comme des soumises effacées, mères avant d'être amantes, voire prostituées ou maîtresses cruelles, intrigantes, manipulatrices et ambitieuses, sans scrupule ou franchement saintes et martyrs. Elles sont surtout le terrain fertile de fantasmes, incarnant des valeurs, elles sont l'objet de fabulations.

    De la mère de l'humanité, Ève, à sa rivale légendaire Lilith, l'une blanche, l'autre noire, en passant par l'émouvante Sara, épouse d'Abraham et mère du peuple hébreu, on ne compte plus les personnalités attachantes et charismatiques du récit biblique. Qui furent-elles ? Des légendes incarnées ou des femmes dont on a tronqué l'histoire ? Qu'y a-t-il de probable et d'improbable dans ces histoires de femmes ?

    Découvrez :
    - Hagar, mère du peuple arabe.
    - la douce et sublime Rebecca, remplacée sous un voile lors de son mariage, par sa soeur.
    - l'autoritaire juge d'Israël Judith.
    - l'héroïque reine de Perse Esther.
    - Bethsabée, mère de Salomon, qui a manipulé le vieux roi David.
    - la sensuelle Balkis, reine de Saba.
    - Dalila, la prostituée amoureuse de Samson.
    - Jézabel, traîtresse mangée par ses propres chiens.
    - Marie, mère de Jésus.
    - Marie Madeleine femme de petite vertu devenue l'amie intime du Christ. 

empty