On ne nait pas soumise, on le devient On ne nait pas soumise, on le devient
On ne nait pas soumise, on le devient
On ne nait pas soumise, on le devient

On ne nait pas soumise, on le devient

À propos

Même les femmes les plus féministes se surprennent à aimer le regard conquérant des hommes sur elles ou à préférer des tâches ménagères à des activités censément plus épanouissantes. Ces désirs sont-ils incompatibles avec leur indépendance ? Comment la soumission se manifeste-t-elle ? Comment est-elle vécue et comment s'explique-t-elle ?
Les scandales sexuels qui ont agité le monde ces dernières années ont jeté une lumière crue sur l'envers de la domination masculine : le consentement des femmes à leur propre soumission.
Tabou philosophique et point aveugle du féminisme, la soumission des femmes n'est jamais analysée en détail, dans la complexité des existences vécues. Sur les pas de Simone de Beauvoir, Manon Garcia s'y attelle avec force, parce que comprendre pourquoi les femmes se soumettent est le préalable nécessaire à toute émancipation.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Genres

  • EAN

    9782081511071

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    11 cm

Manon Garcia

Née en 1985, Manon Garcia est normalienne, agrégée,
docteure en philosophie et spécialiste de philosophie
féministe. Enseignante à l'université de Chicago,
elle intervient régulièrement dans les médias et a
récemment préfacé l'ouvrage de Kate Kirkpatrick,
Devenir Beauvoir (Flammarion, 2020). Son nouveau
livre, Le Genre du consentement, paraît en octobre
dans la collection « Climats ».

empty