Journal t.4

Traduction COLETTE-MARIE HUET  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Ce quatrième volume du Journal intégral de Virginia Woolf nous montre, de 1928 à 1930, une Virginia heureuse de la vie plus large que lui permet la réussite de ses livres, et plus absorbée que jamais par la création littéraire. Elle achève Orlando. Simple divertissement pour elle et dont le succès l'étonne.
C'est que déjà elle n'est plus préoccupée que de cet autre livre qui l'habite depuis des mois et qui va lui demander deux années de travail : Les Vagues, sans doute son chef-d'oeuvre, tout au long duquel le bruit de la mer scande le passage du temps "qui est le seul véritable événement de nos vies".
Mais ce temps contre lequel elle ne peut rien, Virginia Woolf ne se lasse jamais d'essayer de la retenir, de le retrouver, de le marquer de son individualité. Dans ses romans, bien sûr (et durant cette période, outre Les Vagues, nous la voyons écrire ce curieux évangile du féminisme actuel : Une chambre à soi), mais surtout dans ce Journal sans pareil, où elle note un quotidien perçu avec une prodigieuse acuité, ce bel et vivace aujourd'hui traversé parfois d'angoisse, de terreurs, de maladie, mais dont elle apprécie les moindres beautés, les moindres bonheurs. Paysages, portraits, vie de famille, petits voyages, conflits avec les hommes, cercle d'amis qui s'élargit avec la notoriété. Nouvelles amitiés ambiguës. Après Vita, voici coiffé d'un tricorne ce grenadier d'Ethel Smyth, qui vient d'offrir son amour. Les livres lus ou à lire, Shakespeare toujours présent.
Virginia Woolf anime tout cela de sa verve parfois cruelle et de son style fulgurant. Et elle en vient aussi parfois, pour mieux assurer la continuité de sa vie, pour mieux la placer dans le courant du temps, à citer, quand elle s'en souvient, les gros titres des journaux du jour : "Soulèvement en Espagne", "Rhume du prince de Galles", "Carnera bat Meen", "Eclatement d'une conduite d'eau dans Cambridge Circus", "Maladie de M. Poincaré", etc.
De volume en volume, ce Journal (publié aux Editions Stock pour la première fois en français dans sa version intégrale) s'impose à nous comme un éblouissant chef-d'oeuvre du genre.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782234018037

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    308 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Virginia Woolf

Virginia Woolf est née en 1882. Mariée à l'économiste Leonard Woolf, elle a fondé avec lui la maison d'édition Hogarth Press. Ses romans et ses articles ont fait d'elle l'une des figures les plus importantes de la littérature de l'entre-deux-guerres. Sujette à des crises nerveuses fréquentes et craignant de perdre la raison, elle mit fin à ses jours en 1941. Elle était membre du Bloomsbury Group, un groupe d'artistes auquel appartenaient E.M. Forster et J.M. Keynes.

empty