Le bonheur était pour demain : les rêveries d'un ingénieur solitaire (postface inédite)

À propos

Le bonheur était pour demain.
Pendant des siècles, les chantres du progrès par la technique et la science appliquée ont promis à l'humanité le bonheur pour demain. L'emballement numérique et la perspective de technologies « révolutionnaires » ou « disruptives » ont redonné un nouveau souffle aux promesses d'un monde technologique meilleur, d'abondance et de bonheur pour tous.
Non content de tailler en pièces ce « technosolutionnisme » béat, ignorant les contraintes du monde physique et de ses ressources limitées, l'auteur questionne aussi les espoirs de changement par de nouveaux modèles économiques plus « circulaires » ou le pouvoir des petits gestes et des « consomm'acteurs », face aux forces en présence et à l'inertie du système.
Une fois balayées les promesses mystificatrices ou simplement naïves, nous pouvons mettre en oeuvre, dès maintenant et à toutes les échelles, une foule de mesures salutaires.

Philippe Bihouix.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Anthropologie > Anthropologie sociale et culturelle > Écologie humaine

  • Auteur(s)

    Philippe Bihouix

  • Éditeur

    Points

  • Date de parution

    09/09/2022

  • Collection

    Points Terre

  • EAN

    9782757897003

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    290 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Philippe Bihouix

Ingénieur, spécialiste des ressources minérales et des enjeux technologiques associés, il est l'auteur chez Points du Désastre de l'école numérique (avec Karine Mauvilly, 2021) et de L'Âge des low tech (2021).

empty