La montagne magique

Traduit de l'ALLEMAND

À propos

Roman traduit de l'allemand, annoté et postfacé par Claire de Oliveira Écrite entre 1912 et 1924, La Montagne magique est l'un des romans majeurs du vingtième siècle. Cette oeuvre magistrale radiographie une société décadente et ses malades, en explorant les mystères de leur psychisme. Le jeune Hans Castorp rend visite à son cousin dans un luxueux sanatorium de Davos, en Suisse. Piégé par la magie de ce lieu éminemment romanesque, captivé par des discussions de haut vol, il ne parvient pas à repartir. Le jeune Allemand découvre son attirance pour un personnage androgyne et, au mépris du danger, se laisse peu à peu envoûter par cette vie de souffrances, mais aussi d'aventures extrêmes en montagne et de dévergondage, où fermentent des sentiments d'amour et de mort.
Évocation ironique d'une vie lascive en altitude, somme philosophique du magicien des mots, ce vertigineux « roman du temps » retrouve tout son éclat dans une nouvelle traduction qui en restitue l'humour et la force expressive.

« Le héros de ce roman porte en lui la forme entière de l'humaine condition. » Jean Guéhenno Thomas Mann (1875-1955) a reçu le prix Nobel de littérature en 1929. Son oeuvre se distingue tant par sa perfection stylistique que par la richesse de son propos. On compte parmi ses romans les plus célèbres : Les Buddenbrook, La Montagne magique, Le Docteur Faustus, Joseph et ses frères. Il est également l'auteur de nouvelles (La Mort à Venise, Tonio Kroger), ainsi que de nombreux essais littéraires, philosophiques et politiques.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Thomas Mann

  • Éditeur

    Fayard

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    14/09/2016

  • EAN

    9782213662206

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    782 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    15.3 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    1 146 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Thomas Mann

Prix Nobel de littérature en 1929,
antifasciste, Thomas Mann (1875-1955) fut l'un des
écrivains majeurs du vingtième siècle. Chantre de l'esprit
bourgeois et de sa décadence, il raconta et interpréta la
crise d'une civilisation tout entière. Fidèle aux formes
narratives traditionnelles, il les sublima avec une
profondeur philosophique et conceptuelle inégalée dans
des nouvelles telles que La Mort à Venise. Fin analyste, il
résuma, avec La Montagne magique, les tensions
culturelles de son temps

empty