Littérature générale

  • Armandelle

    Sylvie Delbrouck

    Qui est Nicolas d'Armandelle ? Et pourquoi accepter ce duel, dont il sait l'issue fatale en ce premier septembre 1715, sur une plage des Indes Occidentales ?
    Pour l'amour de Joséphine, une jeunemulâtre ?
    Quel secret l'unit à Théodore, esclave affranchi et intendant du domaine Irène ?
    Enfin, quelle surprise, lorsque le vicomte de la Palombière, offensé et offenseur, va découvrir, au terme d'un combat acharné, que celui qu'il vient de pourfendre n'est autre qu'une femme : Armelle Hébert de la Jouerie.
    De sa naissance en 1666 à St Germain en Laye, à son décès en Martinique, l'auteur nous conte la vie romanesque et aventureuse de cette femme aussi passionnée et déterminée dans ses amours que dans sa haine.
    Son extraordinaire odyssée va nous entraîner en Italie, en Sicile, en corse,mais aussi en Argentine, au Chili et en terre de feu. Tour à tour, frivole, sauvage, guerrière, elle endossera les habits de précepteur, de veuve, demaîtresse, de forçat évadé, de pirate, d'exploratrice, pour finir face à elle-même, face à son destin.
    Bien longtemps après samort, ceux qui ont croisé sa route parleront encore d'elle !

  • Fin septembre 1793, « A l'Estouvelle » près du bourg de Montaigu, François de Mondrian, un veuf nonchalant, pacifique et philosophe, vivait depuis fort longtemps à l'écart de la cour et ne sentit pas venir le danger.
    Anne, son aînée, tout juste âgée de 17 ans et sa cadette de 14 ans, Luce, profitaient de la douceur de cette fin d'été... Comment auraient-elles pu pressentir que l'horreur était déjà à leur porte et que leur monde allait définitivement basculer !
    Jetés sur les routes - avec des milliers de familles vendéennes - durant des semaines, désemparés, gelés, affamés, malades, épuisés et en haillons, confrontés aux épidémies et aux exactions d'une incroyable cruauté, ils cheminèrent dans le froid, la boue, sous la pluie ou le gel... vers l'antre du diable nantais... Affrontant l'une des plus noires tragédies humaines...
    ... « Même si mes héroïnes sont fictives, les évènements et beaucoup de personnages qu'elles croisent ont réellement existé. Mon approche respecte la réalité historique et les lecteurs amateurs d'histoire avec un grand « H » devraient trouver dans l'annexe de cet ouvrage de quoi assouvir leur curiosité. Quant aux amateurs de roman, ils s'attacheront - je l'espère - à l'épopée tragique de ces malheureuses égarées dans la tourmente révolutionnaire de l'An II ».

  • Cette expérience montre à quel point la vie suit la loi de la relativité : un jour, vous touchez le fond ; le lendemain, vous voici en haut de l'affiche... ...avant d'en redescendre ».
    Détails d'une vie d'itinérance...

  • 30 années de carrière dans l'enseignement de la petite enfance, beaucoup de joies, des faits qu'elle ne pourrait pas reproduire aujourd'hui.

  • La vie n'est qu'un livre en blanc où chaque jour qui passe permet au roman de votre existence de prendre forme. Joie ou tristesse, tout s'inscrit à l'encre indélébile. N'écrivez jamais le mot fin, avant que l'histoire ne soit réellement terminée...

  • L'uniforme

    Antoine de Ribérac

    "Le temps efface tout" C'est presque vrai ; à ceci près que pervers, il préfère la lente oxydation des hommes et des genres. Alors, pour résister, la mémoire s'organise souvent autour d'un simple son, d'une odeur ténue, d'une saveur amère, d'une envie sucrée... ou de sombres funérailles. Relativité du temps et de l'espace démontrée par un conteur arc-bouté sur des mots, l'auteur nous fait profiter d'une filiation directe avec le porteur de souvenirs pour en mesurer l'impact, échanger la détresse contre la truculence et commuer le cynisme en bonté...
    La liste n'est pas exhaustive mais le pluriel bien singulier. Antoine de Ribérac plonge et nous entraîne tout au fond de cette histoire insolite pour ne remonter qu'au bord de la noyade. Laisser pour mieux prendre. Rire pour moins souffrir. Bien écouter pour mieux sentir.

  • Le sommeil de Zoé

    Monique Le Dantec

    Zoé rencontre Pierre et comprend que cette relation est importante. Mais bientôt elle est victime
    d'hallucinations qui s'aggravent et vont jusqu'à la terroriser. Pourquoi ces apparitions ? Zoé
    veut comprendre, elle cherche la vérité ... Mais où la vérité s'arrêtte-t-elle ? Zoé devra-t-elle aller
    jusqu'aux frontières de la mort ?

  • Ce livre raconte une histoire d'amitié entre un vieux paysan solitaire, ingambe et bougon et un jeune lycéen surdoué que ses parents obligent à séjourner dans un village isolé.
    Ensemble, ils braconneront sur le eb et dans les bois et découvriront de graves menaces environnementales sur le village où leurs deux solitudes se sont rencontrées.
    Une jeune femme les rejoindra, qui deviendra très proche de l'adolescent et qui contribuera à donner à leur croisade un rententissement international.
    Vont-ils réussir un parcours «avec zéro faute» qui éloignera le spectre d'un jumelage par le sang entre Toulouse et leur paisible village picard ? Cela dépendra de vos opinions politiques et donc de la fin que vous choisirez parmi les quatre qui vous sont proposées.

  • A17 ans, avec son bac en poche, Louis part à Bordeaux faire ses études de médecine. Sans famille et sans ressources, il sait que ce ne sera pas facile, loin de ses amis et des lieux auxquels il est attaché à la Rochelle. Mais là encore, l'amitié l'aidera à traverser toutes les épreuves. Celle qu'il noue avec quelques étudiants, républicains convaincus comme lui mais bien plus que tout, celle qu'il développe avec Marcel, enfant du ruisseau malmené par la vie, dont il devient vite le grand frère.
    Tandis que ses relations épisodiques avec Émilie souffrent de la distance grandissante entre leurs deux univers, lui et Marcel sombrent peu à peu dans la spirale de la misère.
    Mais Louis n'est pas homme à compter sur autre chose que lui-même pour trouver une issue...

  • Pourquoi moi ?

    Gaillard

    Jeune femme comme beaucoup d'autresbourguignonne de naissance, vie actuellement près de Clermont-Ferrand, Pam nous fait part d'une expérience rarissime. Après une jeunesse un peu tumultueuse, mariage, enfants...puis le drame !
    Garder un enfant que la vie a abandonnée, pour que vive son jumeau...
    Pourtant la vie doit continuer, Pam est artiste, elle exprime dans son style, peintures, poteries, écrits, ses angoisses, sa peur, sa détresse, sa joie... Et puis l'enfant trop tôt disparu parle... Quels messages veut-il nous transmettre ?
    Un livre à découvrir, écrit simplement, sans effets de littérature, mais avec le coeur,avec les larmes...

  • Denise Caminade nous propose ici son premier roman, sa première grande étude spirituelle devrais-je écrire.
    Profondément cartésienne jusqu'à l'événement malheureux qui a bouleversé sa vie, elle a été obligée de reconsidérer tout ce en quoi elle croyait ou ne croyait pas. Des « interventions» de son défunt époux lui ont fait entrevoir un possible au-delà. De nombreuses lectures l'ont amenée à se poser de très nombreuses questions, celles que peut-être vous vous posez également. De nombreuses réponses l'ont parfois satisfaite, mais aussi que de déceptions dans les discours ou écrits de savants bien connus, d'officiels, de responsables gouvernementaux.
    La vérité reconnue provoquerait-elle un raz-de-marée dans l'édifice des grandes religions ?
    Mettrait-elle en péril la structure même de nos civilisations ? A vous de vous faire une opinion à travers ce livre fortement documenté, au fil de témoignages de personnes connues , et au travers de démentis officiels bien souvent peu crédibles.

  • Du soleil, de l'amour, des nuages,quels mots élégants pour dire que l'on a envie d'être aimé, d'aimer, de ne pas êttre seul. Voir la nature, lui parler, exprimer avec de l'humour chaque petit ennui de la vie, avoir le sourire, toujours le sourire et même tourner en dérision les évènements qui nous marquent d'un fer rouge, voilà tout le portrait de Jeannine Barre-monthieux. Des poèmes pour rire, des vers pour pleurer, c'est tout l'automne d'une vie qui s'exprime dans ces pages que l'on veut lire et relire.

  • Le massacre effroyable des hommes que furent au XXeme siècle les deux grandes guerres mondiales devait laisser des millions de femmes, désemparées - veuves, fiancées, vierges patriotiques - dans la douleur de leur irrémédiable solitude, toutes mères potentielles exclues à jamais de l'hymen L'opinion a été sévère aux infidélités des épouses.Mais quel silence pour celles qui conservèrent leur foi aux vivants et aux morts qu'elles ne reverraient pas.
    Par le cri déchirant de l'une d'entre toutes, de combien d'innocentes l'auteur plaidet-elle ici le désespoir obscur de ces vies ignorées, rejetées de la société numériquement déséquilibrée, privées cruellement par la guerre de leurs droits humains naturels.

  • Deux amis s'interrogent : comment sauver Raymond ?
    Cet enseignant, homosexuel et séropositif est en dérive totale. Fervent défenseur des sans-papiers, mais inféodé à ses passions pour les jeunes Africains, ses protégés profitent systématiquement de sa naïveté et de sa philanthropie.
    Cette soumission va l'emmener progressivement à la ruine matérielle et mentale. A travers le journal intime de Raymond, le lecteur plonge dans son univers glauque et traverse avec lui ses expériences.
    Sa dépendance affective va l'amener à côtoyer le milieu louche des dealers et à être squatté en permanence.

  • Le secret

    Thérèse Dardot

    Lorsque, par un heureux hasard du destin, Elise a la possibilité de retrouver le château de son enfance et tous ses souvenirs, elle éprouve une grande joie. Cependant, dès son arrivée, elle discerne qu'une atmosphère lourde plane sur cette grande bâtisse isolée et sur ses occupants :
    Etrange, Lucie de la Lande, dont la raison s'égare parfois !
    Surprenant son fils Philippe, ce géant énigmatique !
    Inquiétante, Noémie la gouvernante fourbe !
    Sans aucun doute un mystère demeure ! Qu'est devenue la jeune Patricia, disparue soudainenent, dont l'ombre omniprésente perturbe les habitants du château ?
    Brusquement des phénomènes paranormaux se produisent !
    Terriblement angoissée et inexplicablement sans nouvelles de sa famille, Elise envisage sérieusement de quitter le lieu.
    Qui saura la convaincre de rester ?

  • L'eau symbolise depuis les origines, l'élément essentiel à l'éclosion de la vie,mais elle n'en est pasmoins considérée comme salvatrice, purificatrice, sacrée lorsqu'elle devient lustrale en divers rituels et qui mieux qu'un poète d'esprit comme Jacques Viesvil pouvait l'évoquer, elle est un rêve où germent ses semences.
    Il faut y percevoir également l'extrême proximité avec la vie comme une naissance spirituelle qui vivrait au rythme du sang de la terre.
    Quel sera le devenir du pays des eaux de Sambre, l'issue du chemin de l'eau ? Nul ne le sait !
    Ce sont de bien beaux textes qui révèlent toute l'âme d'un pays scandé etmartelé par la voix de Jacques Viesvil, aux battements du coeur se mêlent le sang et l'eau de la Sambre.
    Il s'agit toujours d'une voix pacifiée, d'un timbre de sagesse, d'une parole humaine qui s'élève avec les brumes d'eau. Des pages gorgées d'odeurs de terroirs.
    Jacques Viesvil fait de la Sambre un miroir aux gueules noires, il use d'un verbe qui porte haut (porte eau) le cri, le chant de l'homme au labeur, un rythme qui bat les pavés des carreauxmouillés, qui sculpte le temple de l'humanité.
    C'est le constat d'une rivière qui traverse aujourd'hui des terres exsangues, qui osent se souvenir des clichés sépia des scènes de travail d'un temps qui n'est plus.

  • Le cygne

    Frey Emmanuel

    Compositeur, auteur, écrivain, Emmanuel Frey nous fait imaginer le ressenti de sa sol itude à travers ses poèmes.

    La nature, les animaux, les hommes et femmes de ce monde, tout en lui est source d'Amour, cet amour qu'il nous offre à travers ses mots, ses l ignes, ses textes.

  • A cinquante deux ans, lié encore à son passé de sans domicile fixe, depuis cinq ans, lutte avec acharnement pour s'en sortir. Seule, une minuscule lueur d'espoir le maintient en vie.

    Princesse a trentre et un ans et vit à l'Île Maurice, un pays décidément bien différent des autres et l'auteur en tombera amoureux.

    Lequel des deux passera une annonce dans le journal ? Ou y répondra ? Peu importe cette rencontre sera magique et leurs parcours dissemblables, par rapport à l'âge et à l'origine sera décrit par chacun d'eux depuis leur petite enfance.

    C'est une belle et véritable histoire d'amour, pas toujours admise par les autres qui voient cette union d'un mauvais oeil. Malgré les nombreux obstacles qui se dressent devant eux, Princesse et lui commenceront à se reconstruire ensemble.

    C'est le premier livre de l'auteur, qui d'après les innombrables notes prises le plus souvent assis sur un banc public ou sur des marches d'escalier, au dernier étage d'un immeuble, seul logis possible pour une nuit de solitude et de détresse morale jusqu'au jour où la lettre magique tant attendue arrive....

    L'humour, quelques nuances de poésie et l'espoir d'un monde meilleur est bien présent dans cet ouvrage écrit sous les tropiques.

  • A l'insu de l'entendement - notre espace personnel - protège et nourrit - une pensée intime et profonde - qui resurgit un jour - pour se dépenser- en fragments - en bribes - et en relais. C'est le sens du mot grec poien qui signifie poésie. Et tout ceci construit un temps intérieur - qui nous appartient en propre - pour nous porter toujours plus loin. Une pensée - c'est se dépenser - une pensée sait se dépenser - une pensée cesse des pensées. Voici toute la déchirure schismatique entre les différents niveaux d'être.

  • « Vous avez vécu ce que, tous les jours, desmilliers de gens vivent sans le savoir ou sans oser le dire », lui déclara le thérapeute...
    Emeline vivait un mal être indéfinissable et s'en accommodait plus ou moins jusqu'au jour où, à 40 ans, elle passe le bac, puis devient professeur d'économie. Neuf ans d'études. Elle croyait que cemal être venait de ses frustrations intellectuelles. Erreur. C'est ailleurs qu'elle doit chercher. Après maintes péripéties : thérapies diverses, revisite de son enfance vosgienne, voyages au lointain, Chine, Inde... rencontres, expériences insolites... elle tombe sur lemonde de l'invisible, des « esprits possessifs ». Ils « l'habitaient » depuis plus de 30 ans à ses dépens. Catharsis ! Ce n'est pas fini pour autant. Elle continue sa quête obstinée - hors des sentiers battus - et rencontre un autre monde, celui de l'inconscient. 2ème catharsis.
    Peu à peu, elle découvre qui elle est, son potentiel bloqué, et aspire à s'exprimer. Mais une dernière surprise l'attend !
    Ce livre offre au lecteur une vision palpable du monde - complètement tabou - de l'invisible, de celui -moins controversé - de l'inconscient, et une approche méconnue des liens à nos ancêtres. Un bel exemple de pugnacité récompensée.
    L'auteure s'est inspirée de son vécu pour écrire ce premier roman. Comme l'héroïne, elle est d'origine vosgienne, a repris des études tardivement, voyagé en Orient, rencontré le surnaturel... Elle souhaite maintenant se consacrer essentiellement aux voyages et à l'écriture.

  • L'auteure brosse le portrait de trois personnages dont le destin est marqué par leurs liens avec leur fratrie dès la plus petite enfance. Souvenirs heureux mais aussi souffrances et traumatismes. L'une des héroïnes, agée, voit sa vie tranquille basculer lorsqu'elle apprend l'existence d'un frère naturel né sous l'occupation.
    ECRITS DE JEUNESSE rassemble des textes écrits par l'auteure au cours d'une jeunesse difficile, sous la forme d'une intrigue simple comme la vie. Poésie, voyages, nature sont au rendez-vous.

empty