Arts et spectacles

  • Dans les vrais contes, ceux dont s'inspirent régulièrement Walt Disney et ses successeurs, les happy end ne sont pas du tout systématiques. Les morales sont plus sèches, cruelles. Et si Disney (là-haut) avait décidé de passer en revue ses longs métrages inspirés de contes et de les comparer aux oeuvres originales ? Il ne l'a pas fait, ce livre le fait pour lui.
      Les contes cruels écrits pour préparer les enfants à un monde difficile sont devenus sous son regard des contes de fées pour endormir nos enfants.    La petite sirène n'épouse pas le prince Éric, chez Andersen, elle devient écume plutôt que de tuer celui qu'elle aime.
    La Blanche-Neige du conte n'a que 7 ans et si sa belle-mère désire ses poumons, et non son coeur, c'est pour s'en goinfrer.
    Quant à La Belle au Bois dormant, elle n'est pas embrassée mais violée par son prince dans son sommeil. De cette union naîtra des jumeaux. que la belle-mère du prince tentera de dévorer.
    Les belles-soeurs de Cendrillon sont encore plus déterminées que dans la version de Walt Disney puisqu'elles n'hésitent pas à se mutiler les pieds, à se couper les orteils, à l'aide d'un couteau de boucher afin de les faire rentrer dans la pantoufle de vair.
    Pinocchio, lui, n'est pas vraiment un gentil garçon : il laisse Gepetto se faire emprisonner pour maltraitance sur enfant et n'hésite pas à ôter la vie à Jiminy Cricket à l'aide d'un maillet.

  • Ce livre, à travers 107 plongées dans 107 films marquants, vous propose de refaire l'Histoire du cinéma de façon décalée. À travers des résumés, des fins spoilées (mais annoncées pour ceux qui voudraient juste se donner envie d'aller voir le film), des anecdotes sur les castings, les tournages. Avec beaucoup de potins ! Un petit détour par la culture pop....comme dans popcorn !

    - Par quel épisode de Star Wars commencer ?
    - Pourquoi Stephen King déteste-t-il l'adaptation de son Shinning made in Kubrick ?
    - Par quel tour de force l'ex-stripteaseur Channing Tatum convainc le très primé Steven Soderbergh de filmer des gars qui se désapent et ce, à très petit budget ?
    - De quelle façon Hitchcock, le premier, distille-t-il l'effroi sans recourir au surnaturel ? Comment, bien plus tard, Polanski, lui, détournera la religion dans ce but (Rosemary's Baby) avant que le procédé soit poussé à l'extrême dans L'Exorciste ?
    - Comment la fin spectaculaire de James Dean a fait de La fureur de vivre un monument du cinéma ?
    - Est-ce réellement une bouche de métro et une robe trop légère qui conduirent le base baller Joe DiMaggio à divorcer d'un sex-symbol nommé Marilyn ?
    - Qu'est-ce qui a fait de Kill Bill, Breakfast Club, Le Cercle des poètes disparus, Edward aux mains d'argent, Thelma et Louise, C'est arrivé près de chez vous des films cultes ?

empty