• Comment construire le lien d'attachement avec votre enfant à l'épreuve du quotidien ?
    Vous avez choisi la voie d'une éducation douce et bienveillante pour répondre aux besoins de votre enfant... Mais, à l'épreuve de la « vraie vie », vos convictions sont mises à rude épreuve ! Sommeil chaotique, allaitement ou prise de repas difficiles, pleurs inconsolables, angoisse de la séparation, gestion des colères, etc. : comment faire quand tout ne se passe pas comme vous l'aviez imaginé ?
    Et si vous vous concentriez sur une chose essentielle : offrir un environnement sécure à votre enfant ? C'est en effet la conviction du Dr Anne Raynaud, psychiatre enfants et adultes et fondatrice des Instituts de la Parentalité. Dans cet ouvrage, elle expose une multitude de situations quotidiennes qui se posent de la naissance à l'entrée à l'école : tout en vous aidant à faire émerger vos propres solutions, elle donne des pistes pratiques pour sortir de la crise et surmonter les difficultés, avec le souci constant de protéger et renforcer le lien d'attachement avec votre enfant. C'est en effet ce lien qui va lui donner confiance pour toute sa vie !

  • « Je m'appelle Violette, j'ai sept ans, l'âge de raison, dit-on. Pour moi c'est plutôt l'âge de la déraison, de la liberté et des grandes découvertes... ».
    Privée de dessert pour avoir trop chahuté avec ses cousines pendant la messe, Violette est réveillée, la nuit venue, par l'orage qui gronde. Malgré cette météo peu rassurante, elle décide de descendre à la cuisine se chercher quelque chose à grignoter, et découvre alors une maison différente. Lorsqu'elle veut regagner sa chambre, elle entend ainsi le son d'une mélodie au loin. C'est là le début d'une grande aventure pour elle, mais aussi pour certains de ses compagnons quotidiens, à la fois magique, terrifiante et riche de rencontres. Et Anne Raynaud de composer un récit où les fées ont un pouvoir sur les rêves...

  • « D'un coup, la porte claque. «C'est mon époux, me dit madame Hortense, je vais vous le présenter.» Monsieur Henri entre dans la pièce : un magnifique loup gris à la fourrure dense et au torse argenté. Ses yeux jaune orangé tirant sur l'ambre me fixent, un moment surpris de notre présence. » Prendre le goûter au sein d'une famille de loups, c'est, en soi, un événement pour le moins extraordinaire. Mais quand cette après-midi particulière devient l'occasion de percer le secret qui entoure ce couple et ses petits, et, peut-être, de lever la malédiction qui les frappe, les choses prennent une tournure fantastique pour la jeune Rose qui assiste à l'inconcevable. Conte illustré où il est autant question de don de soi que de protection de la nature, d'abnégation que d'amour de la vie sauvage, Le Manoir des désespoirs du peintre creuse un peu plus le sillon fantastique de l'imaginaire de son auteure, Anne Raynaud.

  • Les grandes aventures n'attendent pas le nombre des années... ni la taille des héros. Ainsi en va-t-il pour la jeune Rose et son hamster Biscotte qui, lors d'une sortie à la fête foraine, vont se trouver en des lieux fort étranges et déroutants. Après « Violette et la maison des rêves », Anne Raynaud nous revient aujourd'hui avec un album à l'ambiance savamment maîtrisée, basculant avec art de l'insouciance à l'effroi... Un premier livre pour frissonner ! Mais aussi se rassurer...

  • Ange et serpolette

    Anne Raynaud

    « Mais quel monstre marin se cache là-dessous ? Ce n'est pas une truite argentée, c'est une baleine, un mammifère marin ! Il y a de plus en plus de bulles, comme de l'eau qui bout dans une marmite. Serpolette aboie, ma canne à pêche en bois se tord, le fil se tend, je tire de plus en plus fort, mais rien n'y fait, je ne lâcherai pas ! Et là... je plonge en avant accompagné de Serpolette dans un énorme bouillon d'eau glacé ! » Quand la nature semble heureuse de vous accueillir, quand même les animaux vous offrent leur plus facétieux spectacle, alors votre partie de pêche a comme l'air de se dérouler loin du monde et hors du temps... C'est bien ce qu'expérimente Ange, accompagné de son cocker Serpolette, dès les premières lignes de cet ouvrage... avant que les deux amis ne basculent à l'eau, à la rencontre de fonds assurément inattendus... Conte aux accents carrolliens, le nouveau récit d'Anne Raynaud réussit le tour de force de nous immerger dans une atmosphère onirique, propice à la rêverie, qu'elle maintient jusqu'à ses derniers mots.

  • Le lien naturel qui lie l'enfant et son parent est mis à mal par les injonctions de nos sociétés impatientes et exigeantes : chacun voudrait que son enfant soit calme, obéissant, conforme aux attentes normatives de l'école... De son côté, l'enfant, dont le développement cognitif obéit à des contraintes particulières, se sent sans cesse limité. D'où une distorsion du lien parent-enfant, qui conduit à un nombre croissant de consultations en pédopsychiatrie.

    Le docteur Anne Raynaud-Postel, fondatrice de l'Institut de la Parentalité, met son expérience à contribution pour expliquer aux parents les besoins de leur enfant, en premier lieu celui de sécurité émotionnelle, indispensable à l'épanouissement, autant que celui de la sécurité physique.

  • L'introduction au droit est certainement le cours le plus important du cursus d'un étudiant de première année et, peut-être, le plus difficile pour un enseignant.
    En effet, il pose la pierre angulaire de tout ce qui viendra par la suite. C'est au cours de ce semestre que se campe le décor de quatre ou cinq années d'études.
    Comment, dès lors, être complet, dense, tout en étant pédagogique, c'est-à-dire simple dans l'exposé et la compréhension ? Le pari de cet ouvrage est, allant du général vers le particulier, en dix chapitres thématiques et classiques, de donner des bases solides de théorie générale.

    Ce « cours » est conçu pour un étudiant débutant, par principe novice. Viennent ensuite des conseils de langage et un lexique juridique.

  • Cet ouvrage présente de manière concise et néanmoins précise l'essentiel de ce que les étudiants, en particulier de première année des Universités ou des Écoles, doivent retenir de l'introduction au droit.
    Sa particularité est de suivre le plan du cours d'introduction au droit publié chez LGDJ dont il rend compte de la richesse.
    Sa lecture peut aussi intéresser les étudiants plus avancés dans les études ainsi que les professionnels qui voudraient mettre à jour leurs connaissances.

  • L'homéopathie est une approche douce de la santé, au succès non démenti.

    Cet ouvrage vous propose une approche inédite , qui fait le lien entre les étapes de la vie et nos maladies, car chaque parcours de santé est unique.
    Il vous propose un dictionnaire des affections et maladies du quotidien, avec une description claire des symptômes et des médicaments pour s'y retrouver facilement. Près de 300 souches homéopathiques avec leurs origines et leurs indications.  Avec l'homéopathie devenez l'acteur de votre santé sans risques ! 

  • L'introduction au droit est certainement le cours le plus important du cursus d'un étudiant de première année et, peut-être, le plus difficile pour un enseignant.
    En effet, il pose la pierre angulaire de tout ce qui viendra par la suite. C'est au cours de ce semestre que se campe le décor de quatre ou cinq années d'études.
    Comment, dès lors, être complet, dense, tout en étant pédagogique, c'est-à-dire simple dans l'exposé et la compréhension ? Le pari de cet ouvrage est, allant du général vers le particulier, en dix chapitres thématiques et classiques, de donner des bases solides de théorie générale.
    Pourquoi dix chapitres ? Parce que cela permet, en réplique, d'avoir les thèmes des dix séances de travaux dirigés d'un semestre. À chaque chapitre du « cours » correspond une séance de travaux dirigés, comportant un ou deux exercices effectués par une équipe pédagogique.
    La partie « cours » est conçue pour un étudiant débutant, par principe novice. Elle est suivie d'une partie « mémento » qui permet une lecture allégée et mnémotechnique.
    Viennent ensuite les exercices, précédés d'une méthodologie générale et d'un lexique juridique ; les auteurs expliquent à l'étudiant comment comprendre le sujet, les erreurs à ne pas commettre, les divers plans possibles, etc.

  • L'introduction au droit est certainement le cours le plus important du cursus d'un étudiant de première année et, peut-être, le plus difficile pour un enseignant.
    En effet, il pose la pierre angulaire de tout ce qui viendra par la suite. C'est au cours de ce semestre que se campe le décor de quatre ou cinq années d'études.
    Comment, dès lors, être complet, dense, tout en étant pédagogique, c'est-à-dire simple dans l'exposé et la compréhension ? Le pari de cet ouvrage est, allant du général vers le particulier, en dix chapitres thématiques et classiques, de donner des bases solides de théorie générale.
    Pourquoi dix chapitres ? Parce que cela permet, en réplique, d'avoir les thèmes des dix séances de travaux dirigés d'un semestre. À chaque chapitre du « cours » correspond une séance de travaux dirigés, comportant un ou deux exercices effectués par une équipe pédagogique.
    La partie « cours » est conçue pour un étudiant débutant, par principe novice. Elle est suivie d'une partie « mémento » qui permet une lecture allégée et mnémotechnique.
    Viennent ensuite les exercices, précédés d'une méthodologie générale et d'un lexique juridique ; les auteurs expliquent à l'étudiant comment comprendre le sujet, les erreurs à ne pas commettre, les divers plans possibles, etc.

empty