Le temps des tempetes Le temps des tempetes
Le temps des tempetes
Le temps des tempetes

Le temps des tempetes

À propos

« À compter du 16 mai 2007, j'étais seul. Bien sûr, il y avait le peuple français, mais sa force collective ne s'exprime pas dans le quotidien des décisions à prendre, ou des nominations à effectuer. J'avais une équipe, des conseillers, des amis, des visiteurs du soir, mais j'étais seul à prendre et à assumer la décision finale. C'est le premier sentiment qui m'a envahi après avoir raccompagné Jacques Chirac à sa voiture et être remonté dans le bureau présidentiel qui était devenu le mien pour les cinq années à venir. Je l'avais voulu, espéré, rêvé. Maintenant j'y étais. Comment ne pas décevoir tous les Français qui venaient de me faire confiance ? Qu'est-ce qui m'attendait ? La gravité et, surtout, la solitude propre à la fonction me tombaient sur les épaules. C'était plus brutal que je ne l'avais imaginé. J'étais tout à la fois calme et parfaitement conscient d'être au bord d'un précipice. »



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Grands enjeux du débat actuel

  • EAN

    9782290257500

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    512 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11.2 cm

Nicolas Sarkozy

Fils d'immigré hongrois, Nicolas Sarkozy a à son actif un parcours qui se veut sans faille. En 1977, pas même âgé de 21 ans, il met déjà un pas dans le monde politique, devenant délégué national des jeunes du RPR. L'enfant prodigue du RPR révèle un potentiel certain ! Maîtrise de droit en 1978, certificat d'aptitude à la profession d'avocat, DEA en sciences politiques, diplômé de l'IEP de Paris. Il devient avocat au barreau de Paris, mais l'ambition l'anime. Maire de Neuilly sur Seine à 28 ans, député à 34 ans, ministre à 38 ans... l'ascension ne fait que commencer ! 2002, une année charnière, Jean-Pierre Raffarin lui propose : ministre de l'économie ou de l'intérieur ? Son idéal prend le dessus, il devient ministre de l'Intérieur, de la Sécurité intérieure et des libertés locales. Dès lors Nicolas Sarkozy se pose comme homme de terrain et oeuvre pour moult actions : l'insécurité, l'immigration clandestine, il milite par ailleurs pour l'intégration des jeunes d'origine étrangère. Numéro 2 du gouvernement, la gloire suscite quelques remarques : il empiéterait sur les préséances de ses collègues. Il est aujourd'hui à la tête de l'UMP.

empty