• Le meurtre d'hommes et de femmes occupant une position élevée dans un but politique ou idéologique est une pratique aussi ancienne que le pouvoir politique lui-même.
    "Curieuses histoires des Assassinats" raconte l'histoire sinistre et sensationnelle à la fois de vingt siècles de meurtres politiques, de la Rome antique à nos jours. Ce livre présente le récit des assassinats les plus tristement célèbres de l'histoire, de la mort de Jules César en 44 avant J-C à la fusillade qui coûta la vie au Président Kennedy en 1963, en passant par le meurtre de Martin Luther King en 1968 et l'attaque terroriste fatale à Benazir Bhutto en 2007.
    Comme le révèlent les histoires présentées dans ce livre, l'assassinat est la méthode ultime pour obtenir un changement de régime. Il a permis de renverser des gouvernements, de plonger des pays dans le chaos, de déclencher des guerres et de soumettre des populations entières à la tyrannie. La capacité d'un meurtre politique à changer le cours de l'histoire a fait naître une nouvelle discipline, la spéculation contrefactuelle.
    Et si la voiture de l'Archiduc François-Ferdinand ne s'était pas égarée dans les rues de Sarajevo et qu'il avait échappé à son assassin ? Et si John F. Kennedy avait survécu ? Et si son frère n'était pas mort des mains de Sirhan Sirhan, et était devenu Président des Etats-Unis ? "Curieuses histoires des Assassinats" passe en revue tous les mobiles et toutes les méthodes des meurtriers, des coups de couteaux répétés à l'attentat suicide en passant par l'attaque aérienne.
    Du renversement dynastique au fanatisme religieux en passant par la "propagande par le fait". Parfois choquant, mais toujours passionnant et instructif, cet ouvrage offre un panorama spectaculaire et original sur plus de deux millénaires d'histoire mondiale.

  • Le meurtre d'hommes et de femmes occupant une position élevée dans un but politique ou idéologique est une pratique aussi ancienne que le pouvoir politique lui-même.

    «Les plus grands assassinats de l'Histoire» raconte l'histoire sinistre et sensationnelle à la fois de vingt siècles de meurtres politiques, de la Rome antique à nos jours. Ce livre présente le récit des assassinats les plus tristement célèbres de l'histoire, de la mort de Jules César en 44 avant J-C à la fusillade qui coûta la vie au Président Kennedy en 1963, en passant par le meurtre de Martin Luther King en 1968 et l'attaque terroriste fatale à Benazir Bhutto en 2007.

    Comme le révèlent les histoires présentées dans ce livre, l'assassinat est la méthode ultime pour obtenir un changement de régime. Il a permis de renverser des gouvernements, de plonger des pays dans le chaos, de déclencher des guerres et de soumettre des populations entières à la tyrannie. La capacité d'un meurtre politique à changer le cours de l'histoire a fait naître une nouvelle discipline, la spéculation contrefactuelle. Et si la voiture de l'Archiduc François-Ferdinand ne s'était pas égarée dans les rues de Sarajevo et qu'il avait échappé à son assassin ? Et si John F. Kennedy avait survécu ? Et si son frère n'était pas mort des mains de Sirhan Sirhan, et était devenu Président des États-Unis ?

  • Le meurtre d'hommes et de femmes occupant une position élevée dans un but politique ou idéologique est une pratique aussi ancienne que le pouvoir politique lui-même.

    Ce livre raconte l'histoire sinistre et sensationnelle à la fois de vingt siècles de meurtres politiques, de la Rome antique à nos jours. Il présente le récit des assassinats les plus tristement célèbres de l'Histoire, de la mort de Jules César en 44 avant J-C. à l'attaque terroriste fatale à Benazir Bhutto en 2007, en passant par la fusillade qui coûta la vie au Président Kennedy en 1963 et au meurtre de Martin Luther King en 1968.

    Ces meurtres ont permis de renverser des gouvernements, de plonger des pays dans le chaos, de déclencher des guerres et de soumettre des populations entières à la tyrannie. 

empty