Seuil

  • Le 1er janvier c'est la journée mondiale de la paix.
    Le 6 janvier c'est l'Épiphanie.
    Le 25 mai c'est la journée mondiale de l'hygiène des mains.
    Le 26 mai c'est l'anniversaire de la naissance de John Wayne.
    Le 2 août c'est l'anniversaire de la mort d'Henri III.
    Le 6 septembre c'est la journée mondiale de la sensibilisation aux vautours.
    Etc.
    À chaque jour de l'année est rattachée une célébration, parfois sérieuse, parfois cocasse, mais toujours authentique. En face, on a placé une pensée de Pierre Desproges (extraite de ses ouvres complètes), en rapport ou en opposition avec ladite célébration. L'effet est presque toujours comique et, dans tous les cas, détonnant.

  • Après avoir lu ce livre, mon éditeur, ma soeur et ma femme me demandent pourquoi l'aubergiste gilberte a la tête enfermée dans un sac plastique, au moment où son corps pendu est découvert dans le cellier.
    Je réponds que je n'en sais rien. peut-être s'agit-il d'un ultime geste de coquetterie assez compréhensible de la part d'une femme qu'on devine accorte mais pudique et qui aurait jugé inconvenant de montrer une langue pendante au premier découvreur de cadavre venu ?
    Mais peut-être pas.
    C'est un mystère.
    Il faut parfois laisser traîner des mystères à la sortie des livres.
    Aux derniers chants de l'odyssée, qui célèbre le retour à ithaque, l'auteur n'évite-t-il pas, et avec quelle délicatesse, de s'étendre sur la surprise d'ulysse décelant une odeur d'aftershave au fond du lit conjugal enfin retrouvé ? le lecteur aura compris que ce livre, des femmes qui tombent, est en réalité un humble mais profond hommage rendu à homère et à sa cécité.

  • Paul watzlawick nous avait enseigné, dans faites vous-même votre malheur, les moyens les plus raffinés pour parvenir à se rendre malheureux.
    Le voici maintenant qui tente de comprendre et d'approfondir les recettes qui mènent infailliblement à l'échec.
    Comment réussir à échouer ? c'est simple. a chaque problème, il suffit de trouver l'ultrasolution. qu'est-ce qu'une ultrasolution ? " une solution qui se débarrasse non seulement du problème, mais de tout le reste - un peu comparable à cette vieille plaisanterie de carabin : opération réussie, patient décédé.
    " il existe beaucoup d'ultrasolutions, étudiées et répertoriées dans ce livre : elles s'appliquent tout autant aux conflits conjugaux qu'aux relations internationales. la règle est simple : il faut que le jeu que l'on joue avec l'autre soit toujours à somme nulle, c'est-à-dire que vous ne puissiez gagner que s'il perd, et vice versa. il est donc impossible que les deux gagnent, et coutumier que les deux perdent.
    Chacun trouvera facilement des ultrasolutions dans sa vie et celle de ses proches, en lisant le journal ou en écoutant les informations, mais leur mécanisme est ici minutieusement démonté, mis à la portée de tous.

  • Les textes qui composent cet ouvrage sont extraits d'émissions de radio et de télévision, d'articles de presse et d'inédits, principalement des portraits auxquels Pierre Desproges travaillait pour un recueil qui aurait dû s'intituler J'les connais bien je leur ai touché la main.
    Renaud a trouvé le titre et écrit une préface.

  • De ses "brèves" publiées dans L'Aurore dans les années 1970, à ses Chroniques de la haine ordinaire parues en 1987, Tout Desproges paraît en un seul volume au Seuil, accompagné d'un cahier hors texte d'une cinquantaine de photographies de Pierre Desproges, pour la plupart inédites, et d'un DVD qui propose des interviews marquantes réalisées par l'auteur, des extraits de ses spectacles, et des images de comédiens qui se situent dans son héritage.

  • Avant de devenir célèbreà la télévision avec l'émission le petit rapporteur, pierre desproges écrivait des " brèves " dans l'aurore.
    Ce sont ces textes qui sont réunis dans la présente édition.
    Tout desproges est déjà là : son coup d'oeil pour repérer dans l'actualité la nouvelle qui sert de tremplin à son humour dévastateur et à son esprit de provocation à froid, et son écriture inimitable qui fait de chaque paragraphe une perle. il suscita d'ailleurs un abondant courrier de lecteurs outrés, exigeant l'éviction de desproges. le salut vint d'une lettre adressée à la direction et qui disait : " je ne lis pas l'aurore mais je l'achète chaque matin pour desproges ".
    Et c'était signé françoise sagan.
    />

  • Apprenons à faire décoller une Alsacienne. Chassons nos comédons avec tact. Sachons reconnaître la Joconde du Jocond. Euthanasions un kamikaze. Ignifugeons Louis XVI. Voyons voir si la Sainte Vierge est malpolie.

    Etonnant, non ?

  • Françaises, Français, Belges, Belges, Territoires d'outre-Mer, territoires d'outre-Père, Cher Massif central, Chère Péninsule ibérique, Mesdames et messieurs les jurés, Public chéri, mon amour.
    Bonjour ma colère, salut ma hargne, et mon courroux...
    Coucou.

  • Ce livre est la transcription d'un entretien, très libre, de Pierre Desproges avec Yves Riou et Philippe Pouchain en décembre 1986.


    " Je suis assez fragile sur le plan de l'intimité. " " Je n'aime pas la nuance, je baise à fond, je bois du calva à 80°, je ne mange pas une cuillère de caviar, il m'en faut six, huit, douze. ".

  • " dans sa jeunesse, avant de jouer, madeleine renaud était obligée de sauter un repas.
    Et jean-louis barrault était obligé de sauter madeleine renaud. jacques brel n'a jamais pu rentrer un soir en scène sans avoir dégueulé tripes et boyaux cinq minutes avant. alors que moi c'est cinq minutes après... " cet album contient les textes des deux spectacles donnés par pierre desproges en 1984 et 1986, ainsi que les textes inédits qu'il avait écrits pour le troisième spectacle qu'il n'a pu donner.

  • L'actualité 2018 en dessins par Plantu augmentée d'un entretien avec Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris.

  • Nos trois auteurs, tous comédiens, continuent, avec la même inventivité, à trouver des noms pour les petits tracas de la vie quotidienne.
    Exemples: balam'baler : "transporter un matelas dans un escalier." gargarin : "pharmacien qui vous demande tout fort de décrire la texture de vos selles." Dans ce volume 4, ils ont ajouté des "petits bonheurs" tout aussi amusants, charmants et courants :
    Exemples: bôodocher : "fermer les yeux et s'endormir aussitôt. Par ext. : mourir en pleine forme." færstroïde : "facture égale au devis."

  • Debout !

    Plantu

    Les meilleurs dessins de presse de Plantu parus, durant l'année 2016, dans Le Monde et L'Express : Une vision décapante de la géopolitique (Les primaires américaines, Le Brexit, l'Europe désunie face à la question des migrants, la COP21, la guerre en Syrie) et de l'actualité française (Les attentats de Paris toujours présents, les primaires à droite, le mouvement Nuit debout, la loi El Khomri ou loi travail, le Festival de Cannes ou la baisse du chômage, le président Hollande et la petite souris dans tous ses états).

  • Une vision décapante de la géopolitique avec les premiers mois de la présidence Trump, la sortie des accords de Paris des USA; mais aussi les conflits au Moyen-Orient, Daesh, les crispations entre l'Iran et le reste de la Péninsule arabique, etc.

    L'actualité française ne sera pas en reste avec la présidentielle 2017 et son lot d'épisodes rocambolesques et ubuesques: le Penelope Gate, le FN au second tour, l'anéantissement de LR et du PS, et la surprise Macron.

    Et, toujours, la petite souris dans tous ses états!

  • " Ce matin, 6h30, à l'heure où Phoebus darde encore ses rayons dans sa poche, on a sonné à ma porte.
    Ce ne pouvait pas être le laitier. Je ne bois pas de lait le matin ça fait cailler la tequila de la veille au soir. Ce ne pouvait pas être le KGB. Je suis au mieux avec Moscou. J'ai rencontré l'autre jour un ingénieur de Tchernobyl qui se désirradiait dans la piscine Molitor, je lui ai dit " j'aime beaucoup ce que vous faites. " On ne sait jamais. On n'est jamais trop prudent ". Cet opuscule regroupe quelques chroniques extraites d'une émission radiophonique de Pierre Desproges sur France Inter.
    Echos, portraits, rumeurs. Humeurs de M. Desproges soi-même.

  • Comment ruiner sa vie amoureuse ? Comment prospérer grâce au crime ? Comment supporter le hasard ? Comment échapper à la réalité ?... Voici quelques-unes des questions - cruciales ! - qui, de scénarios catastrophes en commentaires intarissables, traversent les films de Woody Allen.En effet, derrière sa logorrhée narcissique, au gré de ses obsessions et de ses angoisses (que nous sommes si nombreux à partager - en rirait-on autant sinon ?), en compagnie des figures ou des scénarios récurrents de ses films (la psychanalyse interminable, l'échec amoureux, l'intellectuel perdu à lui-même...), ou encore à travers sa vision de l'homme et du cinéma, le réalisateur favori des Français nous apprend comment passer du désespoir à l'espièglerie et du pessimisme à une philosophie de vie enjouée. Avec l'humour d'un fervent fidèle de Woody Allen, Eric Vartzbed montre dans ce livre tout à la fois léger et profond que, malgré ses allures de déprimé prisonnier des mêmes éternels scénarios, le réalisateur propose en fait une authentique vision du changement. Le meilleur des guides de développement personnel !

  • On connaît l'humour féroce de Wolinski, qui fut dessinateur pour Hara-Kiri, L'Humanité, Paris-Match et Charlie Hebdo. Dans Vive la France, il nous offre 220 planches dont une grande partie est inédite sur la politique, les femmes, l'art contemporain, la mort, les livres et sur les Français qu'il aime tant.
    Mordant.

  • L'album annuel de Plantu sera, plus que les précédents, axé sur l'international et particulièrement sur l'islamisme. La couverture portera le dessin de Plantu sur le prophète (« je ne dois pas dessiner Mahomet ») qui a fait le tour du monde, après le scandale des caritures publiées au Danemark. La politique intérieure n'en sera pas absente pour autant.

  • Comme chaque année, Plantu fera un livre récapitulatif de l'année écoulée : dossiers à scandale et petite scène de ménage s'entremêleront aux catastrophes naturelles, aux élections nationales, ou à l'information internationale. La souris fera le lien entre Paul Emploi et le banquier à cigare, et Marianne pleurera sur la liberté d'expression attaquée.

  • Comme chaque année, Plantu fait une sélection de ses meilleurs dessins, ceux du Monde, de l'Express et d'ailleurs, organisés par thématique et égrainant pour notre grand plaisir l'année politique et géopolitique écoulée (les élections municipales, les élections européennes, la crise et la morosité qui va avec, le président de la République au meilleur de sa forme, le délitement du PS, les scandales à l'UMP, le FN qui caracole dans les sondages, etc.). Sa griffe acerbe est réjouissante, toujours pertinent et souvent hilarant, Plantu au meilleur de sa forme pour les fêtes de fin d'année.

  • - L'énorme succès des précédents livres de Stéphane Guillon n'est pas très surprenant pour qui les a lus : en plus d'être un humoriste d'exception, que ce soit à la télévision, à la radio ou sur scène, l'homme possède une plume sûre, à la fois légère et acerbe, élégante et impitoyable, que beaucoup peuvent lui envier.Embauché en 2008 dans la matinale de France Inter pour une pastille humoristique - bientôt suivie quotidiennement par des millions d'auditeurs - le portraitiste et chroniqueur " préféré des Français " est brutalement licencié le 23 juin 2010. Au-delà des pressions, des trahisons et des jeux de pouvoir, il raconte le quotidien d'une grande station publique française soumise pour la première fois de son histoire à la mainmise directe - et revendiquée - de l'Etat. Une aventure vécue dans la douleur, racontée avec une parfaite drôlerie, et révélatrice d'une époque où la liberté de parole coûte cher...

    - Comédien et humoriste né en 1963, Stéphane Guillon est également chroniqueur et portraitiste. Célèbre pour sa chronique humoristique dans la matinale de France Inter (de la rentrée 2008 à mai 2010), il a également publié Stéphane Guillon aggrave son cas et Jusque-là... tout allait bien !, disponibles en Points.

empty