À propos

C'est au cours d'un dîner, en 1922, que Virginia Woolf rencontra Vita Sackville-West, qui allait être, jusqu'à sa mort, une des personnes les plus importantes de sa vie. En lisant leur correspondance, qui se poursuivit sur plus de dix-huit ans, on ne peut douter de la profondeur de la passion indestructible qui lia ces deux femmes exceptionnelles. Vita-Sackville West excellait dans l'art de la correspondance, que ce soit pour dépeindre les jardins anglais, les montagnes de la Perse ou les déserts de l'Arizona. Ses lettres nous transportent dans une époque où Gide et Proust choquaient, où un procès en obscénité était intenté à une romancière accusée de saphisme. Virginia Woolf, pour sa part, se débattait sans cesse dans les affres de l'enfantement de « sa » vérité de l'écriture. À travers cette correspondance, c'est un nouvel aspect de son fascinant et multiple visage que nous apprenons à connaître.


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Biographie


  • Auteur(s)

    Vita Sackville-West, Virginia Woolf

  • Traducteur

    RAYMOND LAS VERGNAS

  • Éditeur

    LE LIVRE DE POCHE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    15/05/2013

  • Collection

    Biblio Romans

  • EAN

    9782253163022

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    696 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11.1 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    338 g

  • Support principal

    Poche

Vita Sackville-West

Une élégance absolue caractérise l'oeuvre de Vita Sackville-West (1892-1962), intime durant l'entre-deux-guerres de Virginia Woolf. Inédit en français, Paola (1932) s'inscrit pleinement dans ses oeuvres de fiction, de Toute passion abolie à Plus jamais d'invités ! en passant par Haute Société.

Virginia Woolf

Virginia Woolf est née en 1882. Mariée à l'économiste Leonard Woolf, elle a fondé avec lui la maison d'édition Hogarth Press. Ses romans et ses articles ont fait d'elle l'une des figures les plus importantes de la littérature de l'entre-deux-guerres. Sujette à des crises nerveuses fréquentes et craignant de perdre la raison, elle mit fin à ses jours en 1941. Elle était membre du Bloomsbury Group, un groupe d'artistes auquel appartenaient E.M. Forster et J.M. Keynes.

empty