Quelle éthique pour nos démocrates ?

À propos

Le livre Mai 1968 : " Il est interdit d'interdire. " Quarante ans plus tard, l'éthique gagne tous les sujets : début et fin de la vie, don d'organes, économie financière, obligations envers les pays pauvres, ou encore prostitution volontaire. De quelle morale, publique et privée, peut pourtant s'accommoder une démocratie comme la nôtre, fondée sur la reconnaissance de l'individu et de ses droits comme valeur suprême ?
Alain Renaut part du choix effectué après les guerres de religion d'une éthique fondée sur la reconnaissance de la pluralité des systèmes de valeurs. Cette option libérale, centrée sur l'idée de tolérance, s'est ensuite radicalisée, parallèlement à la dynamique de l'individualisme. Au point de faire surgir la perspective d'une éthique minimalisée, réduite au souci de ne pas porter tort à autrui. Cette perception de la sphère morale est-elle indépassable ? Ne pouvons-nous pas penser une éthique publique, sinon plus dense, du moins axée sur des repères précisés ? Une éthique qui, sans remettre en cause la liberté individuelle, nous laisserait moins démunis dans la conduite de nos vies.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique

  • Auteur(s)

    Alain Renaut

  • Éditeur

    Buchet Chastel

  • Date de parution

    03/03/2011

  • EAN

    9782283023709

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    327 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Renaut

Alain Renaut est professeur de philosophie politique et d'éthique à l'université de Paris-Sorbonne et à l'Institut d'études politiques de Paris. Ses ouvrages s'inscrivent dans la tradition du libéralisme politique et d'une éthique de la liberté.

empty