L'harmattan

  • "Cette étude historique (publiée initialement en 1979) des épidémies est accompagnée de la description de leurs symptômes par deux médecins réanimateurs. Elle permet de revivre les difficultés que les pays doivent affronter pour se maintenir. Lors des guerres, les épidémies font souvent plus de morts que les armes. Les foyers d'origine des virus sont historiquement connus : choléra du Bengale, variole d'Éthiopie, peste de Malaisie et de Mongolie, lèpre de Perse et sarrasine. Il apparaît qu'une épidémie peut en chasser une autre : la peste fait disparaître la variole et la fièvre jaune par exemple. Les découvertes médicales ont identifié les agents vecteurs et trouvé des remèdes : en 1820, le paludisme transmis par le moustique ; en 1894, la peste transmise par la puce du rat ; en 1908, le typhus transmis par le pou ; et en 1914, le vaccin contre la typhoïde."

  • "Entre les murs de l'hôpital se jouent l'intime et l'intimité des soignés et des soignants en formation. Dans le face à face de la rencontre, l'étudiant perçoit le monde des soins à travers ses sens. Ils l'informent, le désorientent, font émerger de multiples ressentis qui s'imposent et indisposent. Entre passion et répulsion, goût du métier et dégoût du corps souillé, l'apprentissage des soins infirmiers est ici abordé dans ses rapports aux corps et émotions. L'auteure revisite les normes sociales et morales en s'appuyant sur la sociologie et l'anthropologie du corps, des émotions et de la communication."

  • "Nous avons tous entendu parler de développement durable et d'écologisme. Aussi, est-il urgent de se poser la question « développement durable : mythe ou nécessité ? », à l'heure d'une crise sanitaire magistrale qui pourrait redessiner les priorités économiques et les valeurs civiques. Est-ce plus que jamais le moment de la transition vers le modèle du développement durable ? Ou au contraire le moment du recul et des concessions ? De la croissance à l'économie circulaire, en passant par les principaux symboles de l'écologie, cet ouvrage offre un tour d'horizon synthétique de la démarche « développement durable » et de ses enjeux pour les pouvoirs publics, les citoyens, le monde agricole et l'entreprise."

  • Dans ces vingt-huit chroniques, l'auteur, nous conte l'histoire de la balsamine, les supposées vertus alexitères d'une liane américaine appelée condurango ou celles, maléfiques, des poisons africains utilisés dans les ordalies. Vous saurez tout sur les teintures héroïques et les tisanes émollientes. Tout sur la coca ou la kola. Les présents des Rois mages, la myrrhe, l'oliban. La vie des plantes et l'avis du botaniste.

  • A partir de leur expérience de confrontation avec la maladie, la souffrance, la vieillesse, la mort, les soignants demandent de plus en plus souvent d'être accompagnés pour y accueillir leurs doutes et leurs questions, pour en amplifier l'écho, pour en dessiner le sens. Ils expriment le besoin d'être soutenus dans leur réflexion, leurs prises de décision, leur recherche d'une attitude éthique au quotidien. Ce livre est là pour eux et pour tous ceux qui se sentent une âme de soignant.

  • Après La parole aux négresse, Awa Thiam aborde, dans ce nouvel ouvrage, la reproduction sociale du côté des femmes, par le biais du marquage du corps, des scarifications, des mutilations sexuelles féminines, de l'habillement, de la coiffure, de la contraception, de l'avortement.. et de la sexualité féminine.

  • Gavé d'informations contradictoires véhiculées par des medias à l'écoute des lanceurs d'alerte, secoué par les scandales alimentaires répétés, déçu par les réponses des autorités, le consommateur vit la peur au ventre.
    L'angoisse du ventre vide a fait place à la peur de se nourrir. Des voix autorisées ou non mettent en garde contre les dangers de l'alimentation pour la santé des consommateurs et de la planète. Agriculture et élevage intensifs, biotechnologie et OGM, malbouffe et junkfood, gaspillage, guerre des prix, anathèmes lancés sans raison contre certains aliments, menace des biocides, défiance face à la science et mise en cause des experts, procès d'intention contre les industriels et les distributeurs, promotion du naturel et nostalgie du passé, application du principe de précaution, aboutissent à un embrouillamini dont le consommateur a du mal à s'en sortir. La complexité de la chose alimentaire est réelle mais n'est pas aussi noire qu'on l'affirme. Producteurs et industriels ne sont pas des empoisonneurs. Bien choisis les aliments ne menacent pas la santé. Le consommateur n'est pas pris en otage puisqu'il a le pouvoir de choisir ses aliments en fonction de ses valeurs.

  • "La vitalité d'un collectif pluriprofessionnel tient à la qualité des relations entre ses membres et à la cohérence de leurs actions. Comment fonctionne un service ? Quelle place donne-t-il à l'usager ? Comment harmonise-t-il ses pratiques avec celles de ses partenaires ? Objets de développements théoriques parfois abstraits, ces questions sont interrogées ici dans l'exercice professionnel. Cet agir pluridisciplinaire mis en pratique dans des services sanitaires, médico-sociaux et sociaux concerne toutes les personnes qui travaillent en partenariat. C'est un outil de formation universitaire destiné aux professionnels appelés à travailler en équipe et en réseau."

  • "Nous vivons une époque marquée par la prise de conscience que l'évolution du monde risque de conduire l'humanité dans une impasse. L'urgence du dérèglement climatique et ses graves conséquences ne sont pas la seule source d'inquiétude. L'épuisement des ressources et les pollutions de notre environnement en sont d'autres. Cet ouvrage s'efforce d'en faire le constat, dans une vision globale transdisciplinaire. L'analyse remet en question le mythe d'une croissance dans le cadre d'un monde fini et conduit à une remise en question des fondements d'une économie mondialisée néolibérale. Pour la première fois de l'histoire, il semble que l'humanité doive affronter un défi collectif dont l'enjeu est sa survie."

  • Comment associer le modernisme de l'économie haut-savoyarde aux pratiques de soins traditionnelles qui usent de prières, de plantes et d'autres étrangetés ? Il ne faut pas oublier qu'avant d'être devenue synonyme de sports modernes, de loisirs et d'industrie de pointe, la montagne a longtemps été une région à l'écart, où il était difficile de vivre. Les familles possédaient alors des remèdes aux compositions étranges, et avaient souvent recours au savoir des clercs qui connaissaient l'art de se soigner par les plantes. Aujourd'hui, que reste-il de cette médecine populaire dans cette Haute-Savoie prospère et moderne ?

  • "Chaque année en France, naissent 60 000 bébés prématurés soit 6 à 8 % des naissances. Ces enfants sont hospitalisés plusieurs semaines, parfois plusieurs mois, dans les services de néonatalogie avant leur retour à domicile. Les progrès technologiques réalisés durant les dernières décennies ont permis d'accroître leur survie. - Une approche complémentaire des soins techniques, appelée « soins de développement » cherche à modifier l'environnement en néonatalogie afin que les stimulations sensorielles et le rythme des soins soient adaptés aux capacités de ces bébés fragiles. Le rôle des parents, longtemps ignorés, devient alors essentiel pour la protection du sommeil de leur enfant, le soutien de leur éveil, la prévention de la douleur et l'alimentation par lait maternel. - L'observation du comportement du bébé, valorisée par le programme NIDCAP, conçu par le Pr Heidelise Als, élève de TB Brazelton, est l'outil idéal de communication pour les parents et les soignants."

  • "Voici un livre au titre surprenant parce qu'il va à l'encontre de l'image qu'on se fait des Noirs dont on circonscrit la capacité créatrice et les accomplissements à des domaines bien précis : la musique, le sport, la danse. Sait-on que la première opération à coeur ouvert fut effectuée par le docteur Daniel Hale Williams en 1893 à Chicago ? L'ouvrage nous dévoile ainsi une nouvelle dimension de l'univers des Noirs dont l'apport à la science et à la technique modernes, bien qu'il ait été trop longtemps occulté, n'est pas moins appréciable. - - - - "

  • Cet ouvrage analyse les conditions physiques de cette forêt, qui couvre 7.5 millions d'hectares, et présente une centaine d'espèces. Il s'intéresse ensuite à la conservation de la biodiversité, à l'évolution de l'aménagement et de la sylviculture, aux usages de la forêt, à son avenir possible et aux menaces qui pèsent sur elle.

  • Toutes les forces sociales et politiques prétendent vouloir mettre en oeuvre les principes du développement durable. Mais le développement durable est une doctrine politique qui développe une conception technocratique de l'écologie et qui porte la possibilité d'une confiscation du pouvoir par les experts. Cet ouvrage dégage la possibilité d'une "écologie par en bas", faite d'autonomie, de transformation radicale, de critique de la technique et, surtout, de démocratie.

  • Ce livre est le récit de l'aventure extraordinaire qui a conduit l'auteur, au début des années quatre-vingt, à la rencontre du Burkina Faso, où la création puis l'animation du centre de formation de Gorom-Gorom lui ont permis d'oeuvrer à une large diffusion de l'agro-écologie auprès des paysans les plus pauvres.

  • Au centre de ce nouveau scandale, qui menace près d'un million de Martiniquais et de Guadeloupéens, le Chlordécone, un puissant pesticide, interdit depuis 1993 : utilisé abusivement pendant vingt ans dans les plantations de bananes des Antilles françaises au mépris de la loi, il est responsable, au-delà de la contamination des sols et des ressources en eau potable, d'un dramatique problème de santé publique (taux anormalement élevé de cancer de la prostate, augmentation des maladies de Parkinson et Alzheimer, infertilité masculine...).

  • Cet ouvrage présente une vision progressiste sur la sexualité dans les pays arabo-musulmans. L'auteur décrit le sexisme sévissant dans ces pays et ses conséquences néfastes sur la vie et le sort de millions de musulmans. Il dénonce les abus résultant de cet état de fait et propose une conception de la sexualité qui accorde à chacun ses droits et plus particulièrement à la femme musulmane, victime des sévices et de la maltraitance des adeptes de ce système patriarcal.

  • Le gaz naturel devrait jouer un rôle croissant dans la balance énergétique globale des années à venir, en particulier grâce à l'exploitation du gaz de schiste. Que cache cette nouvelle énergie ? Au-delà des aspects purement financiers ou environnementaux, l'exploitation du gaz de schiste est-elle une fin en soi ou peut-elle être utilisée comme pilier d'une transition énergétique qui se fait attendre ?

  • "Nous adoptons un comportement différent selon que nous nous trouvons dans la vie réelle ou dans un espace virtuel. Pourtant, dans les deux cas, les menaces et les risques sont souvent identiques. 90% des cyberattaques sont des escroqueries ou des infractions financières. Cet ouvrage se propose de donner les clés de lecture et de compréhension des cybermenaces, les éléments pratiques de cyberprotection et des conseils juridiques pour utiliser Internet sans risques."

  • Les rencontres précédentes organisées par Mix-Cité 45 sous le libellé "Femmes des lumières et de l'ombre" ont rendu vie, chaque année, à des figures oubliées ou méconnues issues d'une époque précise, du Grand Siècle classique à l'entre-deux-guerres.
    La septième session ouvre une nouvelles perspective, thématique et diachronique, autour des femmes de sciences - un immense continent dont n'émergent que quelques noms emblématiques, Emilie du Cgâtelet au temps des Lumières ou Marie Curie au XXe siècle. Il y eut pourtant, et bien en amont du XVIIIe, de remarquables chercheuses dans des domaines aussi divers que les mathématiques, la paléontologie, la médecine ou l'ethnologie. Trop souvent dans l'ombre d'un mari ou de collègues prompts à récupérer - voire à s'attribuer - le fruit de leurs travaux, elles n'ont guère bénéficié de la moindre renommée, l'esprit de leur époque ne les autorisant d'ailleurs pas à envisager une légitime reconnaissance.
    Au-delà d'une approche biographique, il s'agit de présenter leurs découvertes, leur ofiginalité, et les chemins étroits d'une émancipation laborieuse : la recherche ne s'est pas toujours montrée prompte à ouvrir aux femmes les portes de la science.

  • La maladie d'Ehlers-Danlos est une maladie héréditaire qui touche, de façon diffuse mais très vériable, l'ensemble du tissu conjonctif, c'est-à-dire la quasi-totalité des tissus du corps humain, à l'exclusion du système nerveux. Le diagnostic est possible, avec certitude, sur un regroupement significatif de signes cliniques et la présence d'autres cas familiaux. La transmission est systématique à tous les enfants de parents dont un, au moins, est atteint. C'est un argument pour éviter l'accusation erronée de violences sur un nourrisson qui présente des ecchymoses ou des fractures spontanées. Toutes les personnes avec un Ehlers-Danlos peuvent avoir des anévrysmes qui sont à rechercher systématiquement.
    Ce n'est pas une maladie rare mais au contraire très fréquente (2% de la population française). Ce n'est pas une maladie orpheline puisque des traitements efficaces ont pu être mis en place pour atténuer les conséquences fonctionnelles, principalement des orthèses dont des vêtements compressifs spéciaux et l'oxygénothérapie intermittente.
    Ce livre vient apporter les réponses que des centaines de milliers de patients attendent pour expliquer leurs souffrances et les multiples situations de handicap qu'ils rencontrent au quotidien, le plus souvent dans l'incompréhension parfois hostile de leur entourage et de leurs médecins.

  • "Le « suaire de Turin » est une longue bande rectangulaire qui présente sur l'une de ses faces l'empreinte indélébile du corps d'un jeune adulte qui a été supplicié par flagellation suivie de crucifixion. Ces marques, évoquent de façon étonnamment précise tout ce que nous rapportent les Évangiles sur la Passion et la mort du Christ. Il soulève chez les uns l'admiration et la vénération, chez d'autres l'interrogation, ou parfois même encore le refus. - Ce premier volume présente ce que l'on peut reconstituer de l'histoire de ce tissu, à partir des documents aujourd'hui disponibles - "

  • La révision imminente de la loi bioéthique ouvre un moment où tout est possible. Cet essai éclaire l'urgence éthique qu'imposent certaines situations humaines souvent dramatiques. Face aux questions si complexes qu'elles soulèvent, il convie à abandonner le manteau du péremptoire et à endosser la responsabilité du faire réfléchir. Fin de vie, assistance médicale à la procréation, gestation pour autrui animent le débat public et la controverse. Mais interruptions volontaires de grossesse par exemple pour raisons psychosociales, ou contraception définitive, sont plus méconnues. La volonté est de les sortir de l'obscurité où éthiquement elles se meurent.

empty