Arts et spectacles

  • La vie de Romain aurait pu se résumer à onze ans de prison pour complicité dans l'assassinat de la députée Yann Piat. Condamné et incarcéré, il est l'exemple d'un cheminement réussi, de prise de conscience et de réhabilitation. Il raconte comment la bande de « baby killers » a été manipulée et comment cette équipe d'ados est montée en puissance en commettant des petits larcins.

    Romain retrace sa jeunesse chaotique, son parcours de délinquant, la violence, les mauvaises fréquentations, la rue et ses lois en vigueur dans le monde cruel des malfrats du Var.
    Vient ensuite le procès, la prison, puis la résilience par la lecture et la musique. Il livre un tableau sans concession d'une bande de délinquants et celle d'un homme qui a fermé définitivement la page de la criminalité en entamant sa reconstruction.

    Aujourd'hui, Romain est devenu Pagan, artiste de slam.

  • La Javanaise de Gainsbourg, Le Sud de Nino Ferrer, ou encore Tombe la Neige d'Adamo... autant de chansons chères au coeur des Français. Mais derrière ces titres, se cachent de passionnantes histoires !

    Savez-vous tout de vos chansons préférées ? Ce livre perce le sens caché, les paroles autobiographiques, les rencontres surprenantes... les mystères de 100 chansons françaises des années 50 à nos jours. Parce que les chansons ont tant à nous raconter et qu'elles sont liées à nos émotions.

    Savez-vous que Belle-Île-en-Mer de Laurent Voulzy était une face B qui a bien failli ne jamais sortir ?
    Ou bien encore que Les Lacs du Connemara de Michel Sardou sont nés d'un bug technique ?
    Quelle passion amoureuse a inspiré La déclaration d'amour de France Gall ?
    Qui est la danseuse qui a inspiré Marcia Baila des Rita Mitsouko ?

    Apprenez-en plus sur les chansons qui ont bercé votre enfance, votre adolescence ou votre vie d'adulte et qui réveillent en vous des souvenirs.

  • Comment devient-on concierge d'un grand palace parisien? Quel est le code de ce monde select et luxueux? Qui sont ses clients mystérieux ?
    Maurice Saelens a été pendant plus de 20 ans le chef d'orchestre de palaces parisiens. Il y a côtoyé les grands de ce monde, s'est amusé de leurs lubies, s'est énervé de leurs caprices et s'est attendri de leurs peines.
    Pour la première fois, ce métier très prisé nous est dévoilé : les anecdotes les plus étonnantes, les personnalités rencontrées, les fastes des palaces, l'envers du décor...

  • Personne ne naît star. Il n'y a pas d'école pour apprendre à la devenir. Mais il y a un chemin.
    Annie Cordy, de son vrai nom Léonie Cooreman, est une chanteuse et actrice belge, née à Bruxelles le 16 juin 1928.
    Très énergique et toujours de bonne humeur lors de ses apparitions en public, elle vante les mérites du sourire, même s'il lui arrive d'incarner des rôles plus graves au cinéma ou pour des fictions pour la télévision.
    Elle a enregistré plus de 700 chansons dont la fameuse « Tata yoyo », joué dans une dizaine de comédies musicales, une trentaine de films et de téléfilms, donné près de 10 000 galas.
    Après avoir refermé ce livre, le lecteur ne portera plus jamais le même regard sur « Tata yoyo ».

  • Plongez au coeur du cinéma et découvrez ses mystères et ses scandales financiers, mafieux ou sexuels,  ce que l'on cache depuis toujours à propos de stars du passé comme Charlie Chaplin, Marilyn Monroe, Clark Gable, Frank Sinatra et jusqu'à aujourd'hui, avec Tom Cruise, Michael Douglas, Roman Polanski, Woody Allen, Bill Cosby,...   Cette grande machine engendre des stars, mais la célébrité et l'argent font d'elles des personnages à la limite de la normalité.


    Découvrez...

    - la sexualité incontrôlée de Charlie Chaplin, entre autres.  - la corruption de la police et des journalistes.  - les meutres suspects.  - les dégâts de la drogue.   Découvrez surtout un milieu sombre et peu reluisant ! 

  • Les francophones amateurs de rock connaissent la musique. Mais rarement les paroles. Ou alors deux ou trois phrases, ça s'arrête généralement là. Pour la première fois, un fou de musique se penche avec rigueur et humour sur les textes de 100 grands classiques du rock et en analyse leur vrai contenu et leur sens caché, des Beatles à Radiohead, des Rolling Stones à Rage Against The Machine, de David Bowie à Blur, des Who à Prince.

    Où l'on découvre au fil des pages que Born in the USA de Springsteen est tout sauf un hymne à l'Amérique triomphante des années Reagan. Que One de U2, l'une des chansons les plus jouées aux mariages partout dans le monde, est de l'aveu même de Bono une chanson de séparation. Que la Lola des Kinks ne porte pas bien son nom, elle aurait dû s'appeler Lolo. Ou encore que non, le Turn ! Turn ! Turn ! des Byrds n'est pas le cri désespéré d'un moniteur d'auto-école à son élève.

    100 Classiques est l'adaptation des chroniques Your Song diffusées avec succès à la radio depuis 2011 et reproduites en partie dans divers médias.

  • Issu d'une famille très modeste, Michel Jourdan, un simple autodidacte n'ayant à son palmarès scolaire qu'un modeste certificat d'études et un diplôme de cordonnier, tente l'aventure parisienne sitôt libéré de ses obligations militaires. Sans la moindre référence, ni la moindre lettre de recommandation, il réalise son degré d'inconscience et « galère » ainsi plusieurs années. Il lui faut beaucoup de temps avant qu'un éditeur de musique lui donne enfin sa chance qui se traduit par un premier grand succès : « Les Vendanges de l'Amour» de Marie Laforêt, en 1963, suivi de près par la chanson « Sur ton visage une larme » qui a rendu célèbre un jeune artiste italien nommé Bobby Solo.
    Dans cette autobiographie, il raconte son amour pour la chanson qui l'a amené à rencontrer les plus grands. Il nous parle de ses rencontres avec des interprètes inconnus ou célèbres dont certains lui sont fidèles encore aujourd'hui comme Charles Aznavour, Julio Iglésias, Serge Lama, Calogéro avec lequel il obtient la Victoire de la Musique 2005 (Prix du Public) avec la chanson « Si seulement je pouvais lui manquer ».
    Il nous raconte ses relations amicales datant de plusieurs décennies avec Michel Drucker, Alain Souchon, Charles Aznavour, Pierre Perret, le parolier québécois Luc Plamadon, Brigitte Bardot, Nana Mouskouri, Frédéric François, Annie Cordy, Michel Leeb, Frank Michael. Il est question aussi d'artistes de la nouvelle génération tels que Kendji Girac, Amel Bent et Raphaël.

  • Ella Gbezan, alias Ella de Koh Lanta, a été finaliste du jeu télévisé, à Raja Ampat, en 2011. Le téléspectateur avait alors découvert une candidate redoutable, fine analyste du genre humain, le manipulant à l'envi. Mais est-elle vraiment ce que les caméras ont bien voulu montrer ?

    Ce livre se veut transparent à tous les niveaux. Ella souhaite livrer les détails inconnus du public. Du casting, au départ pour l'aventure, en passant par la survie face aux autres et à soi-même, Ella nous explique avec franchise le fonctionnement de son aventure. Elle y décrit aussi les lieux, aborde les caractères des différents candidats et n'hésite pas à révéler ce qui a été caché pendant les épreuves. Comment vit-on le fait de devenir une célébrité malgré soi ? Comment gère-t-on l'après aventure d'un point de vue médiatique et personnel ? Ella, psychologue à présent, pose son regard sur cette expérience hors du commun, à l'autre bout du monde.

  • Ayant débuté dans le métier de tatoueur à l'époque où seuls les marginaux se faisaient encrer la peau, Jean-Michel Snoek est à la fois le témoin, l'acteur et le spectateur amusé d'une évolution, celle d'un art qui a quitté la rue pour être reconnu comme tel.
    L'époque des tatoueurs voyous, de l'encre qui gardait un parfum de canaille, de la transgression des interdits est maintenant révolue. Dans son salon de tatouage, l'auteur de ce livre travaille aujourd'hui au milieu des fashion-victims, dans une société qui reconnait le tatouage comme un art. Il ne se passe pas un jour sans qu'il ne porte un regard amusé sur lui-même, sur son travail, et sur ses clients, sur les travers amusants des uns et des autres. C'est ce que décrit ce livre : un spectacle permanent dans une profession qui a évolué, passant du folklore rock'n'roll à la respectabilité de l'art.

  • Bien qu'il ait connu la gloire il y a quelques années déjà, Art Sullivan n'est pas tombé aux oubliettes et est encore suivi par 67 013 personnes sur facebook.
    De la Belgique à la France en passant pas le Portugal, l'Allemagne ou encore l'Amérique latine, le chanteur a conquis de nombreux publics.
    Il est aussi l'interprète de grands standards comme « Adieu sois heureuse » ou encore « Petite fille aux yeux bleus ».

  • Que fait-on quand un des membres de votre famille, votre frère en l'occurrence, devient une star de la chanson française et que l'on est à l'aube des années 70 ?
    On vit une vie étrange, celle d'une petite fille qui supporte, adore, déteste, selon les moments, la vie étrange de ce qu'on appelle "une vie de star".
    Elle voit débarquer le jeune Julien Clerc qui vient manger les pâtes de la « mama » Adamo dans la cuisine familiale mais aussi Johnny Hallyday, Claude François et toutes les stars montantes de cette époque.
    Mais vivre dans l'entourage d'une star peut être terrifiant en terme de destinée, car on ne vit plus pour soi : on vit à travers l'autre.
    Ce livre est une histoire d'amour lancée à un frère aîné qui n'a jamais connu la vie de sa propre famille.
    Avec une plume vive, Giovanna Adamo raconte une époque, un destin et un succès sous des angles que personne ne connait.
    Vivre dans une famille dont un des membres est une star, est-ce une bénédiction ou une malédiction ?
    Réponses dans ce livre !

  • 1955. Un orage musical de 180 secondes secoue la planète : c'est la naissance du rock'roll qui va mettre le feu aux poudres !   Des millions de jeunes dans le monde entier vont surfer sur ces rythmes violents et parfois provocants pour clamer leurs frustrations, secouer le joug séculaire des parents.  Pour mériter leur statut d'idoles, ces artistes devront souvent se livrer à une surenchère de décibels, d'originalité, d'excès en tout genre. Certains n'ont pas survécu à la gloire, d'autres sont devenus des «papys» du rock, des vétérans du showbiz.  Découvrez, entre autres :  - Jerry Lee Lewis, le pape de l'hystérie collective  - Little Richard, le Cassius Clay du rock - Elvis Presley, l'idole des idoles - Bob Dylan, quand la chanson s'en va-t-en guerre  - Joan Baez, la grande prêtresse du folksong - Jimi Hendrix et sa guitare d'enfer - Pink Floyd et ses orages électroniques - Alice Cooper, le Frankenstein du spectacle - David Bowie, l'extraterrestre - Michaël Jackson, le petit géant qui refusait de grandir  - Johnny Halliday, le champion de la fureur de vivre  - ...

  • Michel et Bruno Bilquin, père et fils, livrent, d'Amour à Zéphyr, un joli bouquet de thèmes et de mots qui reviennent à plaisir dans l'oeuvre chantée de l'illustre Sétois.

    Chacune des trente rubriques s'ouvre par quelques strophes contenant le mot choisi, décliné ensuite par les auteurs au fil de leurs vagabondages dans la riche forêt des chansons de Brassens, où ils ont voulu faire partager leur amour pour les arbres remarquables qu'elle abrite.
    Tant il est vrai que les arbres de la forêt plantée par le génial chanteur à guitare et moustaches sont « tous de bonne graine, de haute futaie ».

    Que le lecteur pénètre joyeusement sous ses savoureuses et frondeuses frondaisons.

  • Tristan est ce qu'on appelle un « crasher », un pirate du système. Son but est de s'infiltrer dans des célèbres cérémonies people, sans y avoir été convié, évidemment. À son actif : les Grammys, les Golden Globes, les Oscars, la soirée Vanity Fair et trinquer avec Brad Pitt, Eva Longoria, Leonardo DiCaprio, Paris Hilton... Comment s'y prend-t-il ? Un smoking chic, une chemise blanche impeccable et surtout... du culot ! Tristan se fait passer pour un acteur européen et Hollywood l'ui ouvre les bras. Pourquoi crashe-t-il ? Pour le fun, l'adrénaline.  Tristan réussit-il à tous les coups ? Pas toujours, mais cela fait partie du jeu.  - Alors que la menace pèse sur notre environnement actuel et que la sécurité est à son maximum, comment se fait-il qu'un adolescent puisse duper la vigilance des lieux les plus sécurisé au monde ?  - Comment en est-­-il arrivé là ?  - Qu'est-ce qui pousse un jeune garçon ordinaire à s'infiltrer là où il n'est pas attendu ? 

  • Dans les vrais contes, ceux dont s'inspirent régulièrement Walt Disney et ses successeurs, les happy end ne sont pas du tout systématiques. Les morales sont plus sèches, cruelles. Et si Disney (là-haut) avait décidé de passer en revue ses longs métrages inspirés de contes et de les comparer aux oeuvres originales ? Il ne l'a pas fait, ce livre le fait pour lui.
      Les contes cruels écrits pour préparer les enfants à un monde difficile sont devenus sous son regard des contes de fées pour endormir nos enfants.    La petite sirène n'épouse pas le prince Éric, chez Andersen, elle devient écume plutôt que de tuer celui qu'elle aime.
    La Blanche-Neige du conte n'a que 7 ans et si sa belle-mère désire ses poumons, et non son coeur, c'est pour s'en goinfrer.
    Quant à La Belle au Bois dormant, elle n'est pas embrassée mais violée par son prince dans son sommeil. De cette union naîtra des jumeaux. que la belle-mère du prince tentera de dévorer.
    Les belles-soeurs de Cendrillon sont encore plus déterminées que dans la version de Walt Disney puisqu'elles n'hésitent pas à se mutiler les pieds, à se couper les orteils, à l'aide d'un couteau de boucher afin de les faire rentrer dans la pantoufle de vair.
    Pinocchio, lui, n'est pas vraiment un gentil garçon : il laisse Gepetto se faire emprisonner pour maltraitance sur enfant et n'hésite pas à ôter la vie à Jiminy Cricket à l'aide d'un maillet.

  • Johnny Hallyday n'est pas seulement le chanteur que tout le monde connait et dont la carrière incroyable est un modèle du genre. Il est devenu une partie de notre patrimoine, de notre histoire, de nos rêves de liberté, de Harley-Davidson, de tatouages et de musique.

    Jean-Philippe Smet, notre Johnny Hallyday, n'est pas né dans la rue comme le racontent la légende et lui-même. Son père était un artiste de talent proche de Magritte, de Prévert et de Reggiani et sa mère fréquentait Éluard. Il n'a jamais mis les pieds dans une véritable école mais a été élevé pour devenir une star ; ses professeurs lui ont enseigné la musique, la guitare classique, la danse et l'art dramatique. Il a surtout grandi en suivant les tournées de ses cousins danseurs et il y a appris toutes les réalités et les exigences du métier d'artiste.

    Ce livre permet à chacun d'ouvrir la porte de la saga d'un homme appelé Johnny Hallyday.

  • Non, le «Come Together» des Beatles n'est pas un appel à jouir tous ensemble. Non, le «Brass in Pocket» des Pretenders n'est pas l'éloge de la nage dans une poche. Non, le «Turn ! Turn ! Turn !» des Byrds n'est pas le cri désespéré d'un moniteur d'auto-école à son élève...
    En bons francophones, nous avons toujours eu la fâcheuse manie de retenir le titre des chansons anglaises, voire les deux ou trois premières phrases, sans jamais en saisir le contenu. Faites le test, avec, mettons, Lady d'Arbanville de Cat Stevens. La plupart des gens que vous interrogerez commenceront par My Lady d'Arbanville et continueront par des nananana...
    Ce livre est là pour rétablir la vérité ! Il vous propose de faire un petit voyage parmi quelques uns des grands classiques du rock afin d'en analyser le vrai contenu.
    On découvre au fil des pages que «Born in the USA de» Springsteen est tout sauf un hymne à l'Amérique triomphante des années Reagan. Que «Sympathy for the Devil» des Rolling Stones a été inspiré par un classique de la littérature russe, Le Maître et Marguerite, de Boulgakov. Ou encore que le «Too Much Too Young» des Specials est un véritable hymne à la stérilisation des filles !

  • «ALLUMEZ LE FEU» résonne encore... Et l'annonce de sa victoire lui a fait l'effet d'un choc. En entendant le déclarer vainqueur de La France a un incroyable talent 2018, Jean-Baptiste Guégan, sosie vocal de Johnny Hallyday, semblait totalement abasourdi, presque absent...
    Et finalement, c'est bien lui qui l'a emporté dans la dernière ligne droite face aux autres grands favoris de cette treizième saison.
    Réunis nombreux devant la finale, c'est Jean-Baptiste Guégan, qui a marqué les esprits et réuni le plus de votes pour être ainsi sacré gagnant de La France a un incroyable talent 2018 devant le jury.
    Né en 1983, en Bretagne, il assiste pour la première fois à un concert de Johnny Hallyday au Palais omnisports de Paris-Bercy et le chanteur devient son idole alors qu'il n'a que 9 ans.
    Se destinant à devenir menuisier-ébéniste, il est repéré en 2000 dans un bar par Yves Jacq, musicien et producteur breton. Possédant la même voix que Johnny, il lui propose de devenir le sosie vocal du chanteur et d'en faire son métier. Jean-Baptiste devient Johnny Junior et donne 1 500 concerts en Bretagne dans différentes festivités.
    Puis, c'est la consécration...
    Dans cet ouvrage à la fois intime et passionnant, Jean-Baptiste Guégan se livre et se raconte.

empty