• Kahina Bahloul est une islamologue franco-algérienne. Première femme à se déclarer imam en France, elle est la co-fondatrice du projet d'association cultuelle La Mosquée Fatima, qui promeut un islam libéral.
    Floriane Chinsky est une femme rabbin française. Elle fut tour à tour rabbine en Israël puis en Belgique et enfin en France. Elle participe au dialogue interconvictionnel.
    Emmanuelle Seyboldt, née Carrière, est une pasteure française, présidente du conseil national de l'Église protestante unie de France.

  • après la découverte de l'amazonie, racontée dans journal d'une apprentie chamane, corine sombrun part pour la mongolie, guidée par un rêve étrange.
    là, elle apprend avec stupéfaction qu'elle possède des aptitudes au chamanisme. dans ce nouvel ouvrage, elle témoigne de l'extraordinaire initiation, inédite pour une occidentale, dont elle a bénéficié. adoptée par la famille d'enkhetuya, la chamane chargée de lui enseigner son art, elle doit d'abord s'acclimater à la rude vie de la tribu tsaatane avant de parvenir à communiquer avec les esprits. elle découvre alors l'élevage des rennes, la vie sous le tipi, le froid, la promiscuité, et surtout l'humanité chaleureuse d'une vie sans artifice.
    pendant deux ans, elle va suivre son propre chemin initiatique, à la rencontre d'une culture, d'elle-même et, par-delà les limites de la perception, de l'être aimé et disparu, dont le deuil traverse ce récit fascinant.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Vous tenez en main le plus improbable des dialogues.

    Kelly, Bartosz, Peterson... et tant d'autres vivent dans la pauvreté, la rue, la galère. Eux à qui on ne donne jamais la parole et qu'on n'entend jamais, entrent ici en discussion avec le pape François, qui « rêve d'une Église pauvre pour les pauvres ».

    Ils se sont parlé longtemps : eux qui ont soif de relation, de proximité, de justice, et lui qui ouvre pour l'Église un chemin « de fraternité, d'amour et de confiance ».

    Les questions sont venues du monde entier. Elles sont de celles qu'on n'avait posées à aucun pape : son salaire, ses amours, ses défauts, ses doutes, ses angoisses, son confesseur... Elles bousculent aussi François sur l'argent, l'injustice, la guerre, le mal ou le désespoir.

    Les réponses de celui-ci sont sincères, provocantes ou graves, toujours sans détour. Elles sont de celles qu'on n'avait jamais lues ailleurs.

    Un échange d'égal à égal, unique et inspirant.

    L'association Lazare, qui anime des colocations solidaires entre jeunes actifs et personnes de la rue, est à l'origine de ce dialogue. Avec l'aide de nombreuses associations partenaires, elle a recueilli des questions des pauvres du monde entier, puis a accompagné certains d'entre eux à Rome, pour les poser directement au pape. Avec l'accord de ce dernier, l'intégralité des droits d'auteur du livre sera reversée à ces associations engagées sur les cinq continents.

  • En tenue d'Eve : féminin, pudeur et judaïsme

    Delphine Horvilleur

    • Points
    • 11 Janvier 2018

    Les discours religieux fondamentalistes expriment une obsession croissante de la pudeur des femmes. Réduite aux parties de son corps susceptibles d'éveiller le désir, la femme est « génitalisée » à outrance. Faut-il la renvoyer à son destin : le voilement ?

    Delphine Horvilleur analyse les sens de la pudeur et de la nudité, l'obsession du corps de la femme pour proposer une autre interprétation des textes et de la tradition. Elle met à mal les lectures qui font de la femme un être tentateur, et de la pudeur l'instrument de sa domination.

    Ainsi montre-t-elle comment la nudité recouverte d'Adam, d'Ève ou de Noé renvoie à une culture du désir et non à une volonté de le tuer. Comment le voile est à l'origine destiné à approcher l'autre. Comment les hommes endossent, dans la prière et la pratique, les attributs des femmes et du maternel.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Pourquoi l'Église catholique tient-elle tant à la chasteté des prêtres ? Comment les années de séminaire transforment-elles de manière décisive la vie affective et le rapport à la sexualité des futurs prêtres ? Si la question du célibat chez les membres du clergé fait régulièrement - et depuis des siècles - irruption au sein de l'Église catholique, elle est, en ce début de XXIe siècle, d'une terrible actualité.
    Né de la volonté de comprendre la nature du lien entre sexe et formation cléricale, et de saisir la raison pour laquelle les membres du clergé apparaissent, en matière de sexe, si désintéressés en public et obsédés en privé, cet essai documenté est le résultat de longues années de recherche au cours desquelles Marco Marzano a notamment recueilli anonymement les témoignages de dizaines de prêtres, d'hommes ayant quitté le sacerdoce, mais aussi de « formateurs », psychologues et anciens compagnons et compagnes. De ce travail de recherche l'auteur tire un chiffre : seuls 10 % des prêtres appliqueraient leur voeu de chasteté. Mais plus que des statistiques, ces rencontres ont mis au jour des histoires douloureuses de personnes tourmentées et recluses, et permet de lever le voile sur la « culture du secret » qui règne au sein de l'Église, ces non-dits et tabous aux conséquences dramatiques. Là où le voeu de chasteté était le symbole du sacrifice des prêtres pour le salut de la communauté chrétienne, il devient fréquemment la source d'une souffrance et d'un sentiment de culpabilité grandissant lorsque cette règle est enfreinte.

  • L'une est rabbin, l'autre est islamologue. L'une est femme, l'autre homme. Juive ou musulman, nous le sommes chacun de manière singulière... Il y a mille et une façons d'être juif ou musulman !

    Mais nous avons tous deux compris que la Bible et le Coran n'étaient pas étrangers l'un à l'autre. Et, tous deux, nous revendiquons la liberté de la recherche et de la parole religieuses : une liberté responsable, qui assume les questions et affronte les conflits pour déjouer les pièges du fondamentalisme et d'une certaine tradition, repliée sur ses origines.

    Car - nous en sommes convaincus - être « héritier » ne consiste pas à reproduire ce qui a été reçu, mais à le renouveler.

  • «Attention, ce n'est plus moi qui parle !» Par ces mots commence, dans un petit village de Hongrie, une étonnante aventure spirituelle.
    En 1943, au coeur de l'Europe déchirée, quatre jeunes gens - Hanna, Lili, Joseph et Gitta - décident d'installer à la campagne leur atelier de décoration.
    Éloignés de toute pratique religieuse, mais en quête de vérité, ils souhaitent vivre une vie plus attentive à l'essentiel.
    Dès lors, et durant dix-sept mois, des forces de Lumière - que les quatre amis appelleront aussi «Anges» ou «Maîtres intérieurs» - s'expriment de façon régulière par la bouche de Hanna :
    «Attention, ce n'est plus moi qui parle !» Ces entretiens brûlants s'achèvent tragiquement par la déportation et la mort de Joseph, Lili et Hanna, juifs tous trois ; Gitta, la seule survivante, entreprend de transcrire mot à mot les messages de l'Ange.
    Les petits cahiers où elle a consigné le reportage de cette expérience spirituelle donneront naissance à ce document stupéfiant que sont les Dialogues avec l'ange, publiés pour la première fois en 1976, et traduits depuis dans une quinzaine de langues.
    Ce volume est la version intégrale et définitive des Dialogues avec l'ange revue par Gitta Mallasz.

  • Pauses spirituelles

    Anne Ducrocq

    • Grund
    • 23 Septembre 2021

    Faire une pause. C'est répondre à un appel, ni plus ni moins.
    Un appel à se retrouver en face-à-face. Avec soi, le divin en soi, le Tout Autre.
    Une retraite spirituelle, c'est un moment tout simple et inouï, un moment d'un possible retournement. On n'en sort jamais indemne, toujours enrichi.
    Cet ouvrage présente 100 lieux en France pour se ressourcer, se retaper, écouter, renaître, communier à soi et à plus grand que soi.
    Chacun de ces lieux a son propre rythme, ses rites, ses richesses et ses traditions spirituelles. À l'écart du monde, parfois dans des cadres spectaculaires, ils ouvrent des portes pour se reconnecter avec soi-même, avec la vie intérieure et avec le sacré.

  • Deuils, dépressions, naufrages éthiques, ruptures amoureuses, krachs existentiels... : parfois la vie se fait dure, voire terrible. Nul n'échappe à ces chutes qui nous placent face à la seule question qui vaille alors : saurons-nous traverser ces nuits et nous relever - autrement dit : ressusciter ?
    Un solide équipement métaphysique peut nous aider à sortir de ces épisodes dramatiques de l'existence, à les commuer en situations résurrectionnelles. C'est d'une telle métaphysique, chrétienne, qu'il est question dans ce livre à la fois marqué par le tragique de la condition humaine et rempli d'espérance. Denis Moreau y entremêle réflexions philosophiques et témoignages personnels pour examiner quelques-unes des catastrophes que la vie nous réserve et décrire la façon chrétienne de tenter de les traverser, à la lumière de la foi en la résurrection du Christ. Parce que les petites résurrections dans nos vies sont comme des rejetons de la grande. Et que, ainsi que l'écrit Hemingway : « L'homme n'est pas fait pour être vaincu. L'homme peut être détruit, mais pas vaincu. »

  • Leyli et Majnûn : de Jâmi illustré par les miniatures d'Orient

    Jamî

    • Diane de selliers
    • 28 Octobre 2021

    Dans le désert d'Arabie, un poète nommé Qeys aime Leyli passionnément. Envoûté par la beauté de celle-ci, il chante son amour à la face du monde. Perçue comme un déshonneur aux yeux du père de Leyli, cette déclaration publique interdit tout espoir de mariage. Privé de son aimée, Qeys sombre dans la folie et devient majnûn, « le fou », en persan. Un surnom revendiqué, un destin.

  • En finir avec les idées fausses sur la laïcité

    Nicolas Cadène

    • Editions de l'atelier
    • 22 Octobre 2020

    « La laïcité est contre les musulmans. » « Les signes religieux n'ont rien à faire dans l'espace public. » « À l'école, on n'a pas le droit de parler des religions. » Régulièrement brandie comme argument massue dans les médias et les débats politiques, la laïcité fait l'objet de fantasmes. Dans un contexte de peurs multiples, nombre de discours visent à imposer un « durcissement » de la laïcité dans le but, parfois inavoué, de réduire les libertés qu'elle garantit et de multiplier les interdits qu'elle prévoit. Au risque de la dénaturer et de briser l'équilibre fragile posé par la loi de 1905.
    Les exemples de polémiques à ce sujet se sont multipliés ces dernières années, se focalisant essentiellement sur l'islam.
    Pour sortir des préjugés et garantir un débat serein, il paraît indispensable de se réapproprier point par point la laïcité telle que définie par le droit et telle qu'elle découle de notre histoire : éclaircir les confusions, déconstruire les idées reçues et les représentations fausses.
    Face aux replis identitaires (de tous ordres), aux contestations et aux pressions contre la République, mais aussi face à l'instrumentalisation dangereuse et de plus en plus courante de la laïcité, ce livre s'attache à définir ce qu'elle rend possible et ce qu'elle interdit, et sous quelles conditions.

  • De Fra Angelico à Pablo Picasso, de Charles Péguy à Michel Houellebecq en passant par Georges Bernanos, Jésus est sans conteste l'une des figures qui a le plus inspiré les artistes depuis le IIIe siècle.

    Jésus de Nazareth, par sa vie et son message, a fortement imprégné l'art occidental de toutes les époques. Dans ce livre richement illustré, Pierre-Marie Varennes analyse une sélection iconographique souvent inattendue de près de cent oeuvres d'art, en les confrontant à des passages de la Bible et à des extraits de grands textes littéraires. Il donne à voir l'extraordinaire variété des interprétations esthétiques qui ont été faites de la vie de Jésus et de l'enseignement de ce prédicateur, depuis l'art paléochrétien jusqu'à l'art moderne. Au travers d'oeuvres aussi diverses que La Main de Dieu d'Auguste Rodin, La Résurrection de Lazare de Rembrandt ou le « Dieu caché » de Blaise Pascal, l'auteur met en lumière la puissance évocatrice de la figure de Jésus, qui pour les chrétiens est le « Christ de Dieu ».

  • L'amour, la foi, l'espérance. Il semble aujourd'hui plus que jamais nécessaire de retrouver le sens de ces mots. C'est l'objet de cette lettre, adressée à tous ceux qui sont chrétiens - un peu, beaucoup, passionnément - ou qui ignorent qu'ils le sont - et qui se demandent comment s'engager de tout leur être dans l'aventure de la vie. C'est aussi une invitation à intensifier son rapport avec le monde, à augmenter sa joie à être. Dans une langue incandescente et pudique à la fois, Christiane Rancé offre un texte d'espérance, tourné vers la vie et les autres. Un livre de mémoire sans passéisme, et de combat sans violence. Une parole à contre-courant et joyeusement rimbaldienne, puisqu'elle fait le pari de l'éternité.

    En stock

    Ajouter au panier
  • D'un côté, la révolution néolithique correspond à l'avènement d'un pouvoir qui s'exerce sur le travail humain, l'imperium, d'où procède l'antagonisme entre maîtres et esclaves, oppresseurs et opprimés. De l'autre, elle constitue l'amorce d'un processus d'émancipation, celui par lequel les êtres humains commencent à s'affranchir de l'empire des forces naturelles avec une détermination absolument nouvelle. Certains en ont déduit que la domination de l'homme sur l'homme était une condition de la transformation du monde. Telle est du moins l'idée que véhiculent les mythes des civilisations impériales de l'Antiquité, selon lesquels les humains auraient été créés pour servir les dieux ; celle dont témoignent aussi bien les thuriféraires du capitalisme. Où donc situer le point de rupture avec cette antique justification de la servitude ?
    Interrogeant, à la suite de Foucault, « la vérité sur ses effets de pouvoir et le pouvoir sur ses discours de vérité », Ivan Segré situe celui-ci non pas dans l'émergence de la rationalité occidentale, mais dans le récit biblique de la création du monde et de l'humain. Car prise à la lettre, la Bible hébraïque se présente en effet comme un acte de subversion sans précédent des mythes impériaux. Nourri par une connaissance encyclopédique tant de la tradition philosophique que de l'histoire du judaïsme, cet essai propose une exploration inédite de l'injonction anarchique, ou adamique, à destituer le principe de domination.

  • Il fallait bien la Fondation pour l'Innovation Politique (Fondapol) pour amorcer une enquête d'une telle ampleur. Où va le christianisme, à l'heure des fake news, de la crise orthodoxe, des débats incessants sur la laïcité et sur la liberté religieuse ? Que nous apporte-t-il dans nos relations avec l'autre - en Europe ou ailleurs ? Que devons-nous faire pour faire fructifier son héritage ?
    Dix intellectuels, politologues, théologiens, historiens, ont décidé de regarder posément notre époque, de réfléchir sur notre avenir, et d'enquêter sur l'utilité de la religion dans un moment politique qui trop souvent nous désespère.
    Un ouvrage édité en collaboration avec la Fondation pour l'Innovation Politique (Fondapol), sous la direction de Dominique Reynié.
    Avec les contributions de Philippe Portier, Jean-Paul Willaime, Jean-François Colosimo, Jean-Dominique Durand, Henri Madelin, Émile Perreau-Saussine, Thierry Rambaud, Aurélien Acquier, Jean-Pascal Gond et Jacques Igalens.

  • Histoire de l'URSS

    Nicolas Werth

    • Que sais-je ?
    • 8 Janvier 2020

    De la chute du tsar à celle du dernier président du Soviet suprême, retour sur plus de sept décennies d'une histoire complexe et mouvementée, marquée par deux guerres mondiales et la guerre froide. Combien y a-t-il eu réellement de révolutions en Russie en 1917 ? Entre léninisme et stalinisme, continuité ou rupture ? Quelles sont les causes de l'effondrement de l'empire soviétique ?
    À ces questions et à de nombreuses autres, Nicolas Werth apporte des réponses claires et documentées. Une somme de référence, où il dresse l'inventaire d'une certaine idée de l'utopie communiste devenue réalité.

  • Religion, utopie et mémoire

    Danièle Hervieu-Lèger

    • Ecole hautes etudes en sciences sociales
    • 25 Novembre 2021

    Dans ce petit livre, Danièle Hervieu-Léger esquisse les circonstances personnelles qui l'ont conduit, depuis cinquante ans, à consacrer son temps et son énergie aux sciences sociales des religions, et plus précisément à l'exploration du devenir du christianisme contemporain en Occident.
    Elle revient sur le tournant de la « seconde génération » des sociologues des religions en France, après le temps des « fondateurs » qui établirent les bases de la discipline au début des années 1950. Ce sera aussi l'occasion d'apporter un témoignage sur les processus qui, depuis la fin des années 1990, ont changé en profondeur la physionomie du paysage français de la recherche et de l'enseignement supérieur.

  • Les vignerons du ciel : les moines et le vin

    Marc Paitier

    • Mareuil editions
    • 9 Décembre 2021

    Hommes de prières mais aussi travailleurs infatigables, les moines ont modelé le visage du vieux continent. Grâce à eux, la viticulture a pu renaître. Par leur travail, les vignobles ont gagné de nouveaux espaces, ont pu rassembler des hommes de bonne volonté et ont nalement transformé les paysages. Les régions viticoles européennes telles qu'elles existent aujourd'hui ont toutes, un passé monastique qui les a profondément marquées et dont elles portent encore l'empreinte. « En regardant le Ciel, les moines ont dessiné le jardin de la terre » dira Dom Gérard, fondateur et premier abbé de l'abbaye bénédictine du Barroux. Les vignerons du Ciel rend hommage à leur action bienfaisante sans laquelle la civilisation du vin serait morte. Agrémenté de très belles photos souvent inédites, ce beau livre permet de mieux comprendre combien le développement de la viticulture est lié au rayonnement monastique. Un ouvrage salutaire qui nous o re une véritable promenade au sein des plus grands vignobles de France et d'Europe.

  • La musique ou la mort

    Claude Hagège

    • Odile jacob
    • 23 Septembre 2020

    « Habité depuis l'enfance par une folle passion des langues, qui m'a conduit à devenir un linguiste professionnel, je suis également envahi, depuis longtemps, par un questionnement : d'où vient donc le besoin qu'ont les humains de croire en un dieu ?

    Pourquoi l'histoire des religions est-elle hérissée de tant de violences, alors que, suscitées par les interrogations et les angoisses humaines face à un monde encore largement inexpliqué, elles auraient dû avoir pour vocation de réunir toute l'humanité ? En effet, elles proposent quelques explications, certes différentes, mais qui ont pour point commun de rassurer.

    Telles sont les considérations qui m'ont conduit à proposer ici mes réflexions sur les problèmes universels que soulève l'étude des religions. » C. H.

  • Pourquoi un juif se couvre-t-il dans une synagogue alors qu'un chrétien se découvre dans une église ? Pourquoi juifs et musulmans ont-ils interdiction de consommer du porc ? Sur quels principes reposent la circoncision et le baptême ? Quelles différences entre Halakha, droit canon et charia ? La kabbale est-elle une secte ? Où se trouve l'arche de Noé ? La charité serait-elle l'apanage du christianisme ? Homme et femme ont-ils une âme ? Le plaisir sexuel est-il sacré ?
    En répondant de façon objective et neutre à près de 200 questions essentielles, Isabelle Lévy explique avec clarté les origines, l'histoire, les dogmes, les croyances, les rites, les pratiques des trois religions monothéistes, et en expose avec clarté les convergences et les divergences. Elle aborde également de nombreux thèmes en résonance avec l'actualité, tels l'euthanasie, l'interruption de grossesse ou le don d'organes.
    Remontant aux sources des traditions religieuses et s'appuyant sur de nombreux entretiens avec des spécialistes des trois religions, elle démontre que juifs, chrétiens et musulmans partagent aussi des valeurs communes.

  • Les grandes religions pour les nuls

    Jean-Christophe Saladin

    • First
    • 26 Septembre 2019

    Pour comprendre nos origines et le monde d'aujourd'hui. Dans cet ouvrage complet, retrouvez les grandes familles de religions : les polythéismes antiques, qui nourrissent encore notre imaginaire ; le judaïsme trois fois millénaire ; le christianisme et ses Églises ; l'islam sunnite et chiite. Plus loin de nous, les spiritualités orientales : le bouddhisme qui domine l'Asie, mais aussi l'hindouisme, le taoïsme et le shintoïsme. Enfin, pénétrez dans l'univers des esprits et des chamanes héritiers de croyances millénaires.
    Découvrez :
    * Les grandes familles de religions.
    * L'histoire des religions d'hier et d'aujourd'hui.
    * Les grands personnages et les textes sacrés.
    * Les repères clés et les grandes ruptures de l'Histoire.
    * Les problématiques à l'oeuvre dans le monde contemporain.

  • Civilisations et transmission de la connaissance

    Jean-Yves Leloup

    • Lazare et capucine
    • 20 Janvier 2022

    Représentés par de très grands intellectuels, voici les courants majeurs des différentes spiritualités du monde qui ont influencé ou canalisé la transmission de la connaissance dans les civilisations humaines et qui marquent encore le visage comme le développement de nos sociétés modernes. Si les traditions religieuses et spirituelles sont nombreuses, l'être humain est tout à la fois un, complexe et multiple, et il progresse sur les chemins de la connaissance en utilisant les voies variées qui s'offrent à lui selon sa culture et son origine. Qu'apportent donc de convergeant ces traditions dans la construction d'une humanité « ouverte » et consciente ? Éducation, initiation, information, désinformation, docte ignorance, discernement d'une Présence ? Lama Teundroup, Eva de Mitray Meyerovitch, Roshi Taikan Jyoji, J.-P. Milou-Caldaguès, Jean-Yves Leloup, Père Cyril Argenti, Carl A. Keller et Emmanuel Lévinas nous proposent leur réflexion lumineuse. Dir. J-Y Leloup

  • Mont Athos : carnets 1974-2015

    Jean-Claude Larchet

    • Syrtes
    • 20 Janvier 2022

    Péninsule grecque où se retirent les ermites chrétiens depuis le IVe siècle, le Mont Athos devient, à partir du Xe siècle l'un des hauts lieux du monachisme orthodoxe. Aujourd'hui encore, vingt grands monastères et près de cinq cents ermitages entretiennent fidèlement des traditions séculaires. L'auteur, Jean-Claude Larchet, théologien orthodoxe français de renom, y effectue des séjours réguliers depuis 1974. C'est à partir des notes qu'il a prises de ses voyages et des rencontres qu'il a pu y faire qu'il a composé ces carnets.
    Pour les néophytes, ce livre propose une ouverture au monde spirituel de l'un des lieux les plus authentiques de la religion orthodoxe. Aux initiés, ce livre donne accès à des témoignages rares avec des grands higoumènes, gardiens de la vie cénobitique.

  • Au moment où les sociétés sont assaillies par une crise sanitaire extrêmement déstabilisante, ces mots du pape François appellent à nouveau au combat spirituel autant que politique.
    Cinq ans après l'encyclique Laudate si', le pape prolonge ici avec Carlo Petrini, fondateur du mouvement Slow Food, son exhortation à protéger notre « maison commune » des dégradations humaines et écologiques causées par notre système. Les deux hommes dénoncent ces autres virus que nous avons développés, une économie de marché sauvage, une injustice sociale violente. Mais ils entreprennent aussi, avec vigueur et profondeur, de dessiner les voies d'une écologie qui cesse d'être un slogan pour devenir un choix. Biodiversité, économie, migration, éducation, communautés : ces notions font l'objet d'une réflexion particulière, constructive et optimiste.
    Réunis par une même confiance dans un changement possible, le pape et le militant appellent toutes les compétences et les bonnes volontés à s'unir pour transformer notre vie et s'engager dans la défense d'une biodiversité indissociablement humaine et écologique. À ce titre, l'expérience des ethnies qui vivent en relation étroite avec la nature est essentielle à considérer : elles « ressentent nos propres ombres » que nous ne voyons pas nous-mêmes. Et les murs que nous construisons, à abattre.

empty