• Dès la découverte de l'Amazonie, une malédiction semble frapper ceux qui s'y aventurent. Francisco de Orellana meurt lors de l'expédition qu'il monte pour donner à Charles Quint ce territoire inconnu, peuplé d'étranges tribus, dont celle des Amazones qui n'existent que dans l'esprit enfiévré de son scribe... Le second, Lope de Aguirre, habité par une sourde haine contre la Couronne espagnole, sera exécuté pour avoir proclamé l'indépendance du Pérou alors qu'il dérivait sur l'Amazone. Enfin, Walter Raleigh, pirate anglais, fondateur du mythe de l'Eldorado, aura la tête tranchée pour l'avoir " inventé "... Les explorations récentes furent tout aussi dramatiques : celle de Percy Fawcett, explorateur anglais, disparu en 1925, " précurseur " indirect d'Indiana Jones, ou du Français Raymond Maufrais, qui périt en 1950 lors d'une traversée en solitaire dans l'Enfer vert... Si le nom de ces aventuriers est aujourd'hui oublié, leurs aventures ont marqué l'apogée d'un mythe qui a alimenté la littérature populaire : celui de la forêt vierge dévorant ceux qui osent la violer...


  • Etude historique et contemporaine sur l'origine du mythe du roman de Daniel Defoe qui se serait inspiré d'un fait réel. L'île Robinson Crusoe est un lieu de légendes : marins abandonnés, actes de piraterie, quête d'or, etc.


  • Un corsaire écossais, Alexander Selkirk, forte tête et excellent marin, se querelle avec son capitaine lors d'une escale dans une île déserte chilienne, Mas a Tierra.
    Il exige qu'on le débarque, certain qu'un navire le recueillera bientôt. Erreur fatidique, car il y reste quatre ans et quatre mois. C'est ici que réalité et fiction divergent. Le héros de Defoe réinvente la société sur son île, mais le vrai Alexander Selkirk est réduit à l'état d'animal, renvoyé à l'origine de l'humanité. Sur l'île, rebaptisée Robinson Crusoé en 1966. de nombreux marins furent de fait abandonnés, contre ou de leur plein gré...

  • Elle côtoie les champs de canne à sucre, les cactus, bananiers, caféiers et la coca, longe les déserts comme les régions côtières, et résiste encore à trois mille mètres d'altitude.
    La vigne est désormais cultivée dans des contrées aux conditions naturelles extrêmes. De la Thaïlande à Cuba, de la Patagonie au Japon, deux vieux amis sexagénaires parcourent le globe à la découverte des vignobles les plus invraisemblables. Ils nous livrent dans ce Tour du monde épicurien des vins insolites le récit d'une odyssée picaresque, ponctuée d'aventures parfois loufoques, souvent cocasses, aux antipodes d'un récit savant et doctoral.
    Fervents amateurs de vin, mais aussi de cigares et de gastronomie fine, les auteurs nous présentent, au-delà d'un simple exposé de leurs voyages, une véritable philosophie d'existence.

empty