• Béatrice Horel est née en 1947 à Paimpol, dans les côtes du nord de la Bretagne. Très tôt elle fut amenée à suivre les aléas voyageurs de son père... qui lui ont laissé un goût de rêve, et un certain manque de stabilité...
    Une scolarité chaotique l'a amenée à faire du secrétariat, souvent à temps partiel pour se consacrer à la peinture durant de longues années.Mais la peinture la renvoyant à son silence, l'écriture vint la combler. L'écriture sous toutes ses formes : le journal, les poèmes, les contes et les lettres, dans lesquels son esprit s'explore. Ce faisant, rencontre dumonde...
    Aventureuse de l'intime, exploratrice de l'insoupçonné, chaotique, rebelle, elle recrée la vie dans ses moindres détails, suspendant l'air à ses rêves.
    Reflet au milieu de tous les reflets du monde, ces autres qu'elle reconnaît comme ses fréres et soeurs de passage... elle s'inquiète de l'inédit de l'être.
    Béatrice Horel prend le temps, tout son temps pour redécouvrir lesmots, les syllables jetés au fil de son parcours. Elle clôt ainsi une boucle de son histoire et offre ses émois et ses interrogations dans ce recueil.
    Elle vit actuellement en Dordogne, dans un petit hameau... Ce recueil est sa première publication.
    Elle suppose qu'elle a la vie devant elle.

  • Règlements de compte et rebondissements sont au menu de ce polar détonnant.
    Quel est le point commun entre l'enlèvement d'un Député-Maire-Conseiller-Général du sud de la France, le port africain de Mombasa au Kenya, la destruction d'un dolmen dans le massif montagneux des Albères, cette fin des Pyrénées plongeant dans la Méditérranée, quelques groupes de rock aux noms improbables, et l'Ukraine ?
    Bienvenue dans la Catalan Connexion, Jance c'est celui qui sert la potion au plomb, Leïla c'est l'ukrainienne, une splendide escort girl au besoin pas avare de son colt. Tout ce petit monde se retrouve dans ce beau pays catalan à cheval entre France et Espagne, les frontières ça crée des liens étroits, parfois trop étroits...
    Bon on vous laisse retrouver Leila et Jance pour une promenade de santé, quoique des fois dans cette belle Catalogne, ça dérape !
    EXTRAIT
    - Salomon, hurle Paco, qui se redresse comme un fou pour foncer droit sur moi.
    Possédé par une énergie démoniaque. Le couteau pointé sur ma gorge. Ses yeux se révulsent. Son visage est parcouru de tics. Des courants nerveux agitent sa peau de tremblements de terre miniatures. Il bave convulsivement. Pas beau à voir le romanichel. Pas question d'égayer les mariages par ses chansons voluptueuses, le Paco. Plutôt le genre à animer les zombies-parties en aspergeant les convives de cascades de sang frais. Invitez le, vous serez pas déçus, surtout à Halloween. En une seconde, il a parcouru deux mètres sur les trois qui nous séparent. Bave aux lèvres style chien enragé. Devrait concourir aux Jeux Olympiques du Crime, le Paco. Pour le dix mètres défoncé à mort il est au point. Qu'est-ce que vous voulez que je fasse ? Je vais pas me laisser égorger, quand même. Mais c'est avec lassitude que je sors mon Colt et lui sers la potion au plomb qui fait mon succès. Trois fois. Plus une quatrième pour faire bonne mesure.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Patrick Noël, alias Patricio Nadal : Ex-libraire spécialisé BD SF Policier. Ex-graphiste et programmeur informatique, créateur de sites internet.
    Artiste (pseudo Pat Grigri) multimédia, peintre, vidéaste, auteur de courts métrages, interviewe des artistes en particulier ceux qui exposent au Centre d'Art Contemporain « à cent mètres du centre du monde » à Perpignan, filme concerts et expositions.

empty