La place de Dieu : religion et politique chez les modernes

À propos

Ce que Dieu ou l'idée de Dieu est actuellement capable de déclencher provoque dans l'opinion éclairée de l'effroi. Face aux violences de l'époque qui s'en réclament, elle réagit par conjuration, affirmant soit qu'il n'y a pas de Dieu, soit que Dieu ne s'y trouve pas. Pour elle, la place de Dieu n'est pas dans la politique : le théologique et le politique n'ont en aucun cas partie liée.
Ce livre prend un autre point de vue. Il cherche à fournir une parade à notre désemparement sans esquiver le problème théologico-politique contemporain, en le traduisant en termes socio-politiques. Pour cela, il ne fixe pas une fois pour toutes la place de Dieu - dans ou hors de la politique - mais suit les variations de son tracé au sein des sociétés modernes selon le sens de la justice qui les anime. Cette généalogie des nouages entre Dieu et l'idée moderne de justice a pour enjeu de retrouver une prise là où, aujourd'hui, nous vacillons le plus.

Philosophe, Bruno Karsenti est directeur d'études à l'EHESS. Il est notamment l'auteur de L'Homme total, Sociologie, anthropologie et philosophie chez Marcel Mauss (PUF, 1997) ; D'une philosophie à l'autre. Les sciences sociales et la politique des modernes (Gallimard, 2013) ; et La question juive des modernes. Philosophie de l'émancipation (PUF, 2017).


Rayons : Religion & Esotérisme > Religion généralités > Religion et société


  • Auteur(s)

    Bruno Karsenti

  • Éditeur

    FAYARD

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    04/10/2023

  • Collection

    Histoire De La Pensee

  • EAN

    9782213725864

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    512 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    15.3 cm

  • Épaisseur

    3.3 cm

  • Poids

    756 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bruno Karsenti

Sociologue et philosophe, Bruno Karsenti est directeur à l'EHESS. Il a
reçu la médaille d'argent du CNRS en 2013 pour l'ensemble de ses travaux.
Il est notamment l'auteur de L'homme total. Sociologie, anthropologie et
philosophie chez Marcel Mauss (Puf) et de D'une philosophie à l'autre.
Les sciences sociales et la politique des modernes (Gallimard).

empty