Histoire de la philosophie politique t.2 ; naissances de la modernité (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

La décomposition de l'univers ancien fait émerger, aux XVIe-XVIIe siècles, les valeurs de la liberté et de l'égalité. Or, ce bouleversement s'effectue dans le cadre même de ce qui avait illustré au mieux le régime antérieur de la tradition : la composante religieuse, plus particulièrement chrétienne (Augustin, Guillaume d'Ockham ou Vitoria), qui a ainsi joué un rôle essentiel, trop souvent oublié, dans la formation de l'individualisme politique.
Sur cette lancée, l'homme de l'humanisme moderne s'affirme comme celui qui n'entend plus recevoir ses lois ni de la nature des choses ni de Dieu, mais prétend les fonder à partir de lui-même. C'est la mise en oeuvre de cette affirmation de l'homme que ce volume entreprend d'explorer en montrant sur la base de quelles options la révolution jusnaturaliste s'est opérée et a pris pour norme le droit "subjectif". Il s'attache à faire ressortir la façon dont les sociétés se sont conçues comme auto-instituées, selon l'emblème du contrat social que, de Hobbes à Montesquieu, de Machiavel à Spinoza, de Suarez à Locke, la plupart des philosophies politiques se sont employées à approfondir ou à discuter.


Ont contribué à ce volume : Benoît Beyer de Ryke, Jean-François Courtine, Luc Froisneau, Fosca Mariani-Zini, Jürgen Miethke, Alain Renaut, Tzvetan Todorov, Yves Charles Zarka.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités

  • Auteur(s)

    Alain Renaut

  • Éditeur

    Calmann-levy

  • Date de parution

    06/10/1999

  • EAN

    9782702130414

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    612 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Alain Renaut

Alain Renaut est professeur de philosophie politique et d'éthique à l'université de Paris-Sorbonne et à l'Institut d'études politiques de Paris. Ses ouvrages s'inscrivent dans la tradition du libéralisme politique et d'une éthique de la liberté.

empty