Steidl

  • Anglais Orhan pamuk orange

    Orhan Pamuk

    • Steidl
    • 20 Juillet 2020

    La couleur dominante du nouveau livre de photographies d'Orhan Pamuk est l'orange. Lorsque le romancier lauréat du prix Nobel en a terminé avec une journée d'écriture, il prend son appareil photo et se promène dans les différents quartiers d'Istanbul. Il explore souvent les ruelles de sa ville natale, des zones sans touristes, des espaces qui semblent négligés et oubliés, baignés d'une lumière particulière. C'est la lumière orange des fenêtres et des réverbères que Pamuk connaît si bien depuis son enfance à Istanbul il y a 50 ans, comme il le raconte dans son introduction. En parallèle, Pamuk observe également comment la lumière orange chaleureuse est lentement remplacée par une nouvelle lumière blanche, brillante et glacée diffusée par des ampoules plus modernes. Ses promenades dans les ruelles consistent à enregistrer et à préserver l'effet réconfortant de l'ancienne lumière orange qui disparaît, ainsi qu'à reconnaître cette nouvelle vision blanche. Que ce soit reflété dans la neige, au sommet d'un lampadaire, ou subtilement présent comme une brume diffuse, l'orange donne littéralement et esthétiquement forme aux images de Pamuk, qui nous révèlent des coins invisibles de sa ville natale.

empty