Langue française

  • Meurtriers ou violeurs, braqueurs ou trafiquants de drogue : tous, a` leur manie`re, ont laisse´ la de´solation derrie`re eux. Qu'elle soit physique ou psychique, violente ou distille´e, il y est toujours question de mort. Est-il possible, a` un moment donne´, d'offrir a` certains d'entre eux une « seconde chance » ? Comment re´inte´grer dans la socie´te´, avec le moins de violence possible, ceux qui pre´cise´ment l'ont meurtrie si profonde´ment ? Tel est l'enjeu de la mission exerce´e par les magistrats de l'application des peines, avec le pre´cieux concours des services de l'administration pe´nitentiaire. Ayant eu en charge pendant dix ans la re´insertion des auteurs de faits criminels, Philippe Laflaquie`re décrypte les e´tapes d'une action complexe et de´licate, risque´e, presque chirurgicale, tendue vers un seul objectif : la pre´vention de la re´cidive. Sans e´luder les e´checs, Il e´voque le parcours , derrie`re les barreaux ou en liberte´, de ces « condamne´s de l'extre^me », de´crivant leur cheminement plus intime dans le rapport au crime commis. Ont-ils ve´ritablement conscience de la souffrance occasionne´e a` leurs victimes ? Sous forme de re´cits, dont huit concernent des condamne´s a` la perpe´- tuite´, c'est bien une expe´rience professionnelle et humaine hors du commun qui est ici retrace´e, avec les responsabilite´s d'une infinie lourdeur qui lui sont ine´vitablement attache´es. Un te´moignage rare, au style tre`s personnel, qui ne laissera aucun lecteur indiffe´rent.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Comment se prépare, se décide et se met en oeuvre en France la réinsertion des condamnés aux longues peines ? Grâce à cet ouvrage, qui est à la fois un essai, un document et un témoignage poignant, entrez dans les coulisses de la justice... Comment restituer à la société ceux qui précisément l´ont le plus violentée ? Comment concilier la nécessité d´accorder une chance aux criminels, du moins lorsque cela est possible, avec la souffrance et les appréhensions des victimes ? Comment se préparent, se décident et sont mises en oeuvre des réinsertions que l´on sait risquées, néanmoins indispensables pour prévenir la récidive ? Au-delà de la réinsertion (ses réussites, majoritaires, mais aussi ses échecs), Longues peines tente de répondre à ces questions en abordant les grands thèmes qui en font un sujet particulièrement sensible : la prise en compte de la douleur des victimes, le risque de la récidive (prévisible pour beaucoup), etc. Écrit par l´actuel vice-président du tribunal de Toulouse chargé de l´application des peines, et ancien directeur de centre de détention, le livre est construit sur une série de « portraits » tirés de dossiers réels (dont certains ont défrayé la chronique) pour illustrer les différents rouages de la machine judiciaire. Sans éluder échecs et déceptions, l´auteur dévoile les responsabilités infiniment lourdes qui sont les siennes lorsqu´il fait le « pari sur la réinsertion », qui est finalement un « pari sur l´humain ». Des responsabilités qui, aujourd´hui, font sans doute du juge de l´application des peines le magistrat le plus exposé sur le plan politique et médiatique. Ainsi plongé au coeur des responsabilités écrasantes pesant sur ce « juge de l´ombre » en charge de condamnés hors du commun, le lecteur est amené à son tour à croire (ou non) au « pari de la réinsertion ».

empty