Edilivre

  • « Hommage à l'Afrique profonde ; celle qui se réveille à l'aube et se couche lorsque les premiers esprits de la nuit font leur apparition, celle qui se bat pour conserver ses valeurs ; celle qui refuse l'assimilation. »

  • Cette oeuvre sur la laïcité a été écrite en 2004 pour essayer de traiter la problématique du phénomène du fanatisme et de l'extrémisme religieux dans le monde et, en même temps, sensibiliser l'opinion publique internationale sur les dangers de l'islamophobie vis-à-vis de la cohabitation pacifique et de la cohésion sociale, qui restent la condition sine qua non pour une paix universelle et une stabilité sociale pérenne dans le monde. Néanmoins, la portée profonde propre de la notion de laïcité ne peut nullement transcender le concept de démocratie, qui reste l'expression pure et sublime de toute liberté individuelle et collective, qui touche au bien-être des peuples, indépendamment de leurs races, religions et cultures. Par évidence, c'est l'humanisme qui transcende la religion...
    />

  • L'ouvrage intitulé La Culture de la pauvreté dans les pays en développement traite des problèmes contemporains tels que la vulnérabilité sociale, la permanence de l'impérialisme, l'insécurité politique, la discrimination, la corruption, et le pouvoir de l'argent. Il s'agit d'une sociologie actuelle des ravages du capitalisme dans les pays en développement.
    Il est question de mettre à nu les logiques qui astreignent les élites gouvernantes à travailler contre le développement et la démocratie. Cette étude est un essai de décryptage de la violence consécutive à l'adversité à laquelle les pauvres font de plus en plus face dans les pays en développement.

  • Plus de 900 femmes parlent de leur sexualité. De nombreuses phrases de patientes sont rapportées.
    Quelques schémas d'anatomie servent à comprendre ce qu'est la sexualité normale (point G, orgasme, femme fontaine...). Plusieurs grands noms de la médecine française confirment l'exactitude de ce travail.
    La sexualité altérée se comprend à partir d'éléments psychologiques expliqués le plus simplement possible. Les réponses des patientes sur l'absence d'orgasme, le mal-être sexuel... révèlent que l'autocensure sexuelle est la principale cause des problèmes sexuels.
    Une patiente ayant compris ceci au décours d'une maïeuthérapie (psychothérapie qui est expliquée longuement) résume son efficacité par cette phrase de Baudelaire : « Extraire le bien du mal ».

  • Le formateur d'adultes et l'enseignant, de la maternelle à l'université, sont concernés par l'utilisation du numérique dans leur pratique pédagogique au quotidien. Un cours est présenté sous la forme d'un diaporama qui peut être mis en ligne. Cette digitalisation de la formation tend à utiliser aussi une plateforme de formation sur laquelle l'ensemble d'un parcours de formation est implanté. De ce fait, le rapport à l'apprentissage et la communication avec les apprenants nécessitent un questionnement nouveau de la part du pédagogue. Cet ouvrage évoque une vingtaine d'années de la pratique du numérique de l'auteur dans son action pédagogique, de la maternelle à l'université.

  • L'enquête philosophique ici menée s'est construite autour d'un paradigme inédit : « nuire à autrui, c'est se nuire à soi-même ». Il s'agit là d'un itinéraire philosophique faisant intervenir les thèses ainsi que les oeuvres de Platon, Kant, Bautain, Gratry et Ricoeur afin de légitimer l'idée d'une solidarité dans le mal.
    Comment le mal que peut faire ou subir un Asiatique ou un Amérindien peut-il retentir jusqu'à moi et importer à ma destinée ?
    Adressée à un large public, cette réflexion a pourtant l'ambition d'être une contribution à la philosophie morale et à la théologie d'un chercheur, pour aider au recul de l'apathie et de l'indifférence qui définissent, à n'en point douter, l'état moral de notre modernité.

  • Aujourd'hui, ce n'est pas un jour ordinaire. Le personnel de la maison de retraite est sollicité pour imaginer une animation innovante à proposer aux résidents, sachant que certains d'entre eux ont des trous de mémoire et d'autres, une perte de l'odorat plus ou moins avancée. Il s'agit de relever un véritable défi que celui de vouloir les inviter à participer à un atelier olfactif. Utiliser son nez comme moteur du souvenir, une opportunité de vivre une expérience qui n'est pas anodine.

  • Comme le dit un dicton populaire, "L'argent ne fait pas le bonheur". Cette citation se confirme de plus en plus aujourd'hui, illustrant à merveille les limites imposées par l'argent au sein de nos sociétés modernes. Ainsi donc, nous devrions essayer de changer nos institutions capitalistes en une économie plus solidaire et sans aspect monétaire, dans laquelle tout le monde pourra bénéficier du minimum vital : logement et nourriture. L'ajout de confort (voiture, voyages, etc.) sera assuré par le travail, et le superflu dépendra de la catégorie socio-professionnelle de chacun.

  • Par l'intermédiaire de l'homosexualité « pour tous » (vrai but de la théorie du genre), de l'avortement sélectif et plus tard du clonage, le fondamentalisme féministe espère, plus ou moins consciemment, créer une société idyllique de femmes « débarrassées » des hommes. Quand tout le monde sera homosexuel, les êtres humains de sexe masculin finiront par disparaître. Les hommes n'ont pas d'ovocytes et pas d'utérus. Ils ne seront pas en mesure de se cloner d'une façon autonome. Les femmes seront les seules à pouvoir se reproduire. Au fond, ce sera un génocide « participatif » sans qu'une seule goutte de sang ne soit versée. In fine,il n'y aura plus qu'une seule femme, lesbienne et clonée par centaines de millions. La victoire absolue du politiquement correct et de l'indifférenciation universelle.

  • "Un Employeur vous attend. Trouvez-le" La Mthode des Entretiens est un ssame pour tous les salaris (cadres, ETAM, ouvriers) qui dsirent faire voluer leur carrire professionnelle en toute autonomie et discrtion. Elle est particulirement adapte aux licencis. La Mthode des Entretiens assure de trouver un emploi durable ds qu'un projet professionnel ambitieux est dfini et prsent directement des employeurs cibls. Ils sont contacts sur recommandation, sans avoir connaissance de leurs besoins humains.

  • Mobiles incendiaires

    Thérèse L.

    • Edilivre
    • 30 Octobre 2020

    Ils sont petits et invisibles et pourtant ils se révèlent plus dévastateurs que des armées combattantes.
    Thérèse ne se doute pas que ce jour d'Avril 2021 allait être celui d'une rencontre avec un virus très spécial.
    Celui que nous allons découvrir relève certes de la science-fiction aujourd'hui, mais la pandémie que nous venons de vivre était inconcevable avant que nous la subissions.
    A chaque fois, l'homme a trouvé une réponse technologique ou médicale (ou les deux). Aurons-nous toujours la riposte adaptée ?
    Notre limite dans les avancées technologiques ne nous protègent pas toujours de ces « monstres invisibles » qui arrivent sans crier gare nous laissant démunis et impuissants et suspendus au miracle qui nous sauvera avec une nouvelle arme pour les combattre.

  • Les garçons et les hommes au Congo se considèrent comme les seules vraies personnes. Ils dirigent tout, les femmes ne sont là que pour les servir. Quand on dit qu'il n'est pas bon que l'homme soit seul, on veut probablement dire que l'homme seul est malheureux ou que ce monde n'aurait pas de sens si l'homme restait seul. Dieu dit que la femme est un être semblable à l'homme. Donc la personne qui manque à l'homme pour que celui-ci soit heureux, pour que ce monde soit, c'est une femme. En réalité, l'homme sans femme est comme une chaussure sans pied. La femme est le seul être qui donne un sens à l'homme. Qui apprécierait ce monde si la femme n'existait pas ?

  • « Psychologue pendant plus de quinze ans à l'Aide sociale à l'enfance, travaillant essentiellement auprès de familles d'accueil, j'ai pu observer quelles étaient leurs difficultés au quotidien, les obstacles et les risques auxquels elles étaient confrontées.
    J'ai pu, à travers les entretiens avec mon équipe et les assistants familiaux, suivre l'évolution des jeunes sur cette longue période de quinze ans.
    Au terme de ces quinze ans, je peux constater le travail de qualité de ces familles d'accueil, travail qui, pour être efficace, nécessite une formation, un soutien professionnel par les différentes équipes mais aussi de grandes qualités humaines de la part de chaque intervenant.

  • Les résultats de cette étude présentent 7 facteurs principaux limitant l'accès des femmes aux services financiers :

    ¦le faible contrôle des ressources foncières du ménage, ¦la rigidité des modalités d'octroi des services dans les EMF, ¦le manque de garanties, ¦le faible niveau de formation des femmes, ¦l'auto-exclusion des femmes, ¦le manque de motivation, ¦et enfin l'influence des conjoints.


    Ce constat a suscité la formulation d'une recommandation à l'attention des acteurs impliqués dans l'accessibilité des femmes aux services financiers, à savoir : adapter l'offre des services des EMF aux conditions socio-économiques des femmes afin d'améliorer leurs moyens de subsistance.

  • L'évolution radicale de la société semble être la cause majeure d'une recrudescence de l'attirance pour la pornographie. En effet, si l'on en croit les statistiques, le nombre de gens qui prennent plaisir à visualiser des images pornographiques a atteint son plus haut degré. Ce retentissement se fait tellement sentir que de nos jours, il est rare de rencontrer quelqu'un qui n'a jamais goûté à la pornographie. Cela a de graves répercussions tant sur le fonctionnement normal du cerveau que sur la santé en général. Quelles en sont les conséquences ? Comment venir à bout de la dépendance à la pornographie ? Des questions épineuses auxquelles tente de répondre l'auteur.

    Parrainé par Naggai Mayumbu .

  • Femmes, nous avons tant et tant à dire! De Mary Poppins à la Belle au bois dormant, en passant par toutes les femmes humiliées ou torturées, nous avons quelques revendications ! Nous allons en rire ! Les siècles n'ont pas d'importance ! De l'antiquité à la vie sublimée ou réelle, comment sommes-nous toujours libres et debout ?


    Mesdames, devenez une des sublimes Charlotte à Auschwitz ou résistez avec Pénélope, Camille Claudel et Olympe de Gouges ! Incarnez Guenièvre ou la fée Viviane ! Après tout, quel visage avons-nous ? Quels sortilèges nous habitent ?


    Messieurs, accompagnez-nous dans notre quête de désirs ! Soyez le Roi Arthur ou un Ulysse revisité ! Ou qui vous voulez mais...


    Croyons en la liberté et le pouvoir de dire !

  • L'enfant-soldat est devenu le symbole d'un continent africain à la dérive, un « coeur des ténèbres » décidément étranger à la modernité occidentale, à en croire Jean-Hervé Jezequel. Il devient l'objet d'une nouvelle « croisade humanitaire », d'un néointerventionnisme occidental qui entretient bien des similitudes moralisatrices avec les missions civilisatrices des siècles précédents. Au-delà de la sincérité des engagements humanitaires, il faut comprendre que l'enfance constitue un enjeu central dans l'effort de légitimation des interventions occidentales en Afrique. Le continent africain a-t-il pour autant le triste monopole de l'emploi des enfants-soldats, une violence insupportable contre laquelle se justifierait le néointerventionnisme occidental ?

  • « [...] Les heures d'été font beaucoup de victimes dans l'ensemble de la population, surtout en raison du sommeil perdu, de la fatigue ressentie au travail, de la diminution des capacités physiques et de l'entraînement à la consommation de somnifères. Les victimes des accidents de la route ou du travail liées à l'heure d'été sont certes moins nombreuses que celles des accidents dits domestiques, mais doivent être mises au premier rang. Elles sont presque toutes anonymes, c'est-à-dire impossibles à identifier. Elles se trouvent cachées dans les nombres relatifs aux élévations de la fréquence des accidents. Mais, pour autant, ces morts et ces blessés n'en sont pas moins réels. [...] »

  • Les femmes du vingtième siècle ont traversé les épreuves des guerres et des crises que les peuples adversaires ont mises sur leur chemin. Un chemin prometteur devenu infernal dont il a été difficile de se relever.

    On ne doit pas oublier la vie souvent mouvementée de ces personnes qui nous ont offert en héritage un monde plus libre, moins misérable, un monde qui reste à la merci des nouveaux dictateurs.

    Ce regard sur notre passé éclaire l'avenir et rappelle que notre parcours parfois difficile a été précédé par des épreuves plus dures de nos aïeux.

  • Un nouveau cas de maladie d'Alzheimer est diagnostiqué dans le monde toutes les quatre secondes, et 2 personnes sur 3 n'ont aucune information sur la nature de cette maladie. Pour mieux accompagner l'entourage des familles, une meilleure information sur leurs connaissances, leurs comportements et leurs besoins permettrait d'orienter les actions des professionnels et des décideurs. Ce livre s'appuie sur une longue expérience des soins prodigués aux malades en Tunisie, caractérisée par l'écoute attentive des malades et de leurs soignants, à la recherche constante du nécessaire lien de confiance à établir. Un combat est mené sans relâche par l'auteur, visant à déclencher la réaction nécessaire qui permettrait aux malades et à leurs soignants de ne pas demeurer seuls face à la détresse humaine.

  • Contrecoeur, mais bout d'nergie, je m'inscris Ple emploi.Je rsiste, et si je recherchais un boulot tout de suite ? Sans passer par ce ddale de formalits, ce flicage mensuel. Rester digne ; sans emploi, mais digne. Mais mon corps, lui, semble ne pas se soucier de dignit ; il a souffert, il veut souffler, il doit souffler. Il est bout.

  • La polygamie est en transition : elle continue à baisser, bien que ce soit dans des proportions relativement faibles. Entre les EDSC I et III, on peut observer, pour le cas des pays d'Afrique de l'ouest, une diminution moyenne du phénomène de 2 à 5 points de pourcentage.

    Ce qui a suscité l'intérêt de l'auteur dans cette étude, c'est qu'au Cameroun, le recul est plus important entre la première et la troisième EDSC (13 points environ). L'hypothèse émise était alors que la conjoncture économique, plus sévère dans cette zone qu'ailleurs, expliquerait mieux la baisse de la polygamie que les variables sociodémographiques traditionnelles. Les approches descriptives et explicatives ont également permis de conclure que c'est en milieu rural que la crise économique aurait eu un effet négatif conséquent sur la polygamie...

  • Ce livre appréhende les violences universitaires dans une triple dimension physique, verbale et symbolique. Enseignants-chercheurs des universités des pays du Nord et du Sud, les auteurs mettent en exergue les actes de violence vécus et exprimés dans les universités, en même temps qu'ils étudient les régulations institutionnelles qui en résultent.

empty