• Nul ne peut être puni deux fois pour le même délit.
    Pourtant, ces dernières années en france, 20 000 personnes environ - et plus de 100 000 si l'on compte leurs proches - ont été victimes de ce qu'on appelle la double peine. condamnés une première fois à une sanction pénale, ils subissent à leur sortie de prison une seconde peine du fait de leur statut d'étrangers : l'interdiction de séjour sur le territoire français, quand bien même ils seraient nés en france, conjoints ou parents de citoyens français.
    C'est cette législation inique que dénonce michaël faure dans ce livre, parce qu'elle recouvre une discrimination, voire un racisme institutionnalisé.

  • Cet ouvrage applique pour la première fois dans le monde francophone la doctrine américaine du «law and economics» (analyse économique du droit) au droit de l'environnement. Il est démontré comment, en utilisant des principes économiques comme l'analyse coûts-bénéfices, le droit de l'environnement peut être analysé dans une perspective économique. Dès lors, plusieurs instruments juridiques sont présentés pour démontrer comment le droit de l'environnement peut contribuer à l'efficience. Des exemples du droit de l'environnement français et belge sont présentés dans différents domaines. Il est entre autres expliqué dans quelle mesure la responsabilité civile et l'assurance peuvent être considérées comme des systèmes donnant des incitations à la prévention du dommage écologique. Des systèmes de contrôle en droit public du dommage environnemental sont également analysés, comme la réglementation et le droit pénal. Enfin, l'auteur évoque une répartition de compétence idéale en ce qui concerne le droit de l'environnement dans un modèle fédéral, et ceci de nouveau dans une perspective économique. Dès lors, la division des pouvoirs entre l'Europe et les États Membres relativement au droit et à la politique de l'environnement est examinée d'une façon critique.

  • Par de petites phrases ciselées et ludiques,Michaël Faure nous emmène dans le no man's land du silence.
    Vacuité que l'on fuit et que l'on recherche, souffle de vie, lieu où se recueillir, le silence est une source inépuisable d'inspiration.
    En funambule, entre « l'écriture des silences et les silences de l'écriture », l'auteur nous laisse entrevoir les vertus et la sensualité « des silhouettes du silence ». P(l)ages de silence sur lesquelles il est délicieux de s'étendre, par-delà « le bruit du monde ».
    Un voyage tout en relief, doux en nuances et haut en couleurs.

  • "Dont le Serment est dit dans le Feu noirci.
    Pour illuminer ceux qui s'élèvent avec l'aube.
    Jusqu'aux mystères et au pouvoir des Ténèbres".

    On dit que les Veilleurs, les Anges Déchus qui ont instruit l'humanité et qui sont maintenant appelés "esprits mauvais", ont corrompu les êtres humains par la luxure et par l'orgueil. Dans leur descente, selon le mythe des Veilleurs, ils ont apporté "la Flamme Noire", le feu de l'esprit et la possibilité de contrôler les secrets de l'inconscient. Ce pouvoir, symbolisé par "l'Ange" et le "Daemon", a à son tour apporté l'intellect et le pouvoir de la pensée indépendante. Cette union de l'Esprit et de la Chair est nommée Néphilim, un mot qui signifie "Esprit".

    La Magick luciférienne vise à débloquer ces pouvoirs de l'inconscient pour acquérir pouvoir et connaissance. C'est pourquoi les Lucifériens adoptent et utilisent le symbolisme de l'Enfer et de l'Inframonde. Michael W. Ford, à mi-chemin entre le pur Luciférisme et la Chaos Magick, plonge l'esprit dans les abîmes pour découvrir les bases de l'Adversaire dans la religion et les mythes judéo-chrétiens, pour explorer la Chute et la philosophie luciférienne qui enseigne la connaissance interdite de l'équilibre des ténèbres et de la lumière, la philosophie de libération des chaînes de la religion de soumission judéo-chrétienne. Ce mélange de mythologie, de psychologie, de compréhension sociale et de Magick donne au Sentier de la Main Gauche une profondeur nouvelle.

    La Lumière de l'Adversaire contient "les Ténèbres d'Azazel", le grimoire qui présente les Veilleurs et la manière de les invoquer, leurs sceaux construits à partir des lettres araméennes et leurs attributs élémentaux et alchimiques traditionnels.

  • Les règles relatives aux mouvements transfrontières illicites des déchets dangereux ont-elles défini l'expression « déchets dangereux » ? Ont-elles prévu un régime de responsabilité adéquat ? Quelle en est l'effectivité ? Telles sont les interrogations autour desquelles ont tourné les communications ayant meublé les quatre ateliers vivement animés. Le colloque a ainsi permis d'une part, d'analyser les lacunes juridiques présentes dans les textes réglementant l'activité illicite des déchets dangereux et d'autre part, de soulever le doute qui plane encore sur l'efficacité des règles juridiques pertinentes en la matière.
    Le colloque international sur « Les mouvements transfrontières illicites de déchets dangereux » s'est tenu dans la salle de Conférences de l'ENAM, du 5 au 7 septembre 2013. Cette rencontre scientifique qui a regroupé des chercheurs juristes, anthropologues et autres spécialistes des questions de l'environnement, venus de la Belgique, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Nigeria, des Pays-Bas et du Togo, a été l'occasion de rappeler la nécessaire précision de la règle de droit pour son efficacité à protéger l'environnement.

  • Ce livre vous offre une introduction concise et facile à comprendre afin de pénétrer sur le sentier du Luciférisme. Vous y trouverez des rituels, des- techniques et des opérations éprouvées, ayant pour but d'accroître le pouvoir de l'Esprit, du Mental et du Corps de l'individu.

    C'est pour le débutant le pendant de La Bible de l'Adversaire, et il offre des points essentiels, des perspectives et l'idéologie du Sentier Luciférien. Apprenez les fondements du Sentier de la Main Gauche, des Dieux et des Déesses, du tracé des Cercles, de l'Initiation, des Outils Rituels, de l'Invocation, de l'Évocation et de la Sorcellerie.

  • L'histoire authentique d'une odyssée magnifique, de dix mille guerriers grecs voulant retrouver leur terre, d'hommes devenus des dieux.
    En 401 av. J.-C., Cyrus le Jeune, second fils de Darius II, roi des Perses, se soulève contre son frère aîné afin de lui ravir le trône.
    C'est avec cent mille Perses et dix mille Grecs qu'il se met en route pour affronter Artaxerxès II à Cunaxa, en Mésopotamie.
    Cyrus et son armée y trouvent la mort mais les mercenaires hellènes, endurcis par trente années de guerre en Grèce, sortent vainqueurs du combat. Après avoir engagé de féroces batailles et assisté à d'indicibles horreurs, ils sont désormais seuls et sans provisions en pays hostile.
    Les Dix Mille ne désirent rien d'autre que retrouver leur pays.
    Menés par Xenophon, jeune soldat inexpérimenté qui rêve de gloire, ils entament alors une marche désespérée à travers le désert, les flots tumultueux et les froides montagnes arméniennes. Forces hostiles, famine, maladies. Ils traversent l'enfer avant de rejoindre la Mer Noire.

  • Qu'est-ce que le Luciférisme et en quoi est-il différent des autres croyances ?

    Quelles sont les pratiques réelles des lucifériens et d'où provient cette philosophie ?

    Bien des questions de ce genre sont traitées au sein de cet ouvrage, avec un angle à la fois pratique mais aussi et surtout philosophique, axé sur l'approche spirituelle.

    Le Luciférisme, plus qu'une simple croyance ou une simple pratique, se doit d'être abordé comme une philosophie, une manière de penser et de concevoir le monde, pour ceux qui ont le courage et la sagesse de l'explorer.

empty