Desclee De Brouwer

  • D'avril à juin 1994, le monde assiste en direct, au Rwanda, à un génocide dont les victimes seront plus de 800 000.
    Et ceux qui ont survécu, jours après nuits, comment vivent-ils ? Et comment tentent-ils de se " reconstruire ". Pour répondre, en partie, à ces questions, une équipe s'est mise patiemment et respectueusement à l'écoute de ces enfants de l'après-génocide en animant des ateliers d'expression par le dessin. C'est l'origine de ce livre qui est une invitation à la rencontre mais aussi une initiation car l'iconographie, très riche, est accompagnée d'une réflexion clinique rigoureuse.
    Et à travers l'itinéraire détaillé de quelques-uns de ces enfants, l'auteur nous introduit à la dimension thérapeutique de ce travail où il est moins question de " guérir " que de " rebondir " en permettant à l'enfant de sortir du destin pour renouer avec son histoire. Regardons ces dessins pour ce qu'ils sont : non pas des oeuvres d'art ni des témoignages historiques mais des traces - mouvantes, émouvantes et éloquentes du travail psychique réalisé par ces enfants, à leur mi-nuit.
    Ce livre, qui rend compte avec une rare précision et une grande justesse de ton d'un travail clinique dans le contexte d'une mission humanitaire, s'adresse aux professionnels du soin psychique mais aussi au public bien plus large de ceux qui s'intéressent aux dimensions essentielles de l'humain...

empty