À propos

"Et la planète mise au féminin reverdirait pour tous !".

Écrivaine libertaire et prolifique, militante chevronnée, pionnière du mouvement féministe et de la décroissance, Françoise d'Eaubonne (1920-2005) est à l'origine du concept d'écoféminisme. L'oppression patriarcale des femmes et l'exploitation capitaliste de la planète découleraient des mêmes mécanismes de domination et doivent donc être combattues ensemble.

Incompris voire tourné en dérision en France, son projet de muter vers une société autogestionnaire, fondée sur l'égalité des sexes, des peuples et la préservation de la nature fait largement écho aux idéaux de la décroissance.

Caroline Golbldum nous montre la pertinence et l'actualité des idées et modes d'action écoféministes dans un contexte d'urgence climatique.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Anthropologie > Anthropologie sociale et culturelle > Écologie humaine

  • Auteur(s)

    Caroline Goldblum

  • Éditeur

    Le Passager Clandestin

  • Date de parution

    24/09/2019

  • Collection

    Les Precurseurs-ses De La Decroissance

  • EAN

    9782369352211

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    150 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty