Oeuvres romanesques complètes t.1
Oeuvres romanesques complètes t.1

Les mots clés

Patrimoine numérisé

Oeuvres romanesques complètes t.1 (édition Maurice Couturier ; traduction de l'anglais et du russe)

Traduction COLLECTIF  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Chassé de Russie par la révolution d'Octobre, chassé d'Allemagne puis de France par le nazisme, Vladimir Nabokov, écrivain libre, rêvait ses histoires dans une langue et les écrivait dans une autre. Ce premier volume d'une édition qui en comprendra trois est capital à cet égard. De Machenka à l'Invitation au supplice, c'est-à-dire de 1928 à 1938 (si l'on ne prend en compte que les dates de première édition), s'opère en huit romans une «transmigration verbale». D'abord écrites en russe, puis traduites en français ou en anglais, ces oeuvres furent ultérieurement récupérées par Nabokov, qui s'attacha généralement à en donner une nouvelle version, en langue anglaise. Opération essentielle : il ne s'agit pas, pour l'auteur de se traduire, mais de s'approprier une nouvelle langue de création, qui, bientôt, fera de lui l'un des tout premiers écrivains américains. Quant aux thèmes de ces romans, ce sont déjà ceux qui structureront l'ensemble de l'oeuvre : la nostalgie de la mère-patrie, la quête passionnée de l'amour transgressif, la perte de l'identité, et le combat d'un individu créatif contre un régime qui veut l'asservir.

Sommaire

Machenka - Roi, dame, valet. Appendice : Chapitre XIII [Fin de la version russe de 1928]. La Défense Loujine - Le Guetteur - L'Exploit - Rire dans la nuit. Appendice : Chambre obscure. La Méprise - Invitation au supplice.

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques

  • EAN

    9782070113002

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 808 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    4.5 cm

  • Poids

    680 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Luxe   Relié  

Vladimir Nabokov

Vladimir Nabokov est né en 1899 à Saint-Pétersbourg, dans une famille aristocratique et libérale. Exilé en 1919, il vécut d'abord à Cambridge, où il acheva ses études, puis en Allemagne et en France, qu'il quitta en 1940 pour s'installer aux États-Unis. Il y enseigna pendant près de vingt ans, à Wellesley College (1941-1948) et à Cornell University (1948-1958). Après l'énorme succès de Lolita, il se retira à Montreux, en Suisse, où il mourut en 1977.

empty