Littérature générale

  • Dans les vrais contes, ceux dont s'inspirent régulièrement Walt Disney et ses successeurs, les happy-end ne sont pas du tout systématiques. Les morales sont plus sèches et bien plus cruelles. Et si Disney (là-haut) avait décidé de passer en revue ses longs métrages inspirés de contes et de les comparer aux oeuvres originales ? Il ne l'a pas fait mais ce livre le fait pour lui !
    Les contes cruels écrits pour préparer les enfants à un monde difficile sont devenus, sous son regard, des contes de fées pour endormir nos enfants :
    - La petite sirène n'épouse pas le prince Éric, chez Andersen, elle devient écume plutôt que de tuer celui qu'elle aime.
    - La Blanche-Neige du conte n'a que 7 ans et si sa belle-mère désire ses poumons, et non son coeur, c'est pour s'en goinfrer.
    - La Belle au Bois dormant n'est pas embrassée, mais violée par son prince dans son sommeil. De cette union naîtront des jumeaux... que la belle-mère du prince tentera de dévorer.
    - Les belles-soeurs de Cendrillon sont encore plus déterminées que dans la version de Walt Disney puisqu'elles n'hésitent pas à se mutiler les pieds, à se couper les orteils, à l'aide d'un couteau de boucher afin de les faire rentrer dans la pantoufle de vair.

    - Pinocchio, lui, n'est pas vraiment un gentil garçon : il laisse Gepetto se faire emprisonner pour maltraitance sur enfant et n'hésite pas à ôter la vie à Jiminy Cricket à l'aide d'un maillet...

  • Un chagrin d'amour t'a brisé le coeur, tu aimerais qu'on te foute la paix et que l'on cesse de te dire qu'il serait temps de « passer à autre chose ». Oui, en gros, tout le monde te fait ch. Et comme si ça ne suffisait pas, juste la nuit où tu parvenais enfin à dormir un peu paisiblement, tu te réveilles en sentant une présence dans ta chambre. Une espèce de nana-spectre affublée d'une tablette Apple rose fuchsia à paillettes se tient près de toi et prétend qu'elle va te guérir de ton chagrin d'amour en t'emmenant, portée par « les ailes du vent [ !] » dans des histoires sensées te guérir.

  • Quand les Anglais débarquent dans nos culottes, c'est la galère !
    Une galère aussi vieille que le monde.
    Un calvaire mensuel (environ 500 fois dans sa vie de nana !) Le sujet est dégueu et pourtant : ce n'est que de la science. De la biologie qui permet à l'être humain de se reproduire. Un truc énorme tant dans notre vie de femme que dans l'Histoire de l'humanité.
    Et pourtant, gros paradoxe : c'est un sujet largement tu !

    Ce livre fait la promesse :
    - de tordre le coup aux a priori et aux croyances erronées.
    - de répondre à toutes les questions. Pourquoi ça fait mal ? D'où me viennent ces envies de meurtres ? Suis-je normale ? On est obligée de les « avoir » ? Tampons ou serviettes ? C'est quoi la coupe menstruelle ?
    - de célébrer la féminité.

    Parce que les ragnagnas (il faut cesser d'en douter) c'est un super pouvoir féminin. Girl power !

empty