• Collection « Classiques » dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety Madame de La Fayette La Princesse de Clèves « La magnificence et la galanterie n'ont jamais paru avec tant d'éclat que dans les années du règne de Henri second », et c'est bien sur le théâtre de la brillante cour des Valois que se noue et se joue la passion de la princesse de Clèves et du duc de Nemours. Passion tacite, et qui ne s'exprime longtemps que par des signes : un portrait dérobé, la couleur d'un vêtement au tournoi, la soudaine émotion d'un visage. Passion tragique, aussi, dont la mort est la conséquence imprévue.
    Si La Princesse de Clèves, lors de sa parution en 1678, est le livre le plus immédiatement commenté de son époque, c'est que, sans rompre totalement avec le roman antérieur, il y introduit le souci de vraisemblance et de brièveté qui caractérise alors la nouvelle, et concilie de manière neuve narration et psychologie. Le premier des romans d'analyse ? Certainement. Mais simplement, aussi, un grand roman sans romanesque.

    Edition de Philippe Sellier.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dossier par Geneviève Winter

  • Alors qu'elle aime depuis l'enfance le duc de Guise, Marie de Mézières est contrainte d'épouser un autre homme. Elle devient la princesse de Montpensier et se résigne à son sort. Jusqu'à ce que son regard croise à nouveau celui du duc, ravivant une flamme qu'elle croyait éteinte... Sur fond de guerres de Religion, Mme de Lafayette tisse la tragédie d'une passion amoureuse qui se heurte aux lois de la société.
    Considérée à sa publication comme " un petit chef-d'oeuvre ", La Princesse de Montpensier (1662), l'une des premières nouvelles de la littérature française, redéfinit les frontières du genre romanesque. Une oeuvre à la beauté insidieuse, dont l'adaptation cinématographique de Bertrand Tavernier restitue toute la violence. Dossier : 1. Histoire et fiction 2. Le roman et la nouvelle au XVIIe siècle 3.
    L'oeuvre vue par ses contemporains 4. Les héroïnes de Mme de Lafayette

  • Le célèbre roman de Mme de Lafayette, suivi d'un parcours littéraire « Individu, morale et société ». Dans une édition conforme aux nouveaux programmes de français du lycée, incluant notamment des prolongements artistiques et culturels et un dossier Nouveau bac.

    L'oeuvre.
    À la cour du roi Henri II, Mme de Clèves tombe sous le charme de M. de Nemours et subit les ravages d'une passion coupable.
    Dans ce roman d'analyse, pionnier du genre, Mme de Lafayette dépeint avec minutie les tourments de son héroïne, déchirée entre désir et devoir.

    Le parcours « Individu, morale et société ».
    10 extraits de romans des XVIIe et XVIIIe siècles pour étudier comment les personnages, en affirmant leurs désirs, entrent en conflit avec les codes sociaux et moraux de l'époque.

    Le dossier.
    Toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre dans le cadre des nouveaux programmes :
    Un avant-texte pour situer l'oeuvre dans son contexte.
    Au fil du texte, la rubrique « Des clés pour vous guider ».
    Après le texte :
    - des repères sur l'oeuvre.
    - un groupement de textes complémentaires sur le thème de la rencontre amoureuse.
    - des sujets types pour l'écrit et l'oral du nouveau bac français.

    Des prolongements artistiques et culturels.
    Une sélection de 6 oeuvres, en lien avec le roman et le thème du parcours, et des outils pour les analyser.

    Et un guide pédagogique.
    Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit réservé aux enseignants, il inclut tous les corrigés : des questionnaires au fil du texte, des sujets de bac, des lectures d'images.

  • La Princesse de Clèves montre l'effet ravageur de la passion dans une âme qui se veut maîtresse d'elle-même. De la première rencontre avec le duc de Nemours jusqu'à la fuite finale dans le "repos", en passant par un aveu qui cause la mort de son mari, Mme de Clèves assiste lucidement à une déroute contre laquelle ses raisonnements restent impuissants. Mme de Lafayette combat ainsi une grande partie de la littérature amoureuse avec cette arme qui s'appelle l'"analyse".
    Mme de Lafayette ne l'a pas inventée. Mais jusque-là, elle ne servait qu'à expliquer le comportement des personnages. Ici, pour la première fois, l'analyse devient un moyen de progression et la substance même du récit. Cette audace explique la fortune exceptionnelle du roman, et sa nombreuse postérité.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La Princesse de Clèves est le grand roman de la passion amoureuse malheureuse. L'auteure introduit pour la première fois l'analyse dans le roman d'amour : l'introspection psychologique. L'héroïne n'est pas passive : elle s'interroge sur ses sentiments. C'est dans ce roman que figure la célèbre scène où l'héroïne avoue à son mari son amour pour un autre homme (M. de Nemours). Il en meurt ; elle entre au couvent. L'héroïne assiste, impuissante, aux ravages de la passion amoureuse, qui déjoue tout raisonnement.

  • « M. de Guise ne se mêlait point dans la conversation, et sentant réveiller dans son coeur si vivement tout ce que Mme de Montpensier y avait autrefois fait naître, il pensait en lui-même qu'il pourrait y demeurer aussi bien pris dans les liens de cette belle princesse que le saumon l'était dans les filets du pêcheur. »

  • Madame de Lafayette Histoire de la princesse de Montpensier, suivi de Histoire de la comtesse de Tende A la fin de la Renaissance, le duc de Guise s'éprend de Mlle de Mézières. Mais bien qu'elle l'aime aussi, la jeune fille est contrainte d'épouser le prince de Montpensier. Trois ans plus tard, un jour qu'il a perdu son chemin près du château de la princesse, le duc la rencontre au bord d'une rivière où elle est venue se reposer : elle rougit à sa vue, et lui-même comprend aussitôt que sa propre passion n'est pas morte.
    Publié en 1662, le court récit de La Princesse de Montpensier fonde l'art classique de la nouvelle. Plus concise encore, et sans doute écrite la première, La Comtesse de Tende, qui resta inédite jusqu'au xviiie siècle, raconte elle aussi l'histoire d'un amour adultère, mais d'une noirceur plus grande. Car la noblesse et la magnificence des personnages ne doivent pas nous tromper. Mme de Lafayette jette sur la condition humaine un regard sombre et les deux héroïnes sont précipitées à l'abîme : La Princesse de Clèves leur fera bien plus tard écho.

    Edition de Laurence Plazenet.

    Ajouter au panier
    En stock
  • En 1662 paraît La Princesse de Montpensier. Des copies de l'ouvrage circulent depuis quelque temps déjà. La nouvelle «court le monde», déplore l'auteur ; «mais par bonheur ce n'est pas sous mon nom».
    En 1669, on dresse le portrait d'«Hypéride», alias Marie Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de Lafayette : «Elle écrit parfaitement bien, et n'a nul empressement de montrer ses ouvrages.» Quand paraît, l'année suivante, le premier volume de Zayde, il est attribué à Segrais.
    En 1678, première édition, anonyme, de La Princesse de Clèves. Des rumeurs suggèrent que Mme de Lafayette pourrait en être l'auteur. Elle se dit flattée, mais dément.
    Il reste que, chaque fois, le succès est au rendez-vous. En témoignent les nombreuses contrefaçons, traductions et adaptations de ces oeuvres qui fleurissent dès le XVIIe siècle. C'est naturellement La Princesse de Clèves qui suscite le débat le plus véhément. Mme de Clèves a-t-elle eu raison d'avouer au prince son mari qu'elle était amoureuse de M. de Nemours? Le Mercure organise une enquête publique sur ce point. Le genre de l'ouvrage est mis en question. Roman d'imagination, roman historique, roman galant? La querelle fait rage entre les Anciens et les Modernes. Le livre inaugure un nouveau genre. Jugé invraisemblable, il donne lieu à une véritable entreprise de réécriture, que motivent l'étonnement suscité par le récit, les silences que l'on y perçoit, l'insatisfaction quant au sort de l'héroïne.
    Sans doute ne lit-on plus l'oeuvre de Mme de Lafayette comme on le faisait au XVIIe siècle ; c'est d'ailleurs ce qui garantit sa survie. Nous voyons dans La Princesse de Clèves un roman de la passion et de la destinée, un chef-d'oeuvre de l'analyse psychologique, un sommet de la langue française, le livre d'une femme, l'acte de naissance du roman moderne. Mais il ne faut pas s'y tromper. Le rayonnement quasi mythique du livre tient à sa double appartenance : à son temps, au nôtre. La présente édition - qui rassemble tous les ouvrages attribuables (ou attribués) à celle qui n'en signa aucun - ne néglige aucune de ces deux dimensions. Les nombreux documents annexés aux oeuvres éclairent leurs sources historiques et les conditions de leur réception ; les textes eux-mêmes, nouvellement établis, sont accompagnés, pour la première fois, des éclaircissements linguistiques désormais indispensables à une lecture exacte et sensible.
    Aux oeuvres s'ajoute la correspondance intégrale, qui montre que Mme de Lafayette ne doit pas être ramenée aux clichés que l'histoire littéraire nous a transmis sur son compte. «Elle a cent bras. Elle atteint partout», disait d'elle une amie chère, la marquise de Sévigné. Les lettres révèlent une femme d'influence, une femme d'affaires et d'intrigues, «persuadée que l'amour est une chose incommode», à la fois fascinée par la passion et aspirant à la paix intérieure, en un balancement qui est au coeur de son oeuvre.

  • LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE.

    Chuchoté, annoncé, préparé pendant six ans, on attendait comme un chef-d'oeuvre ce roman du désordre amoureux, de la passion et de la mort. Il allait franchir les siècles, dans son intacte perfection.
    À la cour d'Henri II, Mademoiselle de Chartres rencontre le prince de Clèves et l'épouse. Sitôt mariée, lors d'un bal à la Cour, elle tombe passionnément amoureuse du duc de Nemours. En dépit de la violence de leurs sentiments, les deux jeunes gens se taisent. Un jour, Madame de Clèves, modèle de vertu, avoue à son mari son amour coupable. Et cet aveu n'arrange rien. Torturé de soupçons et de jalousie, le prince se croit trompé. À la princesse, dorénavant, de conduire son destin...

    @ Disponible chez 12-21.
    L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE.

  • Amoureuse du duc de Guise, Mlle de Mézières épouse François de Bourbon, prince de Montpensier. Son mari parti à la guerre, elle l'attend au château de Champigny en compagnie du comte de Chabannes, dont elle fait chavirer le coeur. La beauté de la princesse de Montpensier est ravageuse ; elle renverse également le duc d'Anjou... Mais, fidèle à sa première inclination et de plus en plus près de s'y abandonner, la jeune femme suscite la jalousie et la haine dans le coeur des hommes qui la courtisent et qu'elle dédaigne, à commencer par son époux.
    Inspirée de personnages historiques et rédigée quelques années avant La Princesse de Clèves, cette nouvelle connaît le succès dès sa publication, en 1662.
    />

  • Couturier foisonnant et inspiré, Christian Lacroix, Arlésien de naissance et de coeur, sait tout faire : couture, costumes de théâtre, dessin, peinture, décoration... Depuis 1987, année qui marque la naissance de la Maison Christian Lacroix à aujourd'hui, il cultive ses créations, transgresse ses frontières et il se tourne vers le futur.

    Animé par son intérêt pour les livres, la littérature classique et le théâtre, il a relevé le défi de s'approprier le texte de Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves, et de l'orner d'une série de dessins originaux inspirés par ce roman qui a été récemment au centre d'une polémique.
    Faut-il lire La Princesse de Clèves ?

    La réponse qui donne l'artiste-couturier est un oui sans hésitation.
    /> Les interventions inédites de Christian Lacroix qui ponctuent le texte tout au long de l'ouvrage, nous accompagnent dans la lecture de ce roman de Madame de Lafayette devenu un véritable emblème, un symbole de résistance.

  • - Une approche des notions mathématiques qui a fait ses preuves auprès des enseignants.
    - Un fichier CE2 organisé en 5 périodes, simple d'utilisation : à chaque fiche correspond une notion et un objectif pédagogique.
    - Une progression en 120 fiches : 4 séances par semaine avec fichier + 1 séance hors fichier.
    - Un fichier clair et attrayant, pour motiver les élèves et favoriser la concentration.

    Le fichier élève CE2 propose :
    - Des exercices de difficulté progressive (3 niveaux).
    - Des fiches consacrées à la résolution de problèmes et au calcul en ligne.
    - Un entrainement au calcul mental sur chaque fiche.
    - Des exercices dédiés à l'expression orale.
    - Des pages de géométrie à l'horizontale pour faciliter les tracés.
    - Des bilans à mi-période et à fin de période.

    + Le matériel de manipulation prédécoupé, très complet :
    - 6 planches de matériel cartonné pour la manipulation : bande numérique, cartes dizaines et unités, bandes mesures...
    - papier calque pour l'autocorrection des figures géométriques + 10 évaluations imprimables et personnalisables, disponibles gratuitement sur le site vivrelesmaths.nathan.fr + 1 Mémo Maths avec les leçons à compléter tout au long de l'année, à découper ou à garder en carnet.

    Feuilletez un extrait du fichier ici : https://www.calameo.com/read/005358335417e7081cfbd

  • Ce fichier à photocopier propose des activités pour acquérir les notions fondamentales du programme de CE2 :
    - 10 jeux dans tous les domaines mathématiques avec des variantes pour différencier.
    - 15 séances de manipulation longues, prenant souvent appui sur des fiches élèves pour représenter et verbaliser.
    - Une mise en oeuvre pédagogique guidée pour des séances clés en main.

    Le matériel nécessaire est fourni sous forme de fiches photocopiables ou il s'agit de matériel basique existant déjà dans les classes.


  • Dans l'Espagne du Xe siècle aux prises avec les Maures,
    Consalve, fils de l'un des plus grands comtes de
    Castille, recueille Zayde, fille d'un prince musulman, à
    la suite d'un naufrage. Très vite, il s'éprend d'elle - mais
    les deux jeunes gens ne parlent pas la même langue...
    Un jour, elle disparaît : désespéré, il se lance à sa
    recherche. Pourtant, tout les sépare : la guerre, la religion
    de leurs pères, et une prédiction qu'on a faite à Zayde,
    qui la destine à un homme dont on ne connaît que le
    portrait...
    Dans cette «histoire espagnole», lettres et récits insérés
    rythment une intrigue à rebondissements - avec rapts,
    tempêtes, duels et quiproquos à la clé. Surtout, la
    psychologie des personnages, bouleversés par les passions
    et déchirés entre devoir et sentiments, y est décrite avec
    une finesse inconnue jusqu'alors dans le genre
    romanesque. Publié en 1670, Zayde fonde le roman
    d'analyse et annonce le clair-obscur de La Princesse de
    Clèves.


  • - La progression de calcul mental sur l'année complète.
    - Des informations didactiques pour l'enseignant.
    - Des activités préparatoires fondées sur la manipulation.
    - Des commentaires précis sur les exercices du fichier.
    - L'identification d'obstacles possibles et des pistes d'étayages.
    - Le facsimilé de la fiche élève.
    - Une aide à la mémorisation en fin de séance.
    - Des pistes pour prolonger la séance (fichier à photocopier, soutien, approfondissemement, ...).

  • Un fichier conçu pour les élèves à besoins spécifiques, pour un gain de temps de préparation et une utilisation en autonomie.

    Descriptif :
    - Le seul fichier de maths adapté aux élèves Dys !
    - Les mêmes fiches et la même progression que le fichier standard (utilisation simultanée possible).
    - 1 fiche du fichier standard correspond à 2 ou 4 du fichier Dys.
    - Convient aux dispositifs ULIS, SEGPA, ateliers...

    Quelles adaptations pour les élèves Dys ?
    *Un format plus petit avec 2 exercices par pages pour limiter le champ visuel.
    *Des feuilles détachables, pour faciliter les tracés de géométrie et pliables, pour focaliser l'attention sur un ou deux exercice(s) à la fois.
    *Des consignes retravaillées et des exercices remaniés en fonction des besoins spécifiques.
    *Une maquette simplifiée.
    *Un fond jaune qui repose l'oeil.
    *Une police adaptée aux troubles de la lecture.

    L'autrice :
    Isabelle Delahaut enseigne depuis plus de 20 ans dans l'enseignement spécialisé, en Belgique.
    Persuadée que les enfants Dys ont besoin d'outils spécifiques comme d'autres ont besoin de lunettes, elle crée des ressources valorisantes, ludiques et positives, adaptées aux enfants à besoins particuliers.
    Elle partage son travail via le blog : http://dysemoizazoo.fr

  • This translation of the novel "La Princesse de Cleves", originally written in 1678, tells of life at Court in 17th-century France.

  • Le premier roman psychologique. Une édition annotée et commentée dans la perspective des nouveaux programmes de français en 1re.

    Le texte À la cour du roi Henri II, Mme de Clèves tombe sous le charme de M. de Nemours et subit les ravages d'une passion coupable.
    La Princesse de Clèves, roman psychologique pionnier du genre, est suivie de La Princesse de Montpensier qui dépeint un amour impossible.

    Le dossier * Le texte est associé à un dossier critique, qui comprend :
    Des repères historiques et biographiques, des fiches de lecture permettant de dégager les principaux axes de lecture de l'oeuvre, des exemples d'adaptations cinématographiques, deux groupements thématiques composés de textes complémentaires et de documents iconographiques en couleurs ;
    Des sujets de type bac, pour l'écrit et pour l'oral.
    * L'auteur du dossier : Mathilde Bernard, professeur agrégée de lettres modernes et docteur ès lettres.

  • Un petit guide rempli de joyeux conseils pour avoir la bonne attitude face à l'argent. En avoir, en rêver... Comment en gagner ? Et, bien sûr, comment dépenser sans se ruiner ?

empty