Langue française

  • Alors qu'il passe quelques semaines auprès d'un maître puisatier pour gagner un peu d'argent avant d'entrer à l'université, le jeune Cem rencontre une troupe de comédiens ambulants et, parmi eux, une femme à la belle chevelure rousse. Il s'en éprend immédiatement, et, malgré leur différence d'âge, se noue entre eux l'esquisse d'une histoire d'amour. Mais les promesses de cet été sont soudainement balayées lorsque survient un accident sur le chantier du puits.
    Cem rentre à Istanbul le coeur gros de souvenirs, et n'aura de cesse de tenter d'oublier ce qui s'est passé. C'est sans compter sur la force du destin qui finit toujours par s'imposer aux hommes, et leur rappeler ce qu'ils ont voulu enfouir au plus profond d'eux-mêmes. Dans ce roman de formation aux allures de fable sociale, Orhan Pamuk tisse à merveille un récit personnel avec l'histoire d'un pays en pleine évolution, et fait magistralement résonner la force des mythes anciens dans la Turquie contemporaine.
    Avec tendresse et érudition, La Femme aux Cheveux roux nous interroge sur les choix de l'existence et la place véritable de la liberté.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Cevdet Bey et ses fils

    Orhan Pamuk

    C'est dans le quartier occidental de Nisantasi que Cevdet Bey, un riche marchand musulman, s'installe avec son pouse pour fonder une famille. Nous sommes en 1905 et le sultan Abdlhamid II vient d'chapper un attentat. Les lites turques contestent de plus en plus fortement le rgne despotique des dirigeants ottomans, le pays se trouve alors un tournant historique que Cevdet a pour projet de relater dans ses Mmoires. Trente ans plus tard, la Turquie n'est en effet plus la mme aprs la rforme du rgime politique, le bouleversement des moeurs, et la mise en place d'un nouvel alphabet. Les fils de Cevdet Bey en profitent pour prendre des directions diffrentes dans ce pays gagn par la modernit. Et c'est la troisime gnration, en 1970, qu'un besoin de retour vers les origines vient sceller cette fresque turque. Ahmet, qui est artiste-peintre, s'attaque au portrait de son grand-pre, mort dans les annes soixante, et ainsi celui de toute une nation... Cevdet Bey et ses fils est le premier roman crit par Orhan Pamuk. Toute son oeuvre affleure dj dans cette immense fresque trois temps qui dpeint magistralement l'mergence d'une Turquie moderne, thme qu'il dclinera sans cesse dans la suite de sa production littraire.

  • Traduit du turc par Savas Demirel, Valérie Gay-Aksoy et Jean-François Pérouse.

  • Le musée de l'Innocence, créé par Orhan Pamuk à Istanbul, est un projet culturel singulier, mûri pendant des décennies par son créateur, qui a cherché à y saisir la ville de sa jeunesse par les objets du quotidien : l'éphémère, le bric-à-brac, le désordre qui caractérisent la vie de chacun. Ces objets particuliers sont intimement liés au Musée de l'Innocence, le roman de l'amour perdu de Pamuk, qui prête sa structure narrative à leur présentation. Des vitrines ou des boîtes magnifiquement conçues, contenant des séries d'objets soigneusement disposés, entraînent le visiteur au fil du récit, dans un voyage à travers le temps et l'espace autant que dans l'esprit du collectionneur, identifié à Pamuk comme à son narrateur amoureux.
    L'auteur traite ici des sujets qui lui importent profondément : la psychologie du collectionneur, le rôle du musée, les photos du vieil Istanbul (que sa superbe collection personnelle vient illustrer), et bien sûr les coutumes et les traditons de sa ville.

  • "Many years have now gone by, and jealousy compels me to keep her name a secret, even from my readers. But I must provide a full and truthful account of what happened." It is mid-1980s Istanbul and Master Mahmut and his apprentice use ancient methods to dig wells - they are desperate to find water in a barren land. This is the tale of their struggle, but it is also a deeper investigation - through mesmerising stories and images - into Pamuk's prevailing themes: fathers and sons, the state and individual freedom, reading and seeing. It is also a richly literary work: The Red-Haired Woman borrows from the tradition of the French conte philosophique and asks probing questions of ethics and of the role of art in our lives. It is both a short, realist text investigating a murder which took place thirty years ago near Istanbul - and a fictional inquiry into the literary foundations of civilizations, comparing two fundamental myths of the West and the East respectively: Sophocles's Oedipus Rex (a story of patricide) and Ferdowsi's tale of Rostam and Sohrab (a story of filicide). The Red-Haired Woman is a masterful and mesmerising work which further confirms Orhan Pamuk as one of our greatest novelists.

empty